1180 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1180
Chronologies
Années :
1177 1178 1179  1180  1181 1182 1183
Décennies :
1150 1160 1170  1180  1190 1200 1210
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Croisades Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Julien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

ÉvénementModifier

FondationsModifier

PersonnalitésModifier

NaissancesModifier

  • Li Dongyuan (mort en 1251), médecin chinois, auteur, en 1249, d'un « Traité de la rate et de l'estomac[5] » (Pi Wei Lun).
  • Vers 1180[6] : Gilbert de Aquila (en) (mort vers 1250[6]), médecin anglais, auteur d'un Compendium medicinae (« Abrégé de médecine ») très probablement rédigé entre 1230 et 1250[7].

RéférencesModifier

  1. André Finot, « Les Médecins des rois capétiens », Histoire des sciences médicales, vol. 7, no 3,‎ , p. 235 (lire en ligne).
  2. a b c et d Jean Renault, « Nouvelles recherches sur les léproseries et maladreries en Normandie », Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, 3e série, vol. 8 (18e de la collection),‎ , « Avranches », p. 112, « Carsix », p. 117, « Monfort », p. 136, « Saint-Nicolas d'Évreux », p. 124 (lire en ligne).
  3. (en) Elizabeth M. Hallam, Aspects of the Monastic Patronage of the English and French Royal Houses (c.1130-1270), vol. 1 (thèse pour l'obtention du grade de docteur en histoire), Université de Londres, (lire en ligne), p. 27.
  4. a et b Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 2, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/2), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-04716-6, lire en ligne), « Martin », p. 539, « Odardus », p. 583.
  5. Philippe Sionneau, « Histoire succincte de la médecine chinoise : Dynasties Jin (Nord) (1115-1234) et Yuan (1271-1368) », sur le site de l'auteur, 2011, consulté le 20 mai 2016 (lire en ligne).
  6. a et b (en) Henry E. Handerson, Gilbertus Anglicus (Gilbert of England) : A Study in Medicine of the Thirteenth Century, Cleveland, The Cleveland Medical Library Association, , 77 p. (lire en ligne), p. 24.
  7. Ernest Wickersheimer, Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 1, Genève, Paris, Droz, Champion, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/1), (1re éd. 1936) (lire en ligne), « Gilbert de Aquila », p. 191.