Ernest Cresson

avocat et haut fonctionnaire français

Guillaume-Ernest Cresson (, Calais - , Paris), est un avocat et haut fonctionnaire français.

BiographieModifier

Après avoir suivi ses études au lycée de Versailles et à la faculté de droit de Paris, Il s'inscrit comme avocat au barreau de Paris en 1846. Secrétaire de la conférence des avocats de 1846 à 1849, il est membre du conseil de l'Ordre des avocats de 1866 à 1869.

Il est nommé avocat général à la Cour d'appel de Paris le par Arago, ministre de la Justice, puis préfet de police de Paris le . Il donna sa démission de préfet au mois de et fut remplacé par Albert Choppin, son beau-frère.

Retrouvant sa place au conseil de l'Ordre des avocats, il est bâtonnier de Paris de 1889 à 1891. Il quitte le barreau en 1899.

Il est président de la Société générale des prisons de 1877 à 1893.

DistinctionsModifier

Nommé chevalier de la Légion d'honneur en , il est promu officier en [2].

HommageModifier

Une rue de Paris fut nommée en son honneur, dans le 14ème arrondissement.

PublicationsModifier

  • Cent jours, du siège à la préfecture de police, -, Paris, Plon, 1901
  • Usages et règles de la profession d'avocat : jurisprudence, ordonnances, décrets et lois

SourcesModifier

  • Georges-André Euloge, Histoire de la police, des origines à 1940, Paris, Plon, 1985
  • René Bargeton, Dictionnaire biographique des préfets (septembre 1870-mai 1982), Paris, 1994
  • Ernest Cresson avocat et préfet de police, dans "Les Trois Monts, bulletin de la société historique et archéologique du XIVe arrondissement, 2-3", 1928
  • Marcel Le Clere, Bibliographie critique de la police, Paris, Yser, 1980
  • Maintien de l'ordre et polices : En France et en Europe au XIXe siècle, 1987

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier