1134 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1134

ÉvénementsModifier

PublicationModifier

  • « Dans le Kitab Rudjar (« Le Livre de Roger »), Al Idrisi précise que les médecins de Salerne sont sans rivaux dans toute la Méditerranée occidentale[5] ».

PersonnalitéModifier

DécèsModifier

RéférencesModifier

  1. Michel Kaplan, Byzance, Paris, Les Belles Lettres, , 304 p. (ISBN 978-2-251-41035-7, lire en ligne) — cité dans le blog des éditions Les Belles Lettres.
  2. Salvatore Fodale, « Frédéric II, savant et empereur », dans Frédéric II (1194-1250) et l'Héritage normand de Sicile, Caen, Presses universitaires de Caen, (lire en ligne), § 6.
  3. « Les Bons Plans « patrimoine » de Guy Lemaire dans les Marolles : Un peu d'histoire », Les Ambassadeurs, Radio-télévision belge de la Communauté française, [lire en ligne].
  4. « Médecine, subst. fém. », dans Bernard Quemada (dir.), Trésor de la langue française informatisé (lire en ligne).
  5. Roger Detry, Curieuse histoire de la médecine : La Saga des héritiers de Thot, Paris, Éditions Jourdan, , 264 p. (ISBN 978-2-39009-359-6, lire en ligne).
  6. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 2, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/2), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-04716-6, lire en ligne), « Robert », p. 705.
  7. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 1, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/1), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-04664-0, lire en ligne), « Hildebert de Lavardin », p. 295.
  8. Ernest Wickersheimer, Guy Beaujouan (éd.) et Danielle Jacquart, Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 3 : Supplément, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 35), , 781 p. (ISBN 978-2-600-03384-8, lire en ligne), « Hildebert de Lavardin », p. 120.