1435 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1435
Chronologies
Années :
1432 1433 1434  1435  1436 1437 1438
Décennies :
1400 1410 1420  1430  1440 1450 1460
Siècles :
XIVe siècle  XVe siècle  XVIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Arts plastiques Musique classique Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Julien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

ÉvénementsModifier

  • 13 avril : fondation à Haussonville en Lorraine, près de Nancy, par Jean, seigneur du lieu, et Irmension Dautel, son épouse, d'un hôpital « pour venir en aide aux mendiants et aux pèlerins[1] ».
  • Fondation de l'hôpital de Jérusalem à Bruges, dans le comté de Flandre par Pierre d'Adornes et sa femme Isabelle Bradericx[2].
  • Fondation d'un hôpital à Auxonne, en Bourgogne, par Amiot Regnard, l'ancien ayant été totalement détruit par les flammes en 1418[3].
  • Fondation de la Surgeons' Fellowship (« Compagnie des chirurgiens ») de Londres[4].
  • Des léproseries (leper houses) sont mentionnées à Cowgate (Lynn) et West Lynn (en) dans le comté de Norfolk en Angleterre[5].
  • Dernière vague d'épidémie signalée dans l'Empire byzantin[6].

PersonnalitéModifier

  • Fl. Slawa de Varsovie, seule femme médecin juive attestée en Europe orientale, et dont le mari signe en son nom un accord selon lequel elle-même s'engage à soigner un veuf de la maladie qui a tué sa femme, et à ne pas percevoir d'honoraires si le traitement ne réussit pas[7].

NaissanceModifier

DécèsModifier

RéférencesModifier

  1. Émile Alexandre Paquatte, « Notice sur Haussonville », Mémoires de l'académie de Metz, Metz, Houpert, lib. de l'académie, 2e période, vol. 74, 3e série, vol. 22 (1892-1893),‎ , p. 147 (lire en ligne).
  2. Auguste Van Lokeren, « Historique de l'hôpital de la Biloke et de l'abbaye de la Vierge Marie, à Gand », Messager des sciences historiques de Belgique, vol. 8,‎ , p. 191 (lire en ligne).
  3. Claude Courtépée et Edme Beguillet, Description générale et particulière du duché de Bourgogne, t. 2, Dijon, Victor Lagier, , 2e éd. (1re éd. 1777), 604 p. (lire en ligne), p. 412.
  4. (en) Michael T. Walton et Phyllis J. Walton, Medical Practitioners and Law in Fifteenth Century London, S. l., chez les auteurs, , 208 p. (ISBN 978-1-4303-1527-8, lire en ligne), p. 37-38.
  5. (en) William Dugdale, Monasticon Anglicanum : A History of the Abbies and Other Monasteries, Hospitals, Frieries […], vol. 6, 3e partie, Londres, James Bohn, , 1852 p. (lire en ligne), p. 1759.
  6. (en) Costas Tslamis, Effle Poulakou-Rebelakou, Athanassios Tsakris et Eleni Petridou, « Epidemic Waves of the Black Death in the Byzantine Empire (1347-1453 A.D.) », Le Infezioni in Medicina, no 3,‎ , p. 196-199 (lire en ligne).
  7. (en) Cheryl Tallan, « Doctores : Medieval », dans Jewish Women : A Comprehensive Historical Encyclopedia, s. l., Jewish Women's Archive, (lire en ligne).
  8. (en) Vivian Nutton, « Medicine in Medieval Western Europe 1000-1500 », dans Wellcome Institute for the History of Medicine (Londres), The Western Medical Tradition : 800 B. C. to A. D. 1800, vol. 1, Cambridge University Press, , 556 p. (ISBN 0-521-38135-5, lire en ligne), p. 200.
  9. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 1, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/1), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-04664-0, lire en ligne), « Amplonius Rating de Berka », p. 22.
  10. (de) Brigitte Pfeil, « Theologische Handschriften in der Amploniana », dans Josef Pilvousek (éd.) et Josef Römelt (éd.), Die Bibliothek des Amplonius Rating de Berka und ihre verborgenen Schätze : Anmerkungen zur Wiederentdeckung « Erfurter » Augustinus-Predigten, Würsburg, Echter, coll. « Erfurter Theologische Schriften » (no 39), , 110 p. (ISBN 978-3-429-03249-4, lire en ligne), « Der Stifter », p. 13-14.
  11. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 2, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/2), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-04716-6, lire en ligne), « Nicolas de Le Horbe », p. 573.