Ouvrir le menu principal

Élections municipales de 1870 à Paris

Les élections municipales du 5 novembre 1870 ont eu lieu à Paris pendant le siège de la ville, deux jours après le plébiscite par lequel le gouvernement de la Défense nationale s'était assuré du soutien des parisiens à la suite du soulèvement du 31 octobre 1870. Le maire Étienne Arago, nommé en septembre 1870 par le gouvernement républicain, avait en effet démissionné à la suite de ce soulèvement provoqué par plusieurs faits, dont l'envoi d'Adolphe Thiers, par le gouvernement, à Versailles, afin qu'il négocie l'armistice avec Bismarck. Seuls les maires d'arrondissements étaient élus.

Sommaire

RésultatsModifier

Georges Clemenceau, qui avait démissionné avec Arago, est élu sans problèmes dans le XVIIIe arrondissement, ayant montré son intransigeance face à l'armée prussienne. Il a pour adjoint Jean Lafont et deux révolutionnaires, le cordonnier Louis-Simon Dereure et Victor Jaclard.

Les XIe, XIXe et XXe arrondissements élisent également des républicains d'extrême gauche (avec le socialiste Henri Tolain, futur député, comme maire adjoint du XIe).

Jules Ferry est nommé maire de Paris en remplacement d'Étienne Arago ; Ernest Cresson préfet de Police et Clément-Thomas, qui avait contenu le mouvement populaire lors des journées de juin 1848, commandant de la Garde nationale.

Tableau des résultatsModifier

Les noms des maires sortants sont suivis du signe *. Parmi ceux-ci, les maires qui avaient été nommés en septembre à titre provisoire par Étienne Arago sont indiqués en italique. Les élus sont indiqués en gras. Sauf mention contraire, les résultats sont ceux retranscrits par Félix Sangnier[1].

Arrondissement Votants
(1er tour)
Élu au premier tour
(voix)
Résultats du premier tour
(voix)
Élu au second tour
(voix)
Battu(s) au second tour
(voix)
1er 10537  
Tenaille-Saligny*
(10100)
Duboy
(121)
2e 12324  
Tirard*
(7143)
Morel
(5082)
3e 15398  
Bonvalet*
(12031)
Goudchaux
(2747)
4e 14804  
Vautrain
(9811)
Greppo*
(2747)
Harant
(347)
5e 12091 Vacherot
(5366)
Bertillon*
(3992)
Vimont
(1476)
Maurin
(501)
Treillard
(551)
 
Vacherot
(5069)
Bertillon*
(4417)
6e 13708  
Hérisson*
(6885)
Masson
(5681)
7e 13708  
Arnaud
(6257)
Ribeaucourt*
(2559)
8e 7180  
Carnot*
(6099)
Denormandie
(495)
Bethmont
(405)
Aubry
(36)
9e 12016 Desmarest
(5643)
Chaudey*
(3154)
Parent
(1335)
Massol
(998)
Arlès-Dufour
(819)
 
Desmarest
(6272)
Parent
(990)
Massol
(710)
10e 15471 Dubail
(7558)
Murat
(3499)
Olive
(1720)
Brisson
(1409)
Thiébaut
(494)
Brelay
(264)
O'Reilly*
(210)
 
Dubail
(6221)
Olive
(5768)
11e 23930 Mottu
(14251)
Fonvielle*
(5643)
12e 10199 Grivot*
(4727)
Millière
(2118)
Denizot
(1180)
Carré
(1038)
Soudé
(949)
Grivot*
(5028)
Millière
(3599)
Soudé
(491)
13e 4478  
Pernolet
(2950)
Passedouet*
(1329)
14e 7835 Boyer
(2137)
Asseline*[2]
(2037)
Janet
(1109)
Deberle
(618)
Petit
(547)
Delbost
(435)
Blanc
(316)
Ducoudray
(275)
Asseline*
(4007)
Boyer
(1698)
15e 10671  
Corbon*
(6386)
Hugo
(4029)
Aubert
(26)
16e 4633  
Martin*
(4506)
17e 9370  
Favre*
(5730)
Rousselle
(2617)
Villeneuve
(565)
Goudonnèche
(157)
18e 14544  
Clemenceau
(9409)
Avrault*
(4736)
19e 6543 Delescluze
(2922)
Richard*
(1778)
Gargan
(1242)
Vallès
(350)
 
Delescluze
(4054)
Richard*
(2403)
20e 13259 Braleret*
(4893)
Ranvier
(3658)
Flourens
(2455)
Millière
(1606)
Garnier
(400)
Landolphe
(119)
Ranvier
(7535)
Braleret*
(4567)
Landolphe
(102)
Millière
(60)

Notes et référencesModifier

  1. Félix Sangnier (trad.), A Paris pendant le siège, 2e édition, Paris, Ollendorff, 1888, p. 422-425.
  2. Maire depuis le 20 octobre en remplacement d'Élie Ducoudray. Cf. Les Murailles politiques françaises : depuis le 4 septembre 1870, Paris, Armand Le Chevallier, 1874, p. 242.

Voir aussiModifier