Préfecture de police

entité administrative publique en charge de la direction des forces de police dans chaque département en France

En France, une préfecture de police est l'une des deux institutions chargées d'assurer la sécurité des personnes et des biens dans une zone ; la préfecture de police de Paris dirigée par un préfet de police pour l'Île de France ou la préfecture de police des Bouches-du-Rhône pour le département français des Bouches-du-Rhône.

HistoriqueModifier

Depuis 2012, il existe deux préfectures de ce type :

Toutefois leurs compétences ne sont pas les mêmes :

De plus, le préfet de police assure, à Paris, la fonction de préfet de la zone de défense et de sécurité de Paris, tandis que le préfet de la zone de défense de sécurité de Marseille est le préfet des Bouches-du-Rhône, et non pas le préfet de police des Bouches-du-Rhône.

De même, certaines compétences (délivrance des titres de circulation comme les certificats d'immatriculation, les permis de conduire, les cartes de séjour des étrangers notamment) relèvent dans les Bouches-du-Rhône de la préfecture de département et à Paris de la préfecture de police.

Dans les autres départements, il peut exister un préfet délégué pour la défense et la sécurité, parfois nommé abusivement « préfet de police ».

Du au , il a existé un préfet de police de Nice, compétent pour l'ensemble du département des Alpes-Maritimes[1],[2]. L'ancien magistrat Étienne Ceccaldi a été l'unique occupant de ce poste[2].

Notes et référencesModifier

  1. Guy Porte, « Le nouveau préfet de police de Nice veut allier la "répression" et la "tolérance" », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. a et b Jacques-Marie Bourget et Yvan Stefanovitch, Des affaires très spéciales : 1981-1985, Paris, Plon, , 272 p. (ISBN 9782259014427, lire en ligne)

Articles connexesModifier