Ouvrir le menu principal

Championnat de France masculin de handball 1991-1992

Nationale 1A 1991-1992
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 40e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du
au
Participants 12 équipes

Palmarès
Tenant du titre USAM Nîmes 93
Vainqueur HB Vénissieux
Deuxième OM Vitrolles
Troisième US Créteil
Relégué(s) Mulhouse SA
SC Sélestat
Meilleur(s) buteur(s) Marc Wiltberger (185 buts)[1]

Navigation

Le championnat de France de handball masculin de Division 1 1991-1992 est la quarantième édition de cette compétition. Le championnat de Division 1 de handball est le plus haut niveau du championnat de France de ce sport.

Le titre de champion de France est remporté par l'HB Vénissieux pour la première fois de son histoire. Un moment menacé de disparition faute de pouvoir boucler son budget, Vénissieux a également remporté la finale de la Coupe de France.

Il devance l'OM Vitrolles, qui a dévoilé ses ambitions pour les saisons à venir, l'US Créteil, qui disputera la Coupe de l'IHF, et le champion des deux années précédentes, l'USAM Nîmes 93.

En bas du classement, Mulhouse SA et le SC Sélestat sont relégués en Nationale 1B qui a couronné le Montpellier Handball, club qui dominera bientôt le Handball en France.

ModalitésModifier

Douze clubs participent à la compétition. Le club classé à la première place au terme de la compétition est déclaré Champion de France 1992 et les deux derniers sont relégués[2].

Les clubs se rencontrent en matches aller et retour. Le classement s'effectue par addition de points attribués de la manière suivante :

  • match gagné 2 points
  • match nul 1 point
  • match perdu 0 point

A l'issue du match retour entre deux clubs, un point supplémentaire est attribué au club vainqueur sur l'ensemble des deux matches, aller et retour[2], c'est-à-dire :

  • à l'équipe qui a remporté les deux matches,
  • à l'équipe qui a remporté un match et fait match nul dans l'autre,
  • dans le cas où chaque équipe a remporté un match, le point de bonus est accordé selon les critères suivants
    1. la plus grande différence entre les buts marqués et les buts encaissés au cours des deux matches,
    2. en cas d'égalité, à l'équipe qui a marqué le plus de buts chez l'adversaire,
    3. en cas de nouvelle égalité, et pour l'attribution du point de bonus, il y a lieu de faire jouer une prolongation de 2 × 5 min sans pause,
    4. en cas d'égalité à l'issue de la prolongation, il y lieu de faire procéder à des séries de tirs au but.

En cas d'égalité entre deux ou plusieurs clubs à l'issue de la compétition, ceux-ci sont départagés selon les modalités suivantes[2] :

  1. par la différence entre les buts marqués et les buts encaissés sur l'ensemble de la compétition.
  2. par le plus grand nombre de buts marqués sur l'ensemble de la compétition.
  3. par la différence entre les buts marqués et les buts encaissés dans les rencontres entre les clubs concernés,
  4. par le plus grand nombre de buts marqués dans les rencontres entre les clubs concernés,
  5. par le classement des équipes Espoirs,
  6. par le plus grand nombre de licencié(e)s (au 1er février de la saison sportive en cours).

Principaux transferts à l'intersaisonModifier

Du côté français[3], Thierry Perreux passe de Gagny à Vénissieux, Nicolas Cochery de Gagny à Paris-Asnières, Christophe Perli de Villeurbanne à Vénissieux, Jean-Luc Thiebaut de Metz à Ivry, Jackson Richardson de Paris-Asnières à l'O.M. Vitrolles, Frédéric Perez de Créteil à Gagny, Pascal Jacques de Metz à l'O.M Vitrolles ou encore Željko Anić de Vitrolles à Montpellier.

Côté étrangers[3], le Hongrois Attila Borsos et le Yougoslave Zlatko Saračević ont signé à Nîmes, les Yougoslaves Dejan Lukić et Zoran Calić à Vénissieux, les Roumains Ion Mocanu et Tudor Roșca à Paris-Asnières, le Soviétique Vadim Vassiliev à Ivry, les Yougoslaves Slobodan Kuzmanovski, Mirko Bašić et Mile Isaković à l'OM Vitrolles.

L'ensemble des transferts est[4] :

Classement finalModifier

Le classement final est[5],[6],[7] :

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Bon
1 HB Vénissieux 85 (F) 50 22 19 1 2 521 409 +112 11
2 OM Vitrolles 45 22 ? ? ? 491 404 +87 ?
3 US Créteil 36 22 ? ? ? 521 482 +39 ?
4 USAM Nîmes 93 (T) 36 22 ? ? ? +28 000 +28 ?
5 US Ivry 30 22 ? ? ? +16 000 +16 ?
6 Paris-Asnières 28 22 ? ? ? +6 000 +6 ?
7 USM Gagny 27 22 ? ? ? +19 000 +19 ?
8 US Dunkerque (P) 19 22 ? ? ? -38 000 -38 ?
9 Girondins de Bordeaux HBC 19 22 ? ? ? -45 000 -45 ?
10 RC Strasbourg 14 22 ? ? ? -56 000 -56 ?
11 Mulhouse Sud Alsace (P) 14 22 ? ? ? -72 000 -72 ?
12 SC Sélestat 12 22 ? ? ? -96 000 -96 ?
Légende
Champion de France 1991-1992 et
qualifié pour la Coupe des clubs champions
Qualifié pour la Coupe des coupes
Qualifié pour la Coupe de l'IHF
Relégation en Nationale 1B
(T) Tenant du titre
(F) Vainqueur de la Coupe de France 1991-1992
(P) Promu de Nationale 1B en début de saison

Résultats des matchsModifier

Matchs allersModifier

  • 1re journée : Venissieux - Paris-Asnières 21-17
  • 2e journée : Créteil - Venissieux 21-22
  • 3e journée : OM Vitrolles - Créteil 23-14 ; Ivry - Nîmes 20-22 ; Venissieux - Sélestat 25-15 ; Dunkerque - Mulhouse 31-22 ; Strasbourg - Bordeaux 19-21 ; Paris-Asnières - Gagny 24-20
  • 4e journée : Gagny - Venissieux 15-22
  • 5e journée : Venissieux - Bordeaux 26-20
  • 6e journée : Créteil - Strasbourg 28-19; Bordeaux - Ivry 21-20; Mulhouse - Venissieux 19-25 ; Sélestat - Nîmes ?-? ; Dunkerque - PSG-Asnières ?-? ; Gagny - OM-Vitrolles ?-?.
  • 7e journée : Ivry - Mulhouse 27-24 ; Sélestat - Créteil 13-17 ; Vénissieux - Dunkerque 30-12.
  • 8e journée : Strasbourg - Venissieux 21-26 ou 21-28; Créteil - PSG-Asnières 24-21 ; Gagny - Sélestat 22-16 ; Bordeaux - Nîmes 25-28 ; Mulhouse - OM-Vitrolles 19-22 ; Dunkerque - Ivry 17-22
  • 9e journée : Ivry - Venissieux 20-23
  • 10e journée : Ivry - Créteil 22-22, Vénissieux - OM Vitrolles 25-22; - Paris-Asnières - Nîmes 18-23; Strasbourg - Sélestat 20-18, Mulhouse - Bordeaux 27-25; Dunkerque - Gagny 23-27.
  • 11e journée[8]
    • Girondins de Bordeaux et US Dunkerque : 27-27 (15-14).
      • Girondins de Bordeaux : Wiltberger (15, dont 9 pen.), Sénéchau (4), Sandré (4), Loos (2), Rios (2).
      • US Dunkerque : Debureau (8), D. Néguédé (5), Deheunynck (3), Cochennec (3), Nita (2), C. Néguédé (2), Doballah (2), Sgrazzutti (1), Histre (1).
    • USM Gagny et RC Strasbourg: 30-19 (13-7).
      • USM Gagny : Auxenfans (8), Houlet (6), Cepulis (4), Cailleaux (2), Boudrali (1), Caillard (1), Plantin (5), Maurice (3 dont 1 pen.).
      • RC Strasbourg : Hamm (3), Buisine (3), Bleger (1 pen.), Durban (2), C.Seck (3 dont 1 pen.), Martinis (2), D. Seck (1), Barreira (4 dont 1 pen.).
    • SC Selestat et Paris Asnieres: 26-25 (14-10).
      • SC Selestat : Winogrodzki (1), Srsen (4 dont 3 pen.), Faveeuw (3), Bertier (3), Loehrer (1), Schwartz (5), Brkljacic (6), Heinerich (3).
      • Paris Asnieres : Robic (1), Rosca (6, dont 2 pen.), Garncarzyk (1), Mocanu (7, dont 3 pen.), Certeaux (2), Guignard (2), Cochery (3), Cazal (1), Latchimy (2).
    • US Creteil et Mulhouse Sud Alsace : 37-28 (21-13).
      • US Creteil : Manaskov (15, dont 4 pen.), Schaaf (6), Tristant (5), Esparre (4), Mahé (3), Cordinier (3), Desroses (1).
      • Mulhouse : Bertrand (8), Brombacher (7), Jovicik (4 dont 1 pen.), Racon (3), Mankour (2), Krika (2 dont 1 pen.), Bovacida (1), Bigler (1).
    • OM-Vitrolles et US Ivry: 27-16 (11-8).
      • OM-Vitrolles : Jacques (5), Maurelli (1), Cochard (4), Gigleux (2, dont 1 pen.), Kuzmanowski (6, dont 1 pen.), E. Quintin (3), Y. Quintin (1), Bouaouli (4), Richardson (1).
      • US Ivry : Laurain (4), Graillot (2), Hager (4, dont 1 pen.), Labourdette (1), Smajlagic (5, dont 3 pen.).
    • Nîmes - Vénissieux 21-26[7] :
Classement à la fin des matchs allers[9]
  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 HB Vénissieux 85 22 11 11 0 0 270 203 67
2 OM Vitrolles 19 11 9 1 1 249 196 53
3 USAM Nîmes 30 (T) 19 11 9 1 1 245 230 15
4 US Créteil 14 11 6 2 3 266 249 17
5 US Ivry 13 11 6 1 4 248 231 17
6 Girondins de Bordeaux HBC 10 11 4 2 5 250 263 -13
7 USM Gagny 93 8 11 4 0 7 243 238 5
8 Paris-Asnières 6 11 3 0 8 235 245 -10
9 Mulhouse Sud Alsace (P) 6 11 3 0 8 246 284 -38
10 SC Sélestat 6 11 3 0 8 208 249 -41
11 US Dunkerque (P) 5 11 2 1 8 232 266 -34
12 RC Strasbourg 4 11 2 0 9 218 256 -38

Matchs retoursModifier

  • 12e journée : Créteil-Gagny 24-25; Strasbourg-Ivry 19-23; Asnières-Vénissieux 18-15; Dunkerque - OM-Vitrolles 21-22; Bordeaux-Sélestat 29-18; Mulhouse-Nîmes 25-25.
    • A Strasbourg: Ivry bat Strasbourg 23 à 19 (12-11). Spectateurs: 350 environ. Arbitres: MM. Serge et Daniel Tzipkine.
      • Strasbourg: Busine (2), M'Tima (1), Bléger (1), Cheikh Seck (4 dont 1 pen.), Lhou-Moha (2), Martinis (2), Douta Seck (5 dont 1 pen.), Barreira (2 dont 1 pen.).
      • Ivry: Wagner (3), Gaillot (1), Prandi (5), Persichetti (1), Smajlagić (7 dont 5 pen.), Vassiliev (6).
    • Classement : 1. Vénissieux 23; 2. OM-Vitrolles 22; 3. Nîmes 21; 4. Ivry 16; 5. Créteil 15; 6. Bordeaux 13; 7. Gagny 10; 8. Asnières 8; 9. Mulhouse 7; 10. Sélestat 6; 11. Dunkerque 5; 12. Strasbourg 4.
  • 13e journée :
    • Résultats : Vénissieux-Créteil 24-21; Ivry-Asnières 23-26; Gagny-Bordeaux 25-20; Sélestat-Mulhouse 21-19; Vitrolles-Strasbourg 28-21; Nîmes-Dunkerque 30-22.
  • 14e journée :
    • Résultats Créteil - OM-Vitrolles 20-20; Nîmes - Ivry 26-14; Sélestat - Vénissieux 16-21; Mulhouse - Dunkerque 21-26; Bordeaux - Strasbourg 23-23; Gagny - Asnières 19-22.
    • Classement : 1. Vénissieux 29 points; 2. OM-Vitrolles 27; 3. Nîmes 27; 4. Ivry 17; 5. Créteil 16; 6. Bordeaux 15; 7. Gagny 13; 8. Asnières 13; 9. Dunkerque 8; 10. Mulhouse 8; 11. Sélestat 8; 12. Strasbourg 5.
  • 15e journée :
  • Résultats : Vénissieux - Gagny 17-15; Dunkerque - Créteil 19-19; OM-Vitrolles - Nîmes 26-15; Asnières - Bordeaux 21-22; Strasbourg - Mulhouse 24-21; Ivry - Sélestat 27-14.
  • Classement : 1. Vénissieux 32 points; 2. OM-Vitrolles 30; 3. Nîmes 27; 4. Ivry 20; 5. Créteil 18; 6. Bordeaux 18; 7. Gagny 13; 8. Paris-Asnières 13; 9. Dunkerque 9; 10. Strasbourg 8; 11. Mulhouse 8; 12. Sélestat 8.
  • 16e journée :
    • Créteil et Nîmes 23 à 23 (10-11), Spectateurs: 500, Arbitres: MM. Lux et Lelarge
    • Gagny bat Ivry 26 à 23 (13-12), Spectateurs: 700, Arbitres: MM. Carle et Lelarge
    • Autres matchs : Dunkerque - Strasbourg 20-16; Sélestat - OM-Vitrolles 15-26; Mulhouse - Paris-Asnières 21-22; Bordeaux - Vénissieux 21-30.
    • Classement : 1. Vénissieux 35 points; 2. OM-Vitrolles 33; 3. Nîmes 29; 4. Ivry 21; 5. Créteil 19; 6. Bordeaux 18; 7. Paris-Asnières 16; 8. Gagny 15; 9. Dunkerque 11; 10. Strasbourg 9; 11. Mulhouse 8; 12. Sélestat 8.
  • 17e journée : Vénissieux - Mulhouse 33 - 22
  • 18e journée :
    • Résultats : Dunkerque - Vénissieux 21 - 21; Strasbourg - Paris-Asnières 22 - 22; Gagny - Nîmes 31 - 20; Bordeaux - OM-Vitrolles 20 - 21; Mulhouse - Ivry 20 - 19; Créteil - Sélestat 20 - 19.
    • Classement (hors bonus) : 1. Vénissieux 39 pts; 2. OM-Vitrolles 37; 3. Nîmes 30; 4. Créteil 25; 5. Ivry 24; 6. Gagny, Paris-Asnières 19; 8. Bordeaux 18; 9. Dunkerque 13; 10. Mulhouse 10; 11. Strasbourg, Sélestat 9.
  • 19e journée : Vénissieux-Strasbourg 28-19; Paris Asnières-Créteil; Sélestat-Gagny; OM-Vitrolles-Mulhouse; Ivry-Dunkerque.
  • 20e journée
    • Résultats : Vénissieux-Ivry 27-17; Asnières-Vitrolles 23-22; Dunkerque-Sélestat 22-18; Bordeaux-Créteil 23-33; Mulhouse-Gagny 22-21; Strasbourg-Nîmes 21-19.
    • Classement : 1. Vénissieux 46 pts; 2. Vitrolles 42; 3. Nîmes 35; 4. Créteil 30; 5. Ivry 28; 6. Gagny, Asnières 23; 8. Bordeaux 18; 9. Dunkerque 16; 10. Strasbourg, Mulhouse 12; 12. Sélestat 9.
  • 21e journée :
    • Créteil bat Ivry 29 à 21 (15-7). Arbitres : MM. Carle et Lelarge; spectateurs: 1.400.
      • Créteil: Manaskov (10 dont 3 penalties), Esparre (4), (Schaaf (4), Cordinier (3), Mahé (3), Tristant (2), Remili (2), Desroses (1).
      • Ivry: Laurain (7), Wagner (4), Hager (3), Smajlajic (3 dont 2 penalties), Joas (2 penalties), Graillot (1), Vassiliev (1).
    • Autres résultats : OM-Vitrolles - Vénissieux 15-13; Nîmes - Paris-Asnières 20-22; Sélestat-Strasbourg 18-16; Bordeaux-Mulhouse 28-28; Gagny-Dunkerque 24-21; Créteil-Ivry 29-21.
    • Classement : 1. Vénissieux 47 pts; 2. OM-Vitrolles 44; 3. Nîmes 36; 4. Créteil 33; 5. Ivry 28; 6. Gagny 26; 7. Paris-Asnières 25; 8. Bordeaux 19; 9. Dunkerque 16; 10. Mulhouse 14; 11. Strasbourg, Sélestat 12.
  • 22e et dernière journée :
    • Ivry bat Vitrolles 23-16 (9-9), spectateurs: 700, Arbitres: MM. Baro et Boyer.
    • Mulhouse - Créteil 20 - 25 (11-11), spectateurs: 600, arbitres: MM. Carle et Lelarge.
      • Mulhouse : Bertrand (7), D. Idir (3 dont 2 pen.), Brombacher (3), Jovicic (4 dont 1 pen.), Collonge (3).
      • Créteil : Mahé (3), Schaaf (3), Esparre (1), Cordinier (1), Remili (1), Tristant (4), Mazel (2), Manaskov (9 dont 4 pen.), Desroses (1).
    • Autres résultats : Dunkerque - Bordeaux 23 - 22; Vénissieux - Nîmes 23 - 21; Strasbourg - Gagny 20 - 16; Paris-Asnières - Sélestat 19 - 16.

Effectif du championModifier

L'effectif du HB Vénissieux 85, champion de France 1991-1992 était[7] :

Meilleurs buteursModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Reconversion - Le Mag : Marc Wiltberger au rebond », sur Site de l'équipe de France de handball (consulté le 1er mai 2015)
  2. a b et c « Hand-ball : bulletin fédéral n°271 : Règlement particulier - Division Nationale 1A », Fédération française de handball, (consulté le 7 octobre 2017), p. 28
  3. a et b « Hand-ball : bulletin fédéral n°270 : Mutations... », Fédération française de handball, (consulté le 8 octobre 2017), p. 48
  4. « Hand-ball : bulletin fédéral n°272 : Migrations », Fédération française de handball, (consulté le 6 mars 2018), p. 35
  5. « Journal Larousse de l'année Édition 1993 – Handball », sur Archives Larousse, Larousse (consulté le 19 septembre 2018)
  6. « Résultats sportifs du week-end du 3 au 5 avril 1992 », sur L'Humanité.fr, L'Humanité, (consulté le 19 septembre 2018)
  7. a b et c « Hand-ball : bulletin fédéral n°277 : Des Venissians au cœur de lion », sur Bibliothèque numérique Gallica, Fédération française de handball, (consulté le 31 octobre 2017), p. 4 à 7
  8. « Hand-ball : bulletin fédéral n°274 : Résultats de la 11e journée », sur Bibliothèque numérique Gallica, Fédération française de handball, (consulté le 19 septembre 2018), p. 11
  9. « Hand-ball : bulletin fédéral n°274 : Classement à la fin des matchs allers », sur Bibliothèque numérique Gallica, Fédération française de handball, (consulté le 19 septembre 2018), p. 10
  10. « Hand-ball : bulletin fédéral n°277 : Réalisateurs Nationale 1A (classement final) », Fédération française de handball, (consulté le 6 octobre 2017), p. 18

Voir aussiModifier