Ali Kaabi

joueur tunisien de football

Ali Kaabi
Image illustrative de l’article Ali Kaabi
Ali Kaabi en 1978.
Biographie
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (67 ans)
Lieu Tunisie
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Défenseur
Parcours amateur
Années Club
?-? Drapeau : Tunisie CO Transports
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
?-? Drapeau : Tunisie CO Transports 0? (?)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1973-1982 Drapeau : Tunisie Tunisie 72 (9)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Ali Kaabi, né le , est un footballeur tunisien devenu entraîneur.

Carrière internationaleModifier

D'un gabarit plutôt intéressant pour l'époque (1,80 m pour 74 kg), ce défenseur central devient international durant de nombreuses saisons, du début des années 1970 à celui des années 1980. Ainsi, il prend part à de nombreuses Coupes d'Afrique des nations et brille lors de la campagne victorieuse de la sélection nationale aux éliminatoires de la coupe du monde de football de 1978 au cours de laquelle il marque d'importants buts : malgré son poste, Kaabi prête souvent main-forte à ses attaquants.

Coupe du monde 1978Modifier

Mais le point d'orgue de la carrière de ce joueur arrive certainement le . Ce jour-là, la sélection tunisienne fait ses débuts en coupe du monde face au Mexique (quart de finaliste en 1970) à Rosario en Argentine. Menés 0-1 à la mi-temps, les Tunisiens voient leur défenseur central monter sur le front de l'attaque et, sur un centre de Hammadi Agrebi, venir inscrire d'une frappe depuis l'entrée de la surface le but égalisateur, qui lance son équipe vers un succès historique de 3 buts à 1, première victoire d'une nation africaine et d'une nation arabe dans l'histoire de la compétition. Malheureusement, ce geste épique est quelque peu terni par une bévue lors de la deuxième rencontre contre la Pologne, provoquant le but, la défaite (1-0) et l'élimination précoce de la Tunisie.

ReconversionModifier

Reconverti en entraîneur, Kaabi gère durant quelques saisons un club tunisien de deuxième division, le Club olympique des transports, avant de prendre les rênes de l'Étoile olympique La Goulette Kram, évoluant pour sa part parmi l'élite.

Liens externesModifier