Zlatko Portner

joueur yougoslave puis serbe de handball

Zlatko Portner
Image illustrative de l’article Zlatko Portner
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Serbie Serbie
Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (58 ans)
Lieu Ruma, Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Taille 1,90 m (6 3)
Poste Demi-centre
Situation en club
Club actuel fin de carrière
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1980-1982 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie RK Crvenka
1982-1989 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Metaloplastika Šabac
1989-1992 Drapeau : Espagne FC Barcelone
1992-1994 Drapeau : France Vénissieux handball
1994-1997 Drapeau : Suisse BSV Berne
1997-1999 Drapeau : Suisse TV Zofingen
1999-2002 Drapeau : Suisse BSV Berne
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
 ?- ? Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 98 (355)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Zlatko Portner, né le à Ruma, est un ancien handballeur Yougoslave évoluant au poste de demi-centre. Il possède également la nationalité suisse depuis 2008[1]. Sur le terrain, il était notamment reconnu pour sa vision du jeu, sa technique et la qualité de ses tirs. Il est le père de Nikola Portner, handballeur international suisse.

BiographieModifier

En clubModifier

Zlatko Portner a commencé sa carrière à 18 ans en 1980 dans le club yougoslave du RK Crvenka avant de rejoindre deux saisons plus tard le Metaloplastika Šabac. Entouré des Mirko Bašić, Mile Isaković et autres Veselin Vujović[2], il est un des artisans de la domination du club sur la scène nationale en remportant six titres de champion et trois coupes de Yougoslavie mais aussi sur la scène européenne : après une première défaite aux jets de 7 mètres en 1984, Portner et ses coéquipiers remportent les deux éditions suivantes de la Coupe d'Europe des clubs champions, en 1985 et 1986.

En 1989, il prend la direction du club espagnol du FC Barcelone où il retrouve son compatriote Veselin Vujović. Il y remporte sa troisième Coupe d'Europe des clubs champions en 1991 ainsi que trois titres de champion d'Espagne.

En 1992, il rejoint le nouveau club phare du championnat de France, le Vénissieux handball, qui vient de réaliser le doublé championnat-Coupe de France. Si son passage en France est une réussite sur le plan personnel puisque son fils Nikola nait en novembre 1993, les résultats sportifs ne sont pas au rendez-vous car hormis la demi-finale de la coupe d'Europe des clubs champions 1992-1993, le club ne parvient pas à enrichir son palmarès et, pire, doit faire face à de grandes difficultés financières dès 1992[3]. Le club disparaît en 1994 et Portner prend alors la direction de la Suisse et le BSV Berne où il évolue jusqu'en 2002 hormis entre 1997 et 1999 où il porte les couleurs du TV Zofingen.

En équipe nationaleModifier

Le talent de Zlatko Portner est très rapidement reconnu sur la planète handball puisqu'il est élu meilleur joueur du champion du monde junior 1983. Il est malgré tout trop jeune pour participer aux Jeux olympiques de 1984 qui sont remportés par la sélection yougoslave. Par contre, il devient champion du monde deux ans plus tard lors du Championnat du monde 1986 disputé en Suisse, même s'il n'est que le second demi-centre de l'équipe derrière Caslav Grubić. Aux Jeux olympiques de 1988, c'est en tant que numéro un qu'il remporte la médaille de bronze olympique, étant même l'un des meilleurs joueurs de son équipe. Enfin, au Championnat du monde 1990, il doit se contenter d'une 4e place.

Vie privéeModifier

Son fils, Nikola, né à Lyon en novembre 1993 lors de son passage au Vénissieux handball est également un handballeur professionnel, mais il évolue pour son pays d'adoption, à savoir la Suisse.

PalmarèsModifier

En clubModifier

Compétitions internationales
Compétitions nationales

En équipe nationaleModifier

Distinctions individuellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (de) « Nikola Portner : « Ich will ein Weltklassetorhüter werden » », sur Berner Zeitung.ch, (consulté le 6 février 2015)
  2. (de) « Vujovic und Portner - ein magisches Duo », sur Handball-welt.de, (consulté le 10 novembre 2016)
  3. « Recherche sponsors désespérément », sur L'Humanité.fr, (consulté le 6 février 2015)
  4. « Profil de Zlatko Portner aux Jeux olympiques », sur sports-reference.com (consulté le 6 février 2015)

Liens externesModifier

Ressource relative au sport  :