Ouvrir le menu principal

Jean-Étienne Dubois

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubois.
Jean-Étienne Dubois
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
Nationalité
Activité
Entraîneur de chevauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Montures

Jean-Étienne Dubois, né le [1], est une personnalité du monde des courses hippiques. Il est driver, entraîneur, éleveur et propriétaire de trotteurs. Il est le fils de Jean-Pierre Dubois et le frère de Jean-Philippe Dubois.

CarrièreModifier

Il gagne sa première course à Bihorel le à l'âge de 18 ans[2].

Vainqueur du Prix d'Amérique en 1996 au sulky de Coktail Jet, il totalise plus de 1 500 victoires comme entraineur, et plus de 1 200 victoires comme driver[2]. Il possède une écurie d'élevage au haras de la Perrière à Belfonds dans l'Orne, son centre d'entrainement se situe au haras de Mortrée jouxtant celui précité[3].

En 2014, il décide de partir en Australie pour de nouveaux challenges dans le monde du pur sang[4], mais garde néanmoins son élevage au haras de la Perrière.

Il a été tête de liste des entraîneurs aux gains quatre années d'affilée, de 1995 à 1998[5]. En 2017, il devient pour la première fois tête de liste des éleveurs.

Palmarès (en tant qu'entraineur et/ou driver)Modifier

  France

Groupe IModifier

Groupe IIModifier


  Suède


  Allemagne


  Italie


  Finlande


  Danemark


  Autriche


  Pays-Bas


  Europe

Autres épreuves de notoriété :

  • Prix Louis Cauchois - 1 - If Only (1998)
  • Prix Ourasi - 1 - L'Artiste (2001)
  • Prix de Berlin - 4 - Full Account (1996), Lucky D'Hilly (2002), Nuage de Lait (2004), T he Best Madrik (2011)
  • Prix de Rome - 2 - Full Account (1996), Nuage de Lait (2004)
  • Prix de Genève - 5 - Dresden (1995), Envieuse (1996), Go Lucky (1998), Quaker Jet (2008), The Best Madrik (2011)
  • Prix de Milan - 2 - Full Account (1997), The Best Madrik (2011)
  • Prix Henri Cravoisier -2 - Full Account (1996), Hello Jo (1998)
  • Prix du Luxembourg - 2 - Dresden (1997), Turbo Jet (2014)
  • Prix de la Marne - 1 - Unnamed (1992)
  • Prix du Plateau de Gravelle - 1 - Olivia Jet (2008)
  • Prix du Bois de Vincennes - 1 - Unnamed (1992)
  • Prix de New York - 2 - Jam Pridem (2002), The Best Madrik (2012)
  • Prix de Bruxelles - 2 - Jam Pridem (2002), Rodrigo Jet (2011)
  • Grand Prix de la Fédération du Nord - 1 - Giesolo de Lou (à 4 ans en 1998)
  • Grand Prix du Sud-Est - 1 - Used to Me (2014)
  • Grand Prix Anjou Maine - 1 - Giesolo de Lou (1999)
  • Prix Jamin - 2 - Upero (1995), Giesolo de Lou (2000)

ParticularitésModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Jean-Étienne Dubois est l’éleveur de tous les « Jet », sans oublier Makhtoub Jet vendu et 1er de la Breeder's Crown des 4 ans Groupe I (Suède), mais aussi de Villeroi et Bold Eagle (gagnant du Critérium des 3 ans, du prix de Sélection, du Grand Prix de l'UET, du Critérium continental, du Prix d'Amérique 2016,2017,du Prix de France 2016,2017,ect, après avoir été partiellement vendu) Un autre de ses élèves, Al Capone Jet (vendu), a obtenu la 3e place du Prix du Président de la République (G1 monté) et a gagné le Prix Camille de Wazières (G2 monté).En septembre 2017,Drole de jet,un nouveau produit de son élevage,s'impose dans le Grand Prix de l'U E T (G1 pour 4 ans) disputé en Suede .En 2018,de nouveau, un produit de son élevage dont il est toujours l'un des copropriétaire:Expess Jet devient classique en étant 2e du Prix de Sélection et 3e du Critérium des 4 ans.

Son étalon Coktail Jet est devenu numéro 1 des étalons français (2002), 2003, 2004, 2007, 2009, 2010) et 2011. Il a produit à ce jour vingt six gagnants de Groupe I.

Jean-Étienne Dubois a gagné tous les Groupes I attelés du programme français. Il est le recordman des victoires dans le Critérium des Jeunes (tout comme Jean René Gougeon) ; il est aussi, comme Henri Levesque, l'entraineur qui a placé le plus grand nombre de trotteurs différents (cinq) sur le podium d'un Prix d'Amérique depuis 1960 : Coktail Jet : 1er en 1996 (+7e en 97), Defi d'Aunou : 3e en 97 et 3e en 99(+ 4e en 1998), Echo : 2e en 98 (+4e en 1999), Quaker Jet : 2e en 2010(+ 5e en 2011), The Best Madrik : 3e en 2012 à l'âge de 5 ans (+ 5e en 2013).

Jean-Étienne Dubois a également gagné (en tant qu'entraineur) 43 des 44 courses de groupes attelés du programme français proposé aux jeunes générations : G2 (ou G3 d'Enghien ouvert à tous), du premier G2 à deux ans jusqu'au Critérium des cinq ans, le seul G2 manquant à son palmarès a été gagné néanmoins par le cheval qu'il a élevé, entrainé en début de carrière, et dont il est toujours copropriétaire, à savoir le crack Bold Eagle.

Placé dans les Groupes 1 avec : Do Wind (Critérium des jeunes), Dresden (prix de Vincennes), Holly Jet (prix de Vincennes), Obelix Laukko (prix de l'Atlantique et championnat européen des 5 ans), Olivia Jet (criterium des 3 ans), Rodrigo Jet (prix Balliere, Finlandia ajo), Africaine (GP de l'UET, critérium des 5 ans), il fut (fait rarissime) 3e du Prix Ballière G1 avec Coktail Jet alors que celui-ci n'était âgé que de 4 ans, et il fit de même avec Full Account, âgé lui aussi de 4 ans, 3e du G1 Prix de l'Atlantique.

Il est à signaler qu'il gère complètement l'élevage de sa mère, Mme Étiennette Dubois, dont les reproductrices et les poulains sont stationnés chez lui, au haras de la Pierrière, et de ce fait, l'on pourrait considérer que dans ce domaine, environ un tiers de l'élevage du haras était au nom de sa mère, ce qui, bien sûr a modifié ses résultats dans les statistiques « éleveurs ».

À l'exception de Obélix Laukko tous les chevaux cités ont débuté sous son entraînement.

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Pierre Reynaldo, Le Trotteur français, Panazol, Éditions Lavauzelle, (ISBN 978-2-7025-1638-6), p. 256-257
  2. a et b « Jean-Étienne Dubois dans le club 1.000 - Une millième victoire en tant que driver - l'actualité du Turf - Zone Turf » (consulté le 14 mars 2010)
  3. « le-cheval-bleu.com - Les Étalons trotteurs de MM. Dubois. Haras de la Brosse, de Fresneaux, de la Perrière » (consulté le 14 mars 2010)
  4. « Deux « Jet » en première classe », sur leparisien.fr, Le Parisien (consulté le 15 décembre 2016)
  5. Jean-Pierre Reynaldo, Le Trotteur français, Panazol, Éditions Lavauzelle, (ISBN 978-2-7025-1638-6), p. 400