Élections communales valdôtaines de 2015

Élections communales valdôtaines de 2015
le
Type d’élection Élections municipales
Corps électoral et résultats
Inscrits 99 649
Votants 68 265
68,51 %  −5

Les élections communales valdôtaines se sont déroulées le .

99 649 électeurs inscrits étaient appelés aux urnes pour renouveler les Conseils communaux des 68 communes valdôtaines. Il y a 142 bureaux de vote, ouverts de 7 heures à 23 heures[1].

Mode de scrutinModifier

En Vallée d'Aoste, les élections communales sont régies par la loi régionale du , récemment modifiée par la loi régionale du [2]. Dans les communes où la population est inférieure à 1 000 habitants, le corps électoral élit, au suffrage universel direct avec un système majoritaire, 11 conseillers communaux[2]. Dans les communes où la population est supérieure à 1 000 habitants, le nombre de conseillers varie de 13 à 27, en fonction de la population de la Commune[2]. Le Syndic et le Vice-Syndic sont élus directement[2].

À AosteModifier

ContexteModifier

Le syndic sortant, Bruno Giordano, ne se représente pas.

Dans la commune d'Aoste sont proclamés élus à la charge de Syndic et de Vice-Syndic, les candidats qui ont obtenu la majorité absolue des votes valides, tandis que la ou les listes qui leur sont liées obtiennent les 2/3 des sièges à assigner[1]. Dans le cas où aucun candidat n'aurait atteint ce seuil, on procède à un second tour de ballotage le dimanche suivant le premier tour, entre les deux candidats qui ont obtenu le plus grand nombre de voix[1]. Il y a 27 sièges de Conseillers communaux en jeu[3].

Listes en présenceModifier

Le scrutin présente un grand favori, le candidat du Pd, Fulvio Centoz, 40 ans, renzien de la première heure, secrétaire régional du Pd, fonctionnaire régional ex syndic de Rhêmes-Notre-Dame, petite commune du Grand Paradis d'à peine plus de cent habitants. Centoz mène une coalition inédite avec l'Union valdôtaine, Stella alpina et la liste Creare Vda[4]. La Ligue et la liste civique Aosta nel cuore soutiennent la candidature de Nicoletta Spelgatti. Suivent le Mouvement 5 étoiles avec Luca Lotto comme candidat syndic, puis deux partis autonomistes : ALPE, écologiste de gauche, mené par Loris Sartore, et l'UVP qui soutient Étienne Andrione[4]. L'autre Vallée d'Aoste, dans la lignée de L'autre Europe avec Tsipras, avec Carole Carpinello, candidate syndic, et enfin la liste civique Populaires pour Aoste, appuyée par Forza Italia et le Ncd, qui voit Luca Lattanzi comme candidat au poste de premier citoyen[4].

RésultatsModifier

Avec 54,18 % des voix, la coalition (PD, UV, Stella alpina, Creare Vda) menée par Fulvio Centoz et Antonella Marcoz arrive en tête. Elle est suivie par la liste de ALPE, menée par Loris Sartore, qui fait 12,70 %[5].

Candidats et listes Voix % Siègs
Fulvio Centoz 8.935 54,18 -
UV 3.921 24,18 8
Stella alpina 2.343 14,45 5
Parti démocrate 1.870 11,53 4
Creare Vda 648 4,00 1
Loris Sartore 2.094 12,70 -
ALPE 2.094 12,91 3
Nicoletta Spelgatti 1.719 10,42 -
Ligue du Nord 1.370 8,45 2
Aosta nel Cuore Liste civique 226 1,39 -
Luca Lotto 1.577 9,56 -
Mouvement 5 étoiles 1.577 9,73 2
Étienne Andrione 1.141 6,92 -
UVP 1.141 7,04 1
Carola Carpinello 608 3,69 -
L'autre Vallée d'Aoste 608 3,75 1
Luca Lattanzi 417 2,53 -
Populaires pour Aoste 417 2,57 -
Total pour les listes
TOTAL 28.651

Sources : ELEZIONI COMUNALI 10 MAGGIO 2015 ÉLECTIONS COMMUNALES 10 MAI 2015

Syndics sortants et syndics élusModifier

Commune Population Syndic sortant Parti Syndic élu Parti
Allein 248 Erik Patrocle
Antey-Saint-André 626 Roberto Bruno
Aoste 35 031 Bruno Giordano UV
Arvier 898 Mauro Lucianaz UV
Avise 340 Maria Lyabel
Aymavilles 2 065 Luciano Saraillon
Bard 132 César Bottan
Bionaz 234 Armand Chentre
Brissogne 983 Bruno Ménabréaz
Brusson 852 Giulio Grosjacques
Challand-Saint-Anselme 756 Richard Perret
Challand-Saint-Victor 611 Gabriella Minuzzo
Chambave 939 Elio Chatrian
Chamois 94 Reno Ducly
Champdepraz 702 Louis Berger
Champorcher 398 Mauro Gontier
Charvensod 2 507 Ennio Subet
Châtillon 4 946 Henri Calza
Cogne 1 439 Franco Allera
Donnas 2 601 Amémdée Follioley
Doues 477 Franco Manes
Émarèse 228 Lucina Grivon
Étroubles 496 Massimo Tamone
Fénis 1 766 Giusto Perron
Fontainemore 449 Speranza Girod
Gignod 1 692 Richard Farcoz
Gressan 3 306 Michel Martinet
Gressoney-La-Trinité 309 Alessandro Girod
Gressoney-Saint-Jean 814 Luigi Chiavenut
Hône 1 163 Alex Micheletto
Introd 632 Vittorio Anglesio UV
Issogne 1 396 Battistino Delchoz
Jovençan 758 Sandro Pepellin
La Magdeleine 111 Édy Émile Dujany
La Salle 2 071 Cassien Pascal
Lillianes 465 Daniel De Giorgis
Montjovet 1 831 Rinaldo Ghirardi
Morgex 2 069 Lorenzo Graziola
Nus 2 966 Elida Baravex
Ollomont 158 Joël Creton
Oyace 225 Remo Domaine
Perloz 453 Jean-Charles Stévenin
Pollein 1 531 Luca Bianchi
Pont-Saint-Martin 4 005 Guido Yeuillaz
Pontboset 195 Ilo Chanoux
Pontey 821 Rudy Tillier
Pré-Saint-Didier 1 012 Alessandra Uva
Quart 3 872 Giovanni Barocco
Rhêmes-Notre-Dame 114 Fulvio Centoz
Rhêmes-Saint-Georges 196 Laura Cossard
Roisan 1 042 Gabriel Diémoz
Saint-Christophe 3 356 Paolo Cheney
Saint-Denis 382 Franco Thiébat
Saint-Marcel 1 275 Robert Crétier
Saint-Nicolas 315 Davide Sapinet
Saint-Oyen 217 Natalino Proment
Saint-Pierre 3 112 Danielle Lale Démoz
Saint-Rhémy-en-Bosses 367 Conrad Jordan
Saint-Vincent 4 757 Adalberto Perosino
Sarre 4 857 Roberto Vallet
Torgnon 517 Christine Machet
Valgrisenche 198 Richard Moret
Valpelline 655 Claudio Restano
Valtournenche 2 147 Dominique Chatillard
Verrayes 1 347 Érik Lavéraz
Verrès 2 711 Luigi Mello Satror
Villeneuve 1 236 Roberta Quattrocchio

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (it) « Quasi centomila valdostani chiamati alle urne. Ecco le informazioni utili per votare il 10 maggio », sur AostaSera.it, (consulté le 9 mai 2015)
  2. a b c et d (it) « Elezioni comunali », sur Région Autonome Vallée d'Aoste (consulté le 27 avril 2015)
  3. « Commune d'Aoste - Élection directe du Syndic, du Vice-Syndic, du Conseil communal » [PDF], sur commune.aosta.it, Aoste (consulté le 10 mai 2015)
  4. a b et c (it) « Elezioni comunali al via in Trentino Alto Adige e Val D'Aosta », sur repubblica.it, La Repubblica, (consulté le 10 mai 2015)
  5. (it) « Voti - Aosta », sur Région autonome Vallée d'Aoste (consulté le 11 mai 2015)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier