Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Świętosława.

Świętosława de Pologne
Illustration.
Świętosława par Jan Matejko, 1886
Titre
Reine consort de Bohême
Prédécesseur Adélaïde de Hongrie (duchesse consort de Bohême)
Successeur Wirpirk de Tengling (en) (duchesse consort de Bohême)
Biographie
Dynastie Piast
Date de naissance vers 1046/1048
Date de décès
Père Casimir Ier le Restaurateur
Mère Maria Dobroniega de Kiev
Conjoint Vratislav II de Bohême
Enfants

Świętosława de Pologne ou Świętosława de Bohême (en tchèque : Svatava Polská) (vers 1046/1048 - ), fille du duc Casimir Ier de Pologne et de Maria Dobroniega de Kiev, elle épouse de Vratislav II de Bohême et de ce fait, duchesse consort de Bohême (1062-1085) puis première reine consort de Bohême (1085-1092).

Sommaire

BiographieModifier

Świętosława est liée à la dynastie Přemyslides, la famille de son futur mari, par son arrière grand-mère Dubravka de Bohême. Ses frères Boleslas et Ladislas furent tour à tour souverains de Pologne.

En 1062, elle est mariée à Vratislav II de Bohême, veuf d'Adélaïde de Hongrie décédée un an plus tôt. Avec ce mariage, la neutralité de la Bohême est assurée dans le conflit qui oppose la Pologne avec le Saint-Empire. En outre, Vratislav entretient des relations amicales avec Boleslas, jusqu'à ce qu'un différend ne les divise sur la frontière tchèque.

La nouvelle duchesse donne naissance à cinq enfants à Vratislas qui en avait déjà quatre de sa précédente épouse. À la mort de Vratislas, ses fils Vladislas et Soběslav deviennent ducs, tandis que sa fille Judith est mariée à Wiprecht de Groitzsch, allié et ami de la famille.

Vratislas et Świętosława sont couronnés comme roi et reine en 1085, par Egilbert (en) l'archevêque de Trèves. Ils règnent ensemble pendant les sept prochaines années.

Vratislas décède en 1092. Świętosława est confrontée à la lutte fratricide que se livrent ses fils pour le trône de Bohême. En 1111, elle participe à des négociations entre Vladislav et Boleslas III de Pologne partisan de Bořivoj. Après la mort de Vratislav, elle essaie encore d'adoucir les angles entre les jeunes fils de ce dernier et leur oncle Soběslav.

En février 1126, Świętosława voit la victoire de son fils Soběslav à la bataille de Chlumec avant de mourir en septembre de la même année.

Mariage et descendanceModifier

De son mariage avec Vratislav II de Bohême, Świętosława eut 5 enfants :

AscendanceModifier

SourcesModifier