Ouvrir le menu principal

Équipe de France de football à la Coupe du monde 2002

Équipe de France de football à la Coupe du monde 2002

Fédération Fédération française de football

Classement 28e
Organisateur(s) Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Drapeau du Japon Japon
Participation 11e
Meilleure performance Médaille d'or, Coupe du Monde Vainqueur en 1998
Sélectionneur Roger Lemerre
Capitaine Marcel Desailly
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Équipe de France de football à la Coupe du monde

L'équipe de France de football à la Coupe du monde 2002 est la délégation représentant la France à cette compétition.

Présenté comme favorite de la compétition, la sélection française qui reste sur son doublé Coupe du monde 1998-Euro 2000, est orpheline de son meneur de jeu Zidane convalescent et passe totalement au travers de la compétition : en commençant par une défaite 1-0 face au Sénégal dans le match d'ouverture de la compétition, elle quitte le sol asiatique au terme du premier tour, sans victoire et sans avoir inscrit le moindre but en 270 minutes.

Matchs de préparationModifier

Date Ville Domicile Résultat Extérieur
18 mai 2002 Saint-Denis France   1 - 2   Belgique
26 mai 2002 Suwon   Corée du Sud 2 - 3   France

La compétitionModifier

Article détaillé : Coupe du monde de football de 2002.

Premier tour (Groupe A)Modifier

France-SénégalModifier

Sans leur meneur de jeu Zidane, les Bleus ne réussissent pas à avoir le même rayonnement. Il est remplacé par Djorkaeff. Malin, Bruno Metsu décide de muscler son milieu de terrain en laissant El-Hadji Diouf seul devant. Manquant d'énergie, abandonnant la simplicité tactique à son adversaire africain mais surtout ne parvenant pas à se montrer réaliste avec une transversale d'Henry et deux poteaux de Trezeguet, l'équipe de France s'expose aux rares excursions sénégalaises dans son camp. Des contres épisodiques mais souvent tranchants car, une fois passé le rideau du duo Petit-Vieira pas encore en jambes, les attaquants sénégalais harcèlent une défense tricolore aux abois. Á la 30e minute de jeu, un débordement et un centre de El-Hadji Diouf voit Papa Bouba Diop devancer les défenseurs bleus et battre Fabien Barthez de près, ouvrant le score pour le Sénégal. Pour pallier les difficultés du duo Desailly-Lebœuf, les latéraux Thuram et Lizarazu n'osent plus monter créer le surnombre et soutenir les attaques. Le sursaut français de la seconde période est contenu par Tony Sylva, héroïque dans le but[1].


Match d'ouverture
France   0 - 1   Sénégal Seoul World Cup Stadium, Séoul
20:30
Papa Bouba Diop   30e Spectateurs : 62 561
Arbitrage : Ali Bujsaim  
(Rapport)
 
FRANCE :
G 16 Fabien Barthez
ArD 15 Lilian Thuram
DC 18 Frank Lebœuf
DC 8 Marcel Desailly  
ArG 3 Bixente Lizarazu
MDf 4 Patrick Vieira
MDf 17 Emmanuel Petit   45+2e
AD 11 Sylvain Wiltord   81e
MOf 6 Youri Djorkaeff   60e
AG 12 Thierry Henry
A 20 David Trezeguet
Remplacements :
A 21 Christophe Dugarry   60e 
A 9 Djibril Cissé   81e 
Sélectionneur :
  Roger Lemerre
 
SENEGAL :
G 1 Tony Sylva
ArD 17 Ferdinand Coly
DC 13 Lamine Diatta
DC 4 Pape Malick Diop
ArG 2 Omar Daf
MDf 6 Aliou Cissé  
MD 14 Moussa N'Diaye
M 19 Papa Bouba Diop
M 15 Salif Diao
MG 10 Khalilou Fadiga
A 11 El-Hadji Diouf
Sélectionneur :
  Bruno Metsu

Arbitres assistants :
  Ali Al Traifi
  Jorge Rattalino
Quatrième arbitre :
  Felipe Ramos

Homme du match :
  El-Hadji Diouf

France-UruguayModifier

Djorkaeff blessé, c'est Micoud qui prend le poste de meneur de jeu pour ce second match en l'absence de Zidane, seul changement par rapport au premier match. Lebœuf se blesse au bout de quinze minutes. Puis Henry, seul joueur à mettre de la vitesse du côté français, est exclu sur un tacle à retardement à la demi-heure de jeu. Sur un coup-franc, Petit touche le troisième poteau en deux matchs avant de recevoir le second carton jaune de sa compétition le privant du troisième match de poule. En fin de rencontre, la jambe de Montero stoppe une frappe de son coéquipier turinois Trezeguet puis celle du gardien Carini sort une tentative de Wiltord. À l'ultime seconde, Barthez, élu homme du match, remporte un dernier duel en un contre un face à Magallanes. Son tibia écartant les affres d'une élimination des champions du monde et d'Europe dès le deuxième match[2]. La France se voit également refuser à tort un but de David Trezeguet pour hors-jeu.

France   0 - 0   Uruguay Asiad Main Stadium, Pusan
20:30
Spectateurs : 38 289
Arbitrage : Felipe Ramos  
(Rapport)
 
FRANCE :
G 16 Fabien Barthez
ArD 15 Lilian Thuram
DC 18 Frank Lebœuf   16e
DC 8 Marcel Desailly  
ArG 3 Bixente Lizarazu
MDf 4 Patrick Vieira
MDf 17 Emmanuel Petit   45+2e
AD 11 Sylvain Wiltord   90+3e
MOf 22 Johan Micoud
AG 12 Thierry Henry   25e
A 20 David Trezeguet   81e
Remplacements :
DC 2 Vincent Candela   16e 
A 9 Djibril Cissé   81e 
A 21 Christophe Dugarry   90+3e 
Sélectionneur :
  Roger Lemerre
 
URUGUAY :
G 1 Fabián Carini
ArD 3 Alejandro Lembo
DC 4 Paolo Montero  
DC 14 Gonzalo Sorondo
ArG 6 Darío Rodríguez   73e
MD 8 Gustavo Varela
MC 5 Pablo García   11e
MG 16 Marcelo Romero   45+3e   71e
MOf 20 Álvaro Recoba
A 9 Darío Silva   47e   60e
A 13 Sebastián Abreu   45+2e
Remplacements :
A 11 Federico Magallanes   60e 
M 22 Gonzalo de los Santos   71e 
M 7 Gianni Guigou   73e 
Sélectionneur :
  Víctor Púa

Arbitres assistants :
  Vladimir Fernandez
  Curtis Charles
Quatrième arbitre :
  Urs Meier

Homme du match :
  Fabien Barthez

Danemark-FranceModifier

Pour ce dernier match de poule, la France doit inscrire deux buts de plus que son adversaire pour se qualifier pour le tour suivant. Zidane, même diminué, fait son retour dans l'équipe et est élu homme du match. Néanmoins, cela ne suffira pas. Dès le début du match, les Français ont le ballon et les Danois évoluent en contres. C'est par cette tactique que Rommedahl assomme les Tricolores. Sur un rythme de sénateur, les Bleus tentent de répliquer mais balbutient leur football. En début de seconde mi-temps, Desailly place une tête sur la transversale puis Trezeguet trouve encore le poteau. L'entrée de Cissé, par sa percussion, donne l'illusion de sauver la France. Entretemps, le Danemark corse l'addition par son buteur Tomasson. L'entrée de Djorkaeff pour son dernier match international annoncé fait tourner le match en un jubilé[3].

Danemark   2 - 0   France Stade Munhak d'Incheon, Incheon
15:30
Rommedahl   22e
Tomasson   67e
Spectateurs : 48 100
Arbitrage : Vítor Melo Pereira  
(Rapport)
 
DANEMARK :
G 1 Thomas Sørensen
ArD 6 Thomas Helveg
DC 4 Martin Laursen
DC 3 Rene Henriksen  
ArG 12 Niclas Jensen   71e
MC 2 Stig Tøfting   79e
MC 17 Christian Poulsen   27e   76e
MC 7 Thomas Gravesen
AD 19 Dennis Rommedahl
AG 10 Martin Jørgensen   46e
A 9 Jon Dahl Tomasson
Remplacements :
FW 8 Jesper Grønkjær   46e 
DF 20 Kasper Bøgelund   76e 
MF 23 Brian Nielsen   79e 
Sélectionneur :
  Morten Olsen
 
FRANCE :
G 16 Fabien Barthez
ArD 2 Vincent Candela
DC 15 Lilian Thuram
DC 8 Marcel Desailly  
ArG 3 Bixente Lizarazu
MDf 4 Patrick Vieira   71e
MDf 7 Claude Makelele
AD 11 Sylvain Wiltord   83e
MOf 10 Zinédine Zidane
AG 21 Christophe Dugarry   8e   54e
A 20 David Trezeguet
Remplacements :
A 9 Djibril Cissé   54e 
M 22 Johan Micoud   71e 
A 6 Youri Djorkaeff   83e 
Sélectionneur :
  Roger Lemerre

Arbitres assistants :
  Carlos Matos
  Elise Doriri
Quatrième arbitre :
  Ľuboš Micheľ

Homme du match :
  Zinédine Zidane

ClassementModifier

Place Équipe Points Joués V N D Buts + Buts - Diff.
1er   Danemark 7 3 2 1 0 5 2 +3
2e   Sénégal 5 3 1 2 0 5 4 +1
3e   Uruguay 2 3 0 2 1 4 5 -1
4e   France 1 3 0 1 2 0 3 -3

EffectifModifier

Numéro / Nom Club Date de naissance J. Buts Rouge J/R Jaune
Gardiens de but
16 Fabien Barthez     Manchester United 28.06.1971 3 0 - - -
23 Grégory Coupet   Olympique lyonnais 31.12.1972 0 0 - - -
1 Ulrich Ramé   Girondins de Bordeaux 19.09.1972 0 0 - - -
Défenseurs
2 Vincent Candela     AS Rome 24.10.1973 2 0 - - -
5 Philippe Christanval   FC Barcelone 31.08.1978 0 0 - - -
8 Marcel Desailly       Chelsea 07.09.1968 3 0 - - -
18 Frank Lebœuf     Olympique de Marseille 22.01.1968 2 0 - - -
3 Bixente Lizarazu     Bayern Munich 09.12.1969 3 0 - - -
19 Willy Sagnol   Bayern Munich 18.03.1977 0 0 - - -
13 Mikaël Silvestre   Manchester United 09.08.1977 0 0 - - -
15 Lilian Thuram     Juventus 01.01.1972 3 0 - - -
Milieux de terrain
14 Alain Boghossian     Parme FC 27.10.1970 0 0 - - -
7 Claude Makelele   Real Madrid 18.02.1973 1 0 - - -
22 Johan Micoud   Parme FC 24.07.1973 2 0 - - -
17 Emmanuel Petit     Chelsea 22.09.1970 2 0 - - 2
4 Patrick Vieira     Arsenal 23.06.1976 3 0 - - -
10 Zinédine Zidane     Real Madrid 23.06.1972 1 0 - - -
Attaquants
9 Djibril Cissé   AJ Auxerre 12.08.1981 3 0 - - -
6 Youri Djorkaeff     Bolton Wanderers 09.03.1968 2 0 - - -
21 Christophe Dugarry     Girondins de Bordeaux 24.03.1972 3 0 - - 1
12 Thierry Henry     Arsenal 17.08.1977 2 0 1 - -
20 David Trezeguet     Juventus 15.10.1977 3 0 - - -
11 Sylvain Wiltord   Arsenal 10.05.1974 3 0 - - -
Sélectionneur
  Roger Lemerre 18.06.1941

RéférencesModifier

  1. Nicolas Gettliffe, Alain Gadoffre & Eric Renard, « France-Sénégal : 0-1 ; coup de griffe », Onze Mondial, no 162,‎ , p. 26-27 (ISSN 0995-6921)
  2. Frederic Hamelin, Alain Gadoffre & Eric Renard, « France-Uruguay : 0-0 ; haute tension », Onze Mondial, no 162,‎ , p. 28-29 (ISSN 0995-6921)
  3. Nicolas Gettliffe, Alain Gadoffre & Eric Renard, « France-Danemark : 0-2 ; nu integral », Onze Mondial, no 162,‎ , p. 28-29 (ISSN 0995-6921)

BibliographieModifier

  • Thierry Hubac, 1904-2004. Un siècle en Bleu, Mango Sport, 2004.