Équipe de Pologne de football à la Coupe du monde 1978

Équipe de Pologne de football à la Coupe du monde 1978

Fédération PZPN

Class. FIFA / Elo 9e[1]
Classement 5e
Organisateur(s) Drapeau de l'Argentine Argentine
Participation 3e
Meilleure performance Médaille de bronze, Coupe du Monde 3e en 1974
Sélectionneur Jacek Gmoch
Capitaine Kazimierz Deyna
Meilleur buteur Zbigniew Boniek
Grzegorz Lato (2 buts)
Équipe de Pologne de football à la Coupe du monde

L'équipe de Pologne de football participe à la Coupe du monde de football de 1978 organisée en Argentine du 1er juin au . Pour sa troisième participation, la Pologne réalise un parcours honorable en atteignant, comme en 1974, le second tour. Ce résultat confirme la Pologne comme une nation majeure du football mondial de la décennie après la troisième place obtenue en 1974 et le titre olympique de 1972.

Les éliminatoires modifier

C'est la 10e édition des éliminatoires. Les trente-et-une sélections inscrites dans la zone européenne sont réparties en neuf groupes, quatre groupes de quatre équipes et cinq groupes de trois équipes. Les équipes terminant à la première place des groupes 1 à 8 sont qualifiées pour la phase finale de la Coupe du monde en Argentine. L'équipe terminant en tête du groupe 9 se qualifie pour le barrage intercontinental qualificatif pour la phase finale face au vainqueur du groupe 3 de la zone Amérique du Sud. Le tirage au sort place la Pologne dans le groupe 1 avec Chypre, le Danemark et le Portugal[2].

Les Polonais commencent leur campagne de qualification par un déplacement à Porto contre le Portugal le . La première période entre les deux sélections est équilibrée et aucune n'a réussi à prendre l'avantage avant le retour aux vestiaires, en seconde période la rencontre évolue, dès la 49e minute Grzegorz Lato fait évoluer le score, bien lancé dans la profondeur par un ballon aérien, il réussit à se défaire de son vis-à-vis avant de tenter une frappe victorieuse depuis l'angle de la surface de but portugaise, à la 77e Lato réussit le doublé, à la suite d'une frappe d'un de ses coéquipiers repoussée dans l'axe par le poteau portugais, il devance le défenseur portugais et pousse du gauche le cuir au fond des filets, cette victoire (2-0) lance idéalement la campagne de qualification polonaise[3]. Deux semaines plus tard, la Pologne poursuit sa campagne de qualification en recevant Chypre au Stade Dziesieciolecia de Varsovie, face à l'équipe la moins huppée du groupe, les Polonais prennent rapidement les devants, Kazimierz Deyna ouvre le score sur penalty à la 24e en trompant le portier chypriote d'une frappe croisant bien que ce dernier ait choisi le bon côté, dès la minute suivante, les Polonais réussissent le break grâce à Andrzej Szarmach d'un frappe de l'entrée de la surface, 5 minutes avant la pause Kazimierz Deyna donne plus d'ampleur au score sur corner profitant notamment d'une erreur du portier adverse, à la 58e, à la suite d'une frappe d'un coéquipier, le ballon revient à plus de 25 mètres du but dans les pieds de Zbigniew Boniek, sa reprise de demi-volé permet aux Polonais de prendre quatre buts d'avance, Stanisław Terlecki clôt le score vingt minutes plus tard, à la suite d'un long raide côté gauche Terlecki proche de la sortie de but tente un centre que le gardien de Chypre détourne dans ses propres filets, avec cette victoire (5-0), les Polonais continuent de la meilleure des manières leur parcours vers le mondial sud-américain[4].

Les Polonais effectuent deux déplacements au cours du mois de mai 1977. Le 1er mai, ils se déplacent au Idrætsparken de Copenhague pour défier le Danemark, dès la 7e minute Lato décale Wlodzimierz Lubanski qui ouvre le score du gauche. Les Polonais font la course en tête à la pause. Les Danois démarrent fort la seconde et égalisent par l'intermédiaire de Allan Simonsen à la 50e mais les Polonais reprennent l'avantage 5 minutes plus tard une nouvelle fois par Wlodzimierz Lubanski. Sur un corner, celui ci reprend victorieusement le cuir de la tête en profitant de la sortie manquée du portier danois. Le score n'évolue plus et les Polonais s'imposent (2-1) à Copenhague[5]. Deux semaines plus tard, les Polonais disputent leur dernier match à l'extérieur contre la sélection chypriote aisément battue à l'aller. Christiakis Antoniou profite d'un coup franc dégagé dans l'axe pour prendre sa chance et ouvrir le score pour Chypre au quart d'heure de jeu. Peu avant la 30e minute, les Polonais prennent de vitesse la défense chypriote, Lato profite d’une frappe lobée d'un coéquipier qui heurte la barre transversale pour égaliser dans le but vide. Puis, peu avant la pose, Stanisław Terlecki donne l'avantage aux blancs et rouges. Démarqué à l'entrée de la surface de but, il marque d'une tête décroisée sur un centre venant de la gauche. En fin de match, Włodzimierz Mazur détourne une frappe polonaise pour tromper le portier adversaire et inscrire son premier but international. Avec cette nouvelle victoire (3-1), la Pologne continue sa marche vers l'Argentine[6].

Le , la Pologne reçoit le Danemark à Chorzów, devant les 92 500 spectateurs du Stadion Slaski. Bohdan Masztaler ouvre le score à la suite d'un corner cafouillé dans la surface danoise à la 27e minute. Onze minutes plus tard, les Polonais doublent la mise par l'intermédiaire de Grzegorz Lato qui profite d'un ballon relâché par le gardien danois dans l'axe de son but. À l'heure de jeu, c'est au tour de Kazimierz Deyna de marquer et de donner trois buts d'avance à la Pologne. Quelques minutes plus tard, les Polonais concèdent un pénalty et donnent l'opportunité aux Danois de revenir dans le match, Nygaard prenant Jan Tomaszewski à contre pied. Andrzej Szarmach inscrit à la 81e un dernier but et donne de l'ampleur à la victoire polonaise (4-1)[7].

La Pologne conclut sa campagne de qualification pour le mondial sud-américain le 29 octobre en recevant au Stadion Slaski la sélection lusitanienne. Avant le coup d'envoi, la Pologne a déjà un pied en Argentine, les Polonais pouvant en effet se contenter d'un match nul et même d'une petite défaite. À la 38e minute, les Polonais obtiennent un corner que Kazimierz Deyna, le milieu de terrain du Legia Varsovie réussit l'exploit d'ouvrir le score sur un corner direct. En seconde période, Manuel Fernandes égalise sur un contre en profitant d'un bon centre venu du côté gauche de l'attaque. Le score ne change plus (1-1), les Polonais sont qualifiés pour la phase finale pour la seconde fois d'affilée[8].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)        
1   Pologne 11 6 5 1 0 17 4 +13   Pologne 1-1 4-1 5-0
2   Portugal 9 6 4 1 1 12 6 +6   Portugal 0-2 1-0 4-0
3   Danemark 4 6 2 0 4 14 12 +2   Danemark 1-2 2-4 5-0
4   Chypre 0 6 0 0 6 3 24 -21   Chypre 1-3 1-2 1-5
Portugal   0 - 2   Pologne Das Antas, Porto
Lato   49e,   77e Spectateurs : 30 000
Arbitrage : M. Kitabdjian  
détails

Pologne   5 - 0   Chypre Stade Dziesieciolecia, Varsovie
Deyna   24e (pén.),   40e
Szarmach   25e
Boniek   58e
Terlecki   76e
Spectateurs : 50 000
Arbitrage : M. Müncs  
détails

1er mai 1977 Danemark   1 - 2   Pologne Idrætsparken, Copenhague
Simonsen   50e Lubanski   7e,   55e Spectateurs : 48 000
Arbitrage : M. Mattsson  
détails

Chypre   1 - 3   Pologne Stade Tsirion, Limassol
Antoniou   14e Lato   28e
Terlecki   40e
Mazur   82e
Spectateurs : 12 000
Arbitrage : M. Askenazi  
détails

Pologne   4 - 1   Danemark Stadion Slaski, Chorzów
Masztaler   27e
Lato   38e
Deyna   62e
Szarmach   81e
Nygaard   66e (pén.) Spectateurs : 92 500
Arbitrage : M. Rainea  
détails

Pologne   1 - 1   Portugal Stadion Slaski, Chorzów
Deyna   38e Fernandes   61e Spectateurs : 80 000
Arbitrage : M. Eschweiler  
détails

Buteurs modifier

Au cours de cette campagne, les Polonais ont inscrit dix-sept buts, avec huit joueurs différents, Grzegorz Lato et Kazimierz Deyna ont chacun inscrit quatre buts lors de ces éliminatoires, les attaquants polonais Włodzimierz Lubański, Andrzej Szarmach, Stanislaw Terlecki ont inscrit deux buts, Zbigniew Boniek, Włodzimierz Mazur, Bohdan Masztaler ont eux inscrit un seul but.

Buteurs de l'équipe de Pologne
Place Joueur Poste Buts MJ Temps Adversaire
1   Grzegorz Lato A 4 5 450   Portugal (2)
  Chypre
  Danemark
  Kazimierz Deyna M 4 6 515   Chypre (2)
  Danemark
  Portugal
3   Stanisław Terlecki A 2 3 233   Chypre
  Chypre
  Włodzimierz Lubański A 2 3 268   Danemark (2)
  Andrzej Szarmach A 2 6 540   Chypre
  Danemark
6   Włodzimierz Mazur A 1 2 68   Chypre
  Zbigniew Boniek A 1 5 177   Chypre
  Bohdan Masztaler M 1 6 440   Danemark

Les joueurs appelés modifier

Pour le mundial argentin, le sélectionneur Jacek Gmoch décide de s'appuyer sur un socle de joueurs ayant pris part à la Coupe du monde 1974 ainsi qu'aux Jeux olympiques 1976. Parmi le groupe sélectionné, neuf joueurs étaient présents en RFA en 1974[9] et neuf des vingt-deux joueurs étaient présents au Canada en 1976. L'effectif sélectionné est relativement expérimenté. Sur les vingt-deux membres de la sélection, neuf comptent plus de 40 sélections. Ces joueurs, avec d'autres joueurs plus jeunes, Zbigniew Boniek et Adam Nawałka, constituent l'ossature de l'équipe[10]. L'attaquant Włodzimierz Lubański, absent en 1974 pour cause de blessure, fait partie du groupe[10].

Dans la liste de vingt-deux joueurs, le Wisła Cracovie champion de Pologne en titre et le Stal Mielec sont les clubs les plus représentés avec quatre joueurs, suivi par le Zagłębie Sosnowiec et ses trois joueurs. Parmi les vingt-deux sélectionnés, vingt-et-un jouent dans le championnat polonais, seul l’attaquant Włodzimierz Lubański évolue à l'étranger, en Belgique au KSC Lokeren.

Le plus jeune joueur de la liste est l’attaquant du Wisła Cracovie Andrzej Iwan âgé de seulement 18 ans. Il est le seul joueur dans le groupe ne comptant aucune sélection. Le joueur le plus capé à faire le voyage en Argentine est le capitaine de la sélection Kazimierz Deyna, il compte 79 sélections à la veille du mondial. Włodzimierz Lubański est le meilleur buteur en sélection des joueurs appelés avec 43 réalisations. Le milieu de terrain du Stal Mielec Henryk Kasperczak est le joueur le plus âgé.

Effectif de l'équipe de Pologne lors de la Coupe du monde 1978
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Tomaszewski, JanJan Tomaszewski  (30 ans) 57 0   LKS Łódź 1971
2 A Mazur, WłodzimierzWłodzimierz Mazur  (24 ans) 7 2   Zagłębie Sosnowiec 1976
3 D Maculewicz, HenrykHenryk Maculewicz  (28 ans) 14 0   Wisła Cracovie 1974
4 D Szymanowski, AntoniAntoni Szymanowski  (27 ans) 51 0   Wisła Cracovie 1970
5 M Nawałka, AdamAdam Nawałka  (20 ans) 11 1   Wisła Cracovie 1977
6 D Gorgoń, JerzyJerzy Gorgoń  (28 ans) 40 4   Górnik Zabrze 1970
7 A Iwan, AndrzejAndrzej Iwan  (18 ans) 0 0   Wisła Cracovie -
8 M Kasperczak, HenrykHenryk Kasperczak  (31 ans) 52 5   Stal Mielec 1973
9 D Żmuda, WładysławWładysław Żmuda  (23 ans) 40 1   Śląsk Wrocław 1973
10 D Rudy, WojciechWojciech Rudy  (25 ans) 12 0   Zagłębie Sosnowiec 1974
11 M Masztaler, BohdanBohdan Masztaler  (28 ans) 16 2   LKS Łódź 1970
12 M Deyna, KazimierzKazimierz Deyna    (30 ans) 79 32   Legia Varsovie 1968
13 M Kupcewicz, JanuszJanusz Kupcewicz  (22 ans) 2 0   Arka Gdynia 1976
14 D Justek, MirosławMirosław Justek  (29 ans) 3 0   Lech Poznań 1978
15 A Kusto, MarekMarek Kusto  (24 ans) 11 2   Legia Varsovie 1974
16 A Lato, GrzegorzGrzegorz Lato  (28 ans) 54 31   Stal Mielec 1971
17 A Szarmach, AndrzejAndrzej Szarmach  (27 ans) 45 24   Stal Mielec 1973
18 A Boniek, ZbigniewZbigniew Boniek  (22 ans) 21 5   Widzew Łódź 1976
19 A Lubański, WłodzimierzWłodzimierz Lubański  (31 ans) 59 43   KSC Lokeren 1963
20 D Wójcicki, RomanRoman Wójcicki  (20 ans) 1 0   Odra Opole 1978
21 G Kukla, ZygmuntZygmunt Kukla  (30 ans) 5 0   Stal Mielec 1976
22 G Kostrzewa, ZdzisławZdzisław Kostrzewa  (22 ans) 1 0   Zagłębie Sosnowiec 1978
Sélectionneur



Légende

Effectif sur le site de la FIFA.


Préparation de l'événement modifier

Format et tirage au sort modifier

Seize équipes sont qualifiées pour la phase finale. Au premier tour, les équipes sont réparties en quatre groupes de quatre. Les deux premiers de chaque groupe accèdent au deuxième tour, où elles se retrouvent à nouveau dans deux poules de quatre. Les vainqueurs de chaque poule se qualifient pour la finale, et les deuxièmes jouent le match pour la troisième place.

En vue du tirage au sort, quatre pots sont constitués. Le pot 1 comprend les têtes de série, l'Argentine nation hôte, la RFA, tenant du titre, les Pays-Bas finaliste de l'édition précédente et le Brésil[11], la Pologne fait partie du pot 3.

Le tirage au sort de la phase finale a lieu au Centro Cultural General San Martín de Buenos Aires le , la Pologne est tirée dans le Groupe 2, en compagnie de la RFA, championne du monde en titre et tête de série, du Mexique et de la Tunisie, néophyte représentant l'Afrique.

Préparation modifier

Avant le mondial argentin, l'équipe de Pologne dispute cinq matchs amicaux. Elle commence sa préparation le contre la Suède à domicile au Stadion Olimpijsk de Wrocław. L'attaquant du Legia Varsovie Marek Kusto donne l'avantage aux Polonais à la 17e, les Suédois égalisent à la 37e, l'attaquant Sanny Åslund fêtant son premier but international pour sa première sélection. Au retour des vestiaires, la Pologne obtient un penalty que Kazimierz Deyna transforme à la 52e, le score n'évolue plus, avec ce succès (2-1), les Polonais entament efficacement leur préparation.

Lee au stade municipal de Luxembourg où la Pologne affronte la sélection luxembourgeoise. Lubański ouvre le score dès la 2e minute de jeu, Szarmach double la mise dès la 7e, le score reste alors figé jusqu'aux dernières minutes de jeu, à dix minutes du terme Szarmach réussit un doublé, cinq minutes plus tard Benjamin Reiter sauve l'honneur pour les Luxembourgeois, les Polonais s'imposent finalement (3-1).

Le , les Polonais disputent leur seconde rencontre de l'année en recevant la Grèce au Stadion im. 22 lipca de Poznań. Lato ouvre le score à la 12e, sur frappe du gauche de l'entrée de la surface, il profite d'un rebond devant le portier hellène Zafeiris Kakkaris pour tromper ce dernier. Six minutes plus tard c'est au tour de Kazimierz Deyna de marquer. À la 21e minute Władysław Żmuda profite d'une corner cafouillé pour reprendre victorieusement le cuir. Deyna inscrit son second but de la partie d’une volée du gauche, portant le tableau d'affichage à (4-0) à la mi-temps. Au retour des vestiaires, les Polonais aggravent la marque, Zbigniew Boniek inscrivant le cinquième but à la 48e, avant de concéder deux buts par Petros Karavitis (55e) puis Thomas Mavros (77e). Score final de 5 à 2 en faveur de la Pologne.

La semaine suivante, la sélection polonaise reçoit l'Irlande au Stadion Miejski de Łódź. Contrairement aux précédentes rencontres, les Polonais ne réussissent pas à faire la différence en début de rencontre. Ils prennent les devants après 7 minutes en seconde période, Zbigniew Boniek profitant d'un ballon repoussé par les montants irlandais pour marquer. À l'heure de jeu, Deyna double la mise d'une frappe de plus de 25 mètres qui va se loger sous la barre des verts et blancs. Dans les dernières minutes Włodzimierz Mazur d'une tête plongeante au second poteau porte le score à (3-0)[12].

La Pologne termine sa préparation en accueillant au Stadion Dziesięciolecia de Varsovie contre la Bulgarie. Les Polonais s'imposent 1-0[13] sur un but de Lato à la 66e minute. Cette victoire conclut une bonne préparation, avec 4 victoires en autant de rencontres en ce début 1978.





Phase finale modifier

Premier tour - groupe II modifier

Les Polonais disputent le match d'ouverture du mundial à l'Estadio Monumental de Buenos Aires contre le champion du monde sortant, la RFA, qui quatre ans plus tôt avait barré la route de la finale à la Pologne. La partie est serrée entre deux sélections qui commencent prudemment le tournoi, et comme c'est habituellement le cas à l'époque en match d'ouverture, aucun but n'est marqué (0-0)[14],[15]. Lors de la seconde journée, la Pologne rencontre la Tunisie à l'Estadio Gigante de Arroyito de Rosario. La sélection polonaise peine face aux Tunisiens, mais assure l'essentiel en engrangeant les deux points. Lancé par une balle piquée de Włodzimierz Lubański par-dessus la défense Grzegorz Lato profite du raté du défenseur tunisien Ali Kaabi pour se retrouver seul face au portier adverse et ouvrir le score juste avant la pause[16]. Cette victoire (1-0)[17] permet à la Pologne de garder la seconde place et de se rapprocher de la qualification pour le second tour[18]. Les Polonais jouent en troisième journée contre le Mexique de nouveau à l'Estadio Gigante de Arroyito de Rosario. À la 43e minute, Zbigniew Boniek ouvre le score d'une frappe en force des six mètres sur un passe en retrait de Grzegorz Lato[19]. Au retour des vestiaires, les Mexicains égalisent par l'intermédiaire de Víctor Rangel qui trompe Jan Tomaszewski en déviant un centre à ras de terre venu de la droite. Quatre minutes plus tard, les Polonais reprennent l'avantage à la suite d'une partie de billard aux abords de la surface mexicaine : une passe en retrait d'Andrzej Iwan[19] revient sur Deyna qui déclenche une frappe instantanée du gauche des vingt mètres qui vient se logre dans la lucarne mexicaine. Dans les dernières minutes, Boniek inscrit son second but de la partie[20] d'une frappe du droit des trente mètres. Victorieuse 3-1[19],[20], la Pologne profite du faux-pas de la RFA accrochée par la Tunisie (0-0) pour s'emparer de la première place du groupe 2.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Pologne 5 3 2 1 0 4 1 +3
2   Allemagne de l'Ouest 4 3 1 2 0 6 0 +6
3   Tunisie 3 3 1 1 1 3 2 +1
4   Mexique 0 3 0 0 3 2 12 -10
1er juin 1978
Match d'ouverture
Allemagne de l'Ouest   0 - 0   Pologne Estadio Monumental, Buenos Aires
15:00
  Historique des rencontres
Spectateurs : 67 579
Arbitrage : Ángel Norberto Coerezza  
(Rapport)

Pologne   1 - 0   Tunisie Estadio Gigante de Arroyito, Rosario
16:45
  Historique des rencontres
Lato   43e Spectateurs : 9 624
Arbitrage : Angel Franco Martínez  
(Rapport)

Pologne   3 - 1   Mexique Estadio Gigante de Arroyito, Rosario
16:45
  Historique des rencontres
Boniek   43e,   84e
Deyna   56e
Rangel   52e Spectateurs : 22 651
Arbitrage : Jaffar Namdar  
(Rapport)

Deuxième tour - groupe B modifier

Au second tour, la Pologne se retrouve en compagnie des trois sud-américains, l'Argentine deuxième du groupe 1 et nation hôte de la compétition, du Brésil deuxième du groupe 3 et du Pérou surprenant premier du groupe 4. En match décalé de la première journée de ce groupe B, la Pologne affronte l'Argentine à l'Estadio Gigante de Arroyito de Rosario où les Polonais disputent leur troisième rencontre consécutive. Mario Kempes ouvre le score de la tête à la 16e minute pour l'Argentine et double la mise à vingt minutes du terme, servi par Osvaldo Ardiles à l'entrée de la surface de réparation, l'attaquant argentin s'ouvrant le chemin du but en éliminant le dernier défenseur polonais d'un crochet avant de tromper Tomaszewski venu à sa rencontre[21]. La Pologne est battue 2-0 alors que sa prestation fut certainement la plus aboutie de ce mondial[10], ses espoirs de finale en sont compromis dès la première journée[22]. Le 18 juin la Pologne rencontre le Pérou également défait lors de la première journée, les Polonais assurent l'essentiel lors de cette rencontre en s'imposant (1-0)[23] sur un but de Szarmach à la 64e minute de jeu qui profite du bon pressing de Grzegorz Lato côté droit, venu récupérer le ballon dans les pieds de Jose Navarro, Lato adressant ensuite un centre brossé au second poteau pour la tête plongeante d'Andrzej Szarmach. Avec cette victoire, la Pologne conserve ses chances en pointant à la 3e place du groupe un point derrière le Brésil et l'Argentine à l'issue de cette journée[24]. Lors de la troisième journée, les Polonais rencontrent le Brésil pour un match décisif. Dès la 12e minutes le portier polonais s'incline, Nelinho d'un coup franc frappé en force trompant Zygmunt Kukla sur sa gauche. Quelques secondes avant la pause Lato remet les deux équipes à égalité. Roberto Dinamite redonne peu avant l'heure de jeu l'avantage aux Brésiliens en poussant au fond des filets un ballon repoussé par le montant polonais. Les Brésiliens se montrent pressant touchant successivement le poteau puis la barre transversale, les Polonais ne réussissent pas à se dégager, et dans la continuité de l'action, Roberto Dinamite inscrit son second but de la partie en reprenant puissamment une nouvelle frappe brésilienne repoussée par les montants. Avec cette nouvelle défaite, cette fois-ci sur le score de (3-1)[25], la Pologne est écartée de la finale et de la petite finale et termine à la troisième place du groupe B[26].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Argentine 5 3 2 1 0 8 0 +8
2   Brésil 5 3 2 1 0 6 1 +5
3   Pologne 2 3 1 0 2 2 5 -3
4   Pérou 0 3 0 0 3 0 10 -10
Argentine   2 - 0   Pologne Estadio Gigante de Arroyito, Rosario
19:15
  Historique des rencontres
Kempes   16e,   71e Spectateurs : 37 091
Arbitrage : Ulf Eriksson  
(Rapport)

Pérou   0 - 1   Pologne Estadio Ciudad de Mendoza, Mendoza
13:45
  Historique des rencontres
Szarmach   65e Spectateurs : 35 288
Arbitrage : Patrick Partridge  
(Rapport)

Pologne   1 - 3   Brésil Estadio Ciudad de Mendoza, Mendoza
16:45
  Historique des rencontres
Lato   45e Nelinho   12e
Roberto Dinamite   57e,   63e
Spectateurs : 39 586
Arbitrage : Juan Silvagno Cavanna  
(Rapport)

Statistiques modifier

Temps de jeu modifier

Temps de jeu des joueurs de l'équipe de Pologne
Joueur             TT But MJ MT Légende
Gardiens Abréviations et symboles :

TT : Total de minutes jouées
MJ : Nombre de matchs joués
MT : Matchs joués en tant que titulaire


   : but
   : joueur entré
  : joueur remplacé
  : capitaine
  : carton jaune
  : carton rouge
Jan Tomaszewski 90' 90' 90' 90' 0' 0' 360' 0 4 4
Zygmunt Kukla 0' 0' 0' 0' 90' 90' 180' 0 2 2
Zdzisław Kostrzewa 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0 0 0
Défenseurs
Henryk Maculewicz 90' 90'    6'   90' 90' 90' 456' 0 6 5
Antoni Szymanowski 90' 90' 90' 90' 90' 90' 540' 0 6 6
Jerzy Gorgoń 90' 90' 90' 0'   90' 90' 450' 0 5 5
Władysław Żmuda 90' 90' 90' 90' 90' 90' 540' 0 6 6
Wojciech Rudy 0' 0'   84' 0' 0' 0' 84' 0 1 1
Mirosław Justek 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0 0 0
Roman Wójcicki 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0 0 0
Milieux
Adam Nawałka 90' 90' 0' 90' 90' 90' 450' 0 5 5
Henryk Kasperczak    6' 90' 90' 90'    45'   64' 385' 0 6 4
Bohdan Masztaler   84' 0' 90'   64'   45' 0' 283' 0 4 4
Kazimierz Deyna 90' 90'   90' 90' 90' 90' 540' 1 6 6
Janusz Kupcewicz 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0 0 0
Attaquants
Włodzimierz Mazur 0' 0' 0'    26' 0' 0' 26' 0 1 0
Andrzej Iwan 0'    30'   76' 0' 0' 0' 106' 0 2 1
Marek Kusto 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0' 0 0 0
Grzegorz Lato 90'   90' 90' 90' 90'   90' 540' 2 6 6
Andrzej Szarmach 90'   60' 0' 90'   90' 90' 420' 1 5 5
Zbigniew Boniek    11'    14'     90' 90'     86' 90' 381' 2 6 4
Włodzimierz Lubański   79'   76'    14' 0'    4'    26' 199' 0 5 2

Buteurs modifier

Au cours du mondial, les Polonais n'inscrivent que six buts en autant de rencontre, avec quatre joueurs différents, Zbigniew Boniek et Grzegorz Lato ont chacun inscrit deux buts lors de ce mondial sud-américain, Kazimierz Deyna et Andrzej Szarmach ont eux inscrit un seul but.

Buteurs de l'équipe de Pologne
Place Joueur Poste Buts MJ Temps Adversaire
1   Zbigniew Boniek A 2 6 381   Mexique (2)
  Grzegorz Lato A 2 6 540   Tunisie
  Brésil
3   Andrzej Szarmach A 1 5 420   Pérou
  Kazimierz Deyna M 1 6 540   Tunisie

Notes et références modifier

  1. (en) Classement Elo de la Pologne depuis 1921 sur eloratings.net. Consulté le 5 mai 2015.
  2. (en) « World Cup 1978 Qualifying », sur rsssf.com (consulté le ).
  3. (en) « Mondial 1978 : La Pologne s'impose face au Portugal 2 à 0 », sur athlet.org (consulté le ).
  4. (en) « Mondial 1978 : La Pologne pulvérise Chypre 5 buts à 0 », sur athlet.org (consulté le ).
  5. (en) « Mondial 1978 : La Pologne bat le Danemark 2 buts à 1 », sur athlet.org (consulté le ).
  6. (en) « Mondial 1978 : La Pologne s'impose face à Chypre 3 à 1 », sur athlet.org (consulté le ).
  7. (en) « Mondial 1978 : La Pologne domine le Danemark 4-1 », sur athlet.org (consulté le ).
  8. (en) « Coupe du monde : La Pologne fait match nul 1-1 contre le Portugal et se qualifie pour la Coupe du monde 1978 », sur athlet.org (consulté le ).
  9. (en) « Poland's World Cup squad 1978 », sur planetworldcup.com (consulté le ).
  10. a b et c « 1978: Polska bez medalu »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), http://sport.tvp.pl (consulté le ).
  11. (en) « FIFA World Cup™ seeded teams 1930 - 2006 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur fifa.com (consulté le ).
  12. « La Pologne domine l'Irlande 3-0 en match amical », sur athlet.org (consulté le ).
  13. « La Pologne bat la Bulgarie 1 but à 0 en match amical », sur athlet.org (consulté le ).
  14. « Pologne-RFA 1978 (0-0) », sur rmcsport.bfmtv.com (consulté le ).
  15. « Coupe du monde : Match nul 0-0 entre l'Allemagne et la Pologne », sur athlet.org (consulté le ).
  16. « Tunisie 1978 », sur oldschoolpanini.com (consulté le ).
  17. « Feuille du match Pologne vs. Tunisie 1 - 0 », sur soccerway.com,
  18. « Coupe du monde : La Pologne bat la Tunisie 1 but à 0 », sur athlet.org (consulté le ).
  19. a b et c « MEXICO - POLAND 1-3 (0-1) », planetworldcup.com (consulté le ).
  20. a et b « Coupe du monde : La Pologne bat le Mexique 3 buts à 1 et passe au tour suivant », athlet.org (consulté le ).
  21. « ARGENTINA - POLAND 2-0 », sur planetworldcup.com (consulté le ).
  22. « Coupe du monde : L'Argentine s'impose face à la Pologne grâce à un doublé de Kempes », sur athlet.org (consulté le ).
  23. « PERU - POLAND 0-1 (0-0) », sur planetworldcup.com (consulté le ).
  24. « Coupe du monde : La Pologne s'impose face au Pérou 1 à 0 », sur athlet.org (consulté le ).
  25. « POLAND - BRAZIL 1-3 (0-0) », sur planetworldcup.com (consulté le ).
  26. « Statistics WORLD CUP 1978 STANDINGS », sur planetworldcup.com (consulté le ).