Ouvrir le menu principal

Andrzej Szarmach

joueur de football polonais

Andrzej Szarmach
Image illustrative de l’article Andrzej Szarmach
Andrzej Szarmach en 2007
Biographie
Nationalité Drapeau : Pologne Polonais
Naissance (68 ans)
Lieu Gdańsk (Pologne)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 19691989
Poste Avant-centre
Parcours junior
Saisons Club
1967-1969Drapeau : Pologne Polonia Gdańsk
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1969-1972Drapeau : Pologne MZKS Gdynia 072 0(41)
1972-1976Drapeau : Pologne Górnik Zabrze111 0(51)
1976-1980Drapeau : Pologne Stal Mielec102 0(60)
1980-1985Drapeau : France AJ Auxerre157 (100)
1985-1987Drapeau : France EA Guingamp066 0(34)
1987-1989Drapeau : France Clermont FC032 0(20)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1973-1982Drapeau : Pologne Pologne061 0(32)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1987-1989 Drapeau : France Clermont FC 20v 16n 18d
1989-1991 Drapeau : France LB Châteauroux 29v 19n 15d
1991-1995 Drapeau : France AS Angoulême Charente 30v 41n 41d
1997-1998 Drapeau : Pologne Zagłębie Lubin 7v 3n 7d
1999-2001 Drapeau : France Aurillac FCA 21v 33n 17d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Andrzej Szarmach, né le à Gdańsk, est un footballeur international puis entraîneur polonais. Il évolue au poste d'avant-centre de la fin des années 1960 à la fin des années 1980.

Sommaire

BiographieModifier

Carrière en PologneModifier

 
Szarmach à la lutte avec Morini durant le match Italie-Pologne lors de la Coupe du monde de football de 1974.

Szarmach fait partie de cette génération de joueurs de l'Est « coincée » dans son pays. En effet, à cette époque les joueurs des pays de l'Est sont tenus de rester dans leur pays jusqu'à l'âge de trente ans. Ainsi, plusieurs joueurs de l'Est de grand talent sont passés à côté d'une grande carrière en club. Malgré tout, Szarmach se montre sur la scène internationale grâce à l'équipe de Pologne.

Avec Grzegorz Lato à sa droite, Robert Gadocha à sa gauche et Kazimierz Deyna en soutien, Szarmach profita de l'absence de Włodzimierz Lubański pour conduire l'attaque polonaise, la meilleure du Mondial 1974 (16 buts marqués). Si Grzegorz Lato, ailier droit rapide comme l'éclair, terminait en tête du classement des buteurs (7 buts), Szarmach, avec cinq réalisations, marqua aussi la compétition de son empreinte. Il confirma deux ans plus tard aux Jeux olympiques de Montréal en décrochant la médaille d'argent et le titre de meilleur buteur du tournoi (9 buts).

Carrière en FranceModifier

C'est donc en 1980, à l'âge de 30 ans, que Szarmach est enfin autorisé à quitter son pays. Guy Roux, entraîneur de l'AJ Auxerre qui vient tout juste de faire ses premiers pas en Division 1, le recrute alors au nez et à la barbe du Bayern Munich[1].

Il reste cinq ans à l'Association de la Jeunesse auxerroise où il s'impose comme l'un des meilleurs joueurs du championnat et offre le maintien à son équipe. L'AJ Auxerre décroche même un podium en 1984. Szarmach reste surtout dans les mémoires auxerroises pour être, encore aujourd'hui, le meilleur buteur de l'histoire de l'AJ Auxerre (94 buts en Championnat et 2 en Coupe de l'UEFA).

Il finit sa carrière en deuxième division à l'En Avant de Guingamp, puis en 3e division au Clermont Foot où il devint entraîneur-joueur.

Carrière d'entraîneurModifier

Il prend donc en mains le Clermont Foot en 1987, qu'il hisse en deuxième division dès sa première saison. Il termine meilleur buteur de la poule de D3. Lors de la saison 1988/89, il rechausse les crampons pour quelques matchs pour faire partager son expérience de joueur international. Il va ensuite entraîner la Berrichonne de Châteauroux et l'AS Angoulême puis en Pologne. Enfin il entraîne l'Aurillac FCA jusqu'en 2001, date où il se retire définitivement du football à l'âge de 51 ans.

PalmarèsModifier

Distinctions personnellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Le jour où Auxerre a piqué Szarmach au Bayern », sur sofoot.com, So Foot, (consulté le 12 juin 2018).
  2. (en) « Fiche d’Andrzej Szarmach », sur RSSSF.com
  3. (en) « Foreign Player of the Year », sur www.rsssf.com (consulté le 12 mars 2011)

Liens externesModifier