1438 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1438
Chronologies
Années :
1435 1436 1437  1438  1439 1440 1441
Décennies :
1400 1410 1420  1430  1440 1450 1460
Siècles :
XIVe siècle  XVe siècle  XVIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Arts plastiques Musique classique Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Julien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

ÉvénementsModifier

  • Au Caire, en Égypte, exécution d'Ibn al-Afif, médecin juif converti à l'islam, directeur de l'hôpital Qalawun (en), et d'un nommé Khidr ou Khadr, également médecin et juif, pour n'avoir pu guérir le sultan mamelouk Barsbay[1].
  • À Oxford, en Angleterre, fondation par le roi Henri VI et par Henry Chichele, archevêque de Cantorbéry, de l'All Souls College, où la médecine est enseignée dès l'origine[2].
  • À Milan, en Lombardie, l'obligation imposée aux médecins et chirurgiens de recenser les malades est étendue aux barbiers et apothicaires, et ceux qui ne sont pas soignés par des professionnels doivent être déclarés au commissaire à la santé par les chefs de famille[3].
  • À Florence, en Toscane, le pape Eugène IV confie l'hôpital S Paolo a Pinti aux sœurs de S. Apollonia[4].
  • 1437-1438 : fondation de la faculté de médecine de l'université de Caen par Henri VI, roi d'Angleterre et souverain effectif de la Normandie[5],[6].
  • Vers 1438 : la variole tue cinquante mille personnes à Paris[7].

PublicationModifier

NaissanceModifier

  • Giovanni Michele Alberto Carrara (mort en 1490), médecin et humaniste italien[9].

DécèsModifier

  • 28 septembre : Pierre Cardonnel (né à une date inconnue), clerc et professeur de médecine à Paris[10], laisse à sa mort « une bibliothèque d'environ trente volumes, essentiellement dédiés à la médecine[11] ».
  • Guillaume Desjardins (né vers 1370 ?), médecin normand, reçu docteur à Paris, établi à Rouen, favorisé par Henri V, roi d'Angleterre et souverain effectif de la Normandie, chancelier de l'église de Bayeux, « siégea parmi les juges de Jeanne d'Arc, à qui il lui arriva même de donner ses soins » en 1431[12] .

RéférencesModifier

  1. Maurice Fargeon, « Les Médecins juifs d'Égypte du XIVe au XXe siècle », dans Maurice Fargeon (préf. Israël Wolfenson), Médecins et avocats juifs au service de l'Égypte, Le Caire, impr. Lencioni, (lire en ligne), p. 26.
  2. History of the College, sur le site de l'All Souls College, s. d. [lire en ligne].
  3. Marilyn Nicoud, « Les Médecins et l'Office de santé : Milan face à la peste au XVe siècle », dans Anne-Marie Flambard Héricher (dir.) et Yannick Marec (dir.), Médecine et société de l'Antiquité à nos jours, Mont-Saint-Aignan, publications des universités de Rouen et du Havre, coll. « Cahiers du GRHis (Groupe de recherche d'histoire) » (no 16), (lire en ligne), p. 55.
  4. (en) Sharon T. Strocchia, Nuns and Nunneries in Renaissance Florence, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, , 280 p. (ISBN 978-0-8018-9292-9, lire en ligne), p. 61.
  5. Jean Verdier, Essai sur la jurisprudence de la médecine en France, Alençon, Malassis le jeune, , 384 p. (lire en ligne), p. 154.
  6. Frédéric Vaultier, Histoire de la ville de Caen depuis son origine jusqu'à nos jours, Caen, B. Mancel, , 374 p. (lire en ligne), p. 149.
  7. (en) Mary Wilson Carpenter, Health, Medicine and Society in Victorian England, Santa Barbara (California), ABC CLIO, LLC, coll. « Victoria Life and Times », (1re éd. 1937), 214 p. (ISBN 978-0-275-98952-1, lire en ligne), p. 94.
  8. (en) Douglas H. Ubelaker (en), The Global Practice of Forensic Science, Oxford, John Wiley and Sons, Ltd., , 400 p. (ISBN 978-1-118-72416-3, lire en ligne), p. 189-190.
  9. « Carrara, Giovanni Michele Alberto (1438-1490) », BNF 12161854.
  10. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 2, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/2), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-04716-6, lire en ligne), « Pierre Cardonnel [Cardonnelli] », p. 623.
  11. Laurent Garrigues, « Les Professions médicales à Paris au début du XVe siècle : Praticiens en procès au parlement », Bibliothèque de l'école des chartes, vol. 156, no 2,‎ , p. 330 (lire en ligne).
  12. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 1, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/1), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-04664-0, lire en ligne), « Guillaume Desjardins [de Gardinis, de Jardinis] », p. 239.