Dubravka
Illustration.
Dubravka par Jan Matejko (1838-1893)
Titre
Duchesse des Polanes
Successeur Oda von Haldensleben
Biographie
Dynastie Přemyslides
Date de naissance vers 931
Date de décès
Père Boleslav Ier de Bohême
Mère Biagota (en) (?)
Conjoint (1) Gunther de Mersebourg
(2) Mieszko Ier de Pologne
Enfants Gunzelin de Misnie (1)
Boleslas Ier de Pologne (2)
Świętosława (2)
Vladivoj de Bohême (2)

Dubravka (en polonais : Dobrawa ou Dąbrówka ; en tchèque : Doubravka), née vers 931 et décédée en 977, est une princesse de la dynastie des Přemyslides, fille du duc Boleslav Ier de Bohême. Elle fut duchesse des Polanes en tant qu'épouse du duc Mieszko Ier de 965 jusqu'à sa mort. Des sources contemporaines font savoir que la princesse chrétienne a joué un rôle important dans le baptême de son mari.

BiographieModifier

Dubravka est la fille de Boleslav Ier (mort en 972), duc de Bohême à partir de 935, et de son épouse nommée Biagota. Sa date de naissance exacte n'est pas connue, et on ne sait rien de son enfance et sa jeunesse.

Selon le chroniqueur Dithmar, elle aurait épousé en premières noces, peut-être vers 960, le noble Gunther de Mersebourg (mort en 982), comte en Thuringe et futur margrave de Misnie, et lui donne au moins un fils, Gunzelin. Le chroniqueur ne précise pas si elle est également la mère d'Ekkehard Ier (mort en 1002), fils de Gunther et margrave de Misnie à partir de 985. On ignore dans quelles circonstances leur union s'achève car peu tard, Dubravka se remarie avec le duc polonais.

Dans tous les cas, elle devient duchesse des Polanes en 965 par son mariage avec le duc Mieszko Ier de Pologne, issu de la maison Piast. Selon les rapports de Cosmas de Prague, la fiancée avait déjà atteint un certain âge. Cette union scelle une alliance éphémère entre l'État polonais et le duché de Bohême, une base pour s'affirmer face au surpuissant empereur Otton Ier. L'année suivante, le , le duc reçoit le baptême selon le rite romain. La tradition attribue à Dubravka un rôle essentiel dans la christianisation de la Pologne sous le premier évêque Jordan, notamment comme fondatrice des églises de Poznań et de Gniezno.

Elle donnera à Mieszko Ier un garçon, Boleslas Ier (967-1025), futur roi de Pologne, et une fille, Świętosława (968-1014) qui epousa le roi Éric VI de Suède puis, en 998, Sven à la Barbe fourchue, roi de Danemark. Le duc Vladivoj de Bohême (970-1003) est réputé être un fils cadet de Mieszko et Dubravka ; il est néanmoins possible qu'il soit un membre d'une ligne collatérale des Přemyslides.

La mort de Dubravka, en 977, annonce la fin de l’alliance entre les Polonais et les Tchèques [1]. En 990 en arriva à un conflit ouvert lorsque son frère le duc Boleslav II de Bohême a attaqué les Polonais en Silésie où il est battu par les forces de son beau-frère Mieszko.

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

  1. * (en) Nora Berend, Przemyslaw Urbanczyk, Przemislaw Wiszewski Central Europa in the High Middle Ages. Bohemia -Hungary and Poland c.900-c.1300 Cambridge University Press 2013 (ISBN 9780521786959) p. 118-199, 144, 366