Ouvrir le menu principal

Église Saint-Martin de Tollevast

église située dans la Manche, en France
Église Saint-Martin de Tollevast
Église Saint-Martin de Tollevast (2).JPG
Église Saint-Martin et son chevet.
Présentation
Type
Construction
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Normandie
voir sur la carte de Normandie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Saint-Martin est une église catholique située à Tollevast, en France. Elle est classée au titre des Monuments historiques et se caractérise par l'importance de son décor sculpté[1].

LocalisationModifier

L'église est située au bas du bourg de Tollevast, dans le département français de le Manche.

HistoriqueModifier

En l'an 1066, le seigneur Henri de Tollevast part avec le duc Guillaume à la conquête de l'Angleterre. Il se distingue à la bataille d'Hastings et reçoit en récompense une importante propriété dans l'île de Wight. La seigneurie de Tollevast possédait Sainte-Mère-Église, Sainte-Marie-du-Mont, les fiefs de Beaudieuville et du Petit-Tollevast. En 1219, Hugues de Morville, évêque de Coutances confirme la charte par laquelle Thomas de Tollevast avait donné à l'abbaye du Vœu de Cherbourg le patronage de l'église de Saint-Martin-de-Tollevast. En 1350, un autre Thomas de Tollevast cède à la même abbaye, les 2/3 de la dîme de l'église, le dernier tiers restant au prieuré de la Luthumière[2].

L'église actuelle daterait principalement du deuxième quart du XIIe siècle mais elle a subi diverses modifications au cours des siècles[3].

L'église est classée au titre des monuments historiques depuis le 24 février 1956[1].

ArchitectureModifier

L'église Saint-Martin de Tollevast conserve, malgré les remaniements et la reconstruction du mur sud en 1757 et le clocher roman remplacé au XIIIe siècle, des portions très caractéristiques du deuxième quart du XIIe siècle. C'est un exemple de petite église du Cotentin qui appartient, avec celles de Martinvast et Octeville, à un petit groupe régional bien caractérisé, peut-être influencé dès ses origines par l'abbaye du Vœu.

Elle a une nef rectangulaire, sans voûte ni collatéraux suivie d'une travée sous clocher et d'un chœur étroit et profond à deux travées voûtées d'ogives quadripartites et une abside. Les murs sont en petit appareil irrégulier. Elle correspond au schéma roman ou proto-gothique des constructions du Cotentin.

La façade nord de la nef a conservé ses petites fenêtres romanes primitives, le clocher est percé d'une étroite baie ogivale et une fenêtre ogivale trilobée plus large que les autres fenêtres a été ouverte pour éclairer le chœur. Le portail au milieu du mur raidi par deux contreforts a trois voussures en plein cintre reposant sur des colonnes engagées avec des chapiteaux ornés de palmettes, d'un arbuste brouté par un animal et des entrelacs végétaux. À l'intérieur, l'intérêt se concentre sur les arcs qui soutiennent le clocher, la voûte du chœur et l'arcade de l'abside.

La sculptureModifier

 
Chapiteaux

L'église Saint-Martin de Tollevast possède l'un des plus remarquables ensembles sculptés de l'art roman normand. Ces sculpteurs ont appartenu à un atelier itinérant actif pendant une trentaine d'années dans la région dont l'église de Martinvast. Le développement des culots à la retombée des ogives préfigure le parti de l'époque gothique. | Les modillons de la corniche sont très variés avec des têtes humaines, des masques d'animaux, des motifs géométriques, un griffon ailé, un âne, un porc, un sagittaire, un personnage près d'un lion.

Dans le chœur, les chapiteaux sont historiés par des singes, des animaux s'affrontant. Les huit grands culots représentent une tête énorme collée à une paire de jambes, deux têtes moustachues, des embryons de bras tirant une bouche, un personnage portant deux animaux, un buste, un saint personnage devant un homme enroulé par un serpent[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Église », notice no PA00110619, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. A. Montier: La Normandie monumental et pittoresque, Manche, ème partie, pages: 19-23
  3. « Église Saint-Martin de Tollevast » (consulté le 15 novembre 2014).
  4. Plusieurs sources : Lucien Musset : Normandie romane, tome : 1, pages : 163-165 ; Maylis Bailé : L'architecture normande au Moyen Âge, tome : 2, page : 109 ; A. Montier : La Normandie monumentale et pittoresque, Manche, 2e partie, pages : 19-23

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier