Mathilde de Germanie

la troisième fille d'Othon II, Saint Empereur Romain et de son épouse, l'impératrice Théophano

Mathilde de Germanie
Image illustrative de l'article Mathilde de Germanie

Titre Comtesse palatine de Lotharingie
Biographie
Dynastie Ottoniens
Naissance
Décès
Echtz (Düren)
Père Othon II, Saint Empereur Romain
Mère Théophano Skleraina
Conjoint Ezzo, Comte Palatin de Lotharingie
Enfants Luidolf de Zutphen

Othon II, Duc de Souabe
Hermann II, Archevêque de Cologne
Théophano, Abbesse de Hesse
Richeza, Reine de Pologne
Adelheid, Abbesse de Nivelle
Heylwig, Abbesse de Neuss
Mathilde, Abbesse de Dietkirchen et de Vilich
Sophie, Abbesse de Ste. Marie
Ida, Abbesse de Cologne

Mathilde, née l'été 979 et morte le au manoir d'Echtz (Düren), était la troisième fille de l'empereur Othon II et de son épouse, l'impératrice Théophano.

BiographieModifier

Rapidement après sa naissance, Mathilde fut envoyée a l'abbaye d'Essen, où sa cousine Mathilde II (de 30 ans son aînée) était abbesse ; elle fut éduquée là. On présume que Mathilde voulait rester dans l'abbaye et devenir abbesse comme ses sœurs aînés : Adélaïde et Sophie, élevées dans les abbayes de Quedlinbourg et de Gandersheim.

Cependant, Mathilde vécu une vie différente de ses deux sœurs, en effet, elle épousa Ezzo († 1034), le fils du comte palatin Hermann Ier de Lotharingie. Le chroniqueur Thietmar de Mersebourg raconte que le frère de Mathilde, le roi Othon III, n'a pas aimé tout de suite l'idée du mariage avec cet homme issu de la basse noblesse. La mère de Mathilde, l'impériatrice Théophano, avait toujours accepté le mariage mais sa cousine l'abbesse Mathilde II a rejeté ces projets. Ezzo sortit alors Mathilde de l'abbaye d'Essen où elle avait vécu, bien que l'abbesse avait vainement refusé de rendre la jeune fille qui a été choisie pour lui succéder. Les embellissements romantiques tardifs ont même prétendu qu'Ezzo avait été secrètement amoureux de la jeune Mathilde.

Sans le consentement de la mère de Mathilde, le mariage ne se produirait pas avec certitude, il est même probable que ce mariage devait assurer le pouvoir d'Otto III. La dynastie des Ottoniens donna au couple de grands cadeaux pour assurer un niveau de vie adéquat. La famille des Ezzonides avait de vastes domaines sur le Rhin et la Moselle. La mère d'Ezzo venait de la lignée des ducs de Souabe et ainsi Ezzo revendiquait ces terres. Mathilde a reçu de nombreuses possessions des Ottoniens et les donna à son mari. Après la mort d'Otton III en 1002, son successeur Henri II tente des confisquer ces domaines mais il s'est heurté à une vive opposition de la part d'Ezzo. Après dix ans de conflit, les deux furent réunies et Henri II a offert son entremise en soutenant le mariage de la fille d'Ezzo, Richezza, avec Mieszko II Lambert, duc de Pologne.

Mathilde est décédée subitement lors d'une visite à son beau-frère Hermann. Elle est enterrée à l'abbaye de Brauweiler.

Mariage et descendanceModifier

Le mariage de Mathilde et Ezzo fut fait par amour et fut très heureux. En tout cas, il a été extrêmement fructueux avec dix enfants :

RéférencesModifier

European pedigrees Volume I.1 (2005) Plate 10, et Volume I.2 (1999), Plate 201