Zdeno Chára

joueur de hockey sur glace slovaque
Zdeno Chára
Description de l'image Chara cropped.jpg.
Surnom(s) Big Z[1]
Nationalité Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Naissance ,
Trenčín (Tchécoslovaquie)
Joueur retraité
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour LNH
Sénateurs d'Ottawa
Bruins de Boston
Capitals de Washington
Islanders de New York
LAH
Thoroughblades du Kentucky
Lock Monsters de Lowell
Extraliga
HC Dukla Trenčín
Elitserien
Färjestads BK
KHL
HC Lev Prague
Repêc. LNH 56e choix au total, 1996
Islanders de New York
Carrière pro. 1997-2022

Zdeno Chára (né le à Trenčín en Tchécoslovaquie - aujourd'hui ville de Slovaquie) est un joueur professionnel slovaque de hockey sur glace évoluant comme défenseur pour les Islanders de New York dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il a aussi joué pour les Sénateurs d'Ottawa, les Bruins de Boston et les Capitals de Washington. Avec ses 2,06 m, il est le plus grand joueur de l'histoire de la LNH[2].

Chára a été le capitaine des Bruins de Boston de 2006 à 2020. Il a remporté le trophée James-Norris, à titre de meilleur défenseur de la ligue en 2009, devenant le premier slovaque à remporter le trophée et le deuxième européen à le faire après Nicklas Lidström. En 2011, 2013 et 2019, Chára a été le capitaine des Bruins pendant leurs apparitions dans la finale de la Coupe Stanley.

Le 24 février 2022, Chára a surpassé le record du plus grand nombre de matchs joués en saison régulière qui était détenu par Chris Chelios, en jouant son 1 652 match[3].

Biographie modifier

Islanders de New York (1997-2001) modifier

Il est repêché en 56e position par les Islanders de New York lors du repêchage d'entrée dans la LNH 1996. Chára joue son premier match dans la LNH dans une victoire de 3-2 contre les Red Wings de Détroit, au Joe Louis Arena, après avoir été rappelé des Thoroughblades du Kentucky dans la LAH[4].

Sénateurs d'Ottawa (2001-2006) modifier

Le , il est échangé aux Sénateurs d'Ottawa avec le 2e choix global du repêchage 2001 et Bill Muckalt contre Alexander Yashin[5].

Il fait ses débuts avec les Sénateurs le dans une victoire 5 à 4 contre les Maple Leafs de Toronto[6]. Dans sa première campagne avec Ottawa, il obtient 10 buts et 13 aides en 75 parties. En séries éliminatoires, les Sénateurs battent les Flyers de Philadelphie en 5 parties lors du premier tour, mais sont éliminés le tour suivant par les Maple Leafs de Toronto en 7 parties, pour une troisième année consécutive. Chara termine les séries avec 1 aide en 10 parties.

 
En 2006, les Sénateurs décident de garder Wade Redden (photo) plutôt que Chara

À la fin de la saison 2005-2006, les Sénateurs font face à un dilemme. Ils ne peuvent garder qu'un seul de leurs deux meilleurs défenseurs (Chara et Wade Redden), les deux étant agents libres sans restriction et les Sénateurs ne pouvant pas se permettre de signer les deux en raisons de la masse salariale imposée par la ligue. Les Sénateurs décident finalement de garder Wade Redden en le signant avec un contrat de 2 ans et 13 000 000 $ avec une clause de non-échange, le [7].

Bruins de Boston (2006-2020) modifier

Premières années avec les Bruins modifier

Il signe avec les Bruins le , un contrat de 5 ans et 37,5 millions de dollars[8]. Il est également nommé capitaine des Bruins le , alors qu'il venait d'arriver avec les Bruins quelques mois plus tôt, devenant le troisième Slovaque à être nommé capitaine dans la LNH, après Stan Mikita des Black Hawks de Chicago et Peter Šťastný des Nordiques de Québec[9].

Grâce à ses qualités défensives et son tir frappé, il participe au Match des étoiles en 2007 et en 2008, où il remporte à chaque fois la compétition du lancer le plus rapide devant Sheldon Souray (2007) puis Vincent Lecavalier (2008), avec un tir à plus de 166 km/h (103,1 mph). En 2009, lors du 57e Match des étoiles de la LNH, il bat le record du tir le plus puissant dans la LNH avec 105,4 mph (169,6 km/h), record jusqu'alors détenu par Al Iafrate. Il améliore ce record lors du 58e Match des étoiles de la LNH, avec un tir à 170,4 km/h (105,9 mph). Lors du 59e Match des étoiles de la LNH, il repousse ce record à 175,09 km/h (108,8 mph).

Lors d'une victoire 7-0 contre les Hurricanes de la Caroline, le , il réalise son premier tour du chapeau de sa carrière en marquant trois buts en un match. Il est également le quatrième défenseur de l'histoire des Bruins à réaliser cet exploit après Bobby Orr, Raymond Bourque et Glen Wesley.

Incident Pacioretty de 2011 et la Coupe Stanley modifier

Le , lors d'un affrontement contre les Canadiens de Montréal, il blesse gravement l'ailier étoile du Canadien Max Pacioretty après lui avoir appliqué une violente mise en échec devant le banc des joueurs. La tête de Pacioretty frappe violemment le coin des baies vitrées avant de retomber sur la glace, le laissant avec une fracture de la quatrième vertèbre cervicale et une commotion cérébrale[10]. Cependant, aucune suspension lui fut imposée par la LNH[11]. Le Service de police de la ville de Montréal a ouvert une enquête à propos de cet accident[12] tandis que certains politiciens se sont penchés sur la question de savoir s'ils devraient légiférer pour contrer la violence au hockey sur glace[13].

Un peu plus de trois mois plus tard, il remporte la Coupe Stanley avec les Bruins en disposant des Canucks de Vancouver par la marque de quatre victoires contre trois en finale. Il devient par le fait même le second capitaine européen de l'histoire de la LNH à mener son équipe à la Coupe Stanley, après Nicklas Lidström en 2008.

Dernières saisons à Boston modifier

Capitals de Washington (2020-2021) modifier

Le , quelques jours avant le début du camp d’entraînement, étant agent libre, il signe un contrat d’un an de 750 000$ avec les Capitals de Washington.

Retour à Long Island (2021-2022) modifier

Le , il signe un contrat d'un an avec les Islanders de New York[14].

La retraite modifier

Le , il signe un contrat d'une journée avec les Bruins de Boston et annonce qu'il prend sa retraite après une carrière de 24 ans dans la LNH[15].

Carrière internationale modifier

Il est porte-drapeau de la Slovaquie aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi.

Statistiques modifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club modifier

Statistiques par saison[16],[17]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1996-1997 Cougars de Prince George LHOu 49 3 19 22 120 15 1 7 8 45
1997-1998 Thoroughblades du Kentucky LAH 48 4 9 13 125 1 0 0 0 4
1997-1998 Islanders de New York LNH 25 0 1 1 50 - - - - -
1998-1999 Islanders de New York LNH 59 2 6 8 83 - - - - -
1998-1999 Lock Monsters de Lowell LAH 23 2 2 4 47 - - - - -
1999-2000 Islanders de New York LNH 65 2 9 11 57 - - - - -
2000-2001 Islanders de New York LNH 82 2 7 9 157 - - - - -
2001-2002 HC Dukla Trenčín Extraliga 8 2 2 4 32 - - - - -
2001-2002 Sénateurs d'Ottawa LNH 75 10 13 23 156 10 0 1 1 12
2002-2003 Sénateurs d'Ottawa LNH 74 9 30 39 116 18 1 6 7 14
2003-2004 Sénateurs d'Ottawa LNH 79 16 25 41 147 7 1 1 2 8
2004-2005 Färjestads BK Elitserien 33 10 15 25 132 13 3 5 8 82
2005-2006 Sénateurs d'Ottawa LNH 71 16 27 43 135 10 1 3 4 23
2006-2007 Bruins de Boston LNH 80 11 32 43 100 - - - - -
2007-2008 Bruins de Boston LNH 77 17 34 51 114 7 1 1 2 12
2008-2009 Bruins de Boston LNH 80 19 31 50 95 11 1 3 4 12
2009-2010 Bruins de Boston LNH 80 7 37 44 87 13 2 5 7 29
2010-2011 Bruins de Boston LNH 81 14 30 44 88 24 2 7 9 34
2011-2012 Bruins de Boston LNH 79 12 40 52 86 7 1 2 3 8
2012-2013 HC Lev Prague KHL 25 4 6 10 24 - - - - -
2012-2013 Bruins de Boston LNH 48 7 12 19 70 22 3 12 15 20
2013-2014 Bruins de Boston LNH 77 17 23 40 66 12 2 2 4 14
2014-2015 Bruins de Boston LNH 63 8 12 20 42 - - - - -
2015-2016 Bruins de Boston LNH 80 9 28 37 71 - - - - -
2016-2017 Bruins de Boston LNH 75 10 19 29 59 6 0 1 1 2
2017-2018 Bruins de Boston LNH 73 7 17 24 60 12 1 2 3 4
2018-2019 Bruins de Boston LNH 62 5 9 14 57 23 2 4 6 16
2019-2020 Bruins de Boston LNH 68 5 9 14 60 13 0 2 2 8
2020-2021 Capitals de Washington LNH 55 2 8 10 44 5 0 0 0 2
2021-2022 Islanders de New York LNH 72 2 12 14 85 - - - - -
Totaux LNH 1 680 209 471 680 2 085 200 18 52 70 218

Au niveau international modifier

Statistiques par compétition
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1999   Slovaquie Championnat du monde 6 1 0 1 6 7e place
2000   Slovaquie Championnat du monde 9 0 0 0 12   Médaille d'argent
2001   Slovaquie Championnat du monde 7 0 1 1 10 7e place
2004   Slovaquie Championnat du monde 9 2 0 2 2 4e place
2004   Slovaquie Coupe du monde 4 0 2 2 8 7e place
2005   Slovaquie Championnat du monde 7 0 2 2 2 5e place
2006   Slovaquie Jeux olympiques 6 1 1 2 2 5e place
2007   Slovaquie Championnat du monde 7 3 1 4 4 6e place
2010   Slovaquie Jeux olympiques 7 0 3 3 6 4e place
2012   Slovaquie Championnat du monde 10 2 2 4 4   Médaille d'argent
2014   Slovaquie Jeux olympiques 4 0 1 1 4 11e place
2016   Europe Coupe du monde 6 2 0 2 6 Finaliste

Trophées et honneurs personnels modifier

Ligue nationale de hockey modifier

Championnat du monde modifier

  • 2012 : nommé meilleur défenseur
  • 2012 : nommé dans l'équipe type des médias

Transactions modifier

Vie personnelle modifier

Avant d'être repêché dans la LNH, les entraîneurs de Chára dans sa Slovaquie natale ont tenté de le persuader de jouer au basketball, en raison de sa taille[18].

Chára a épousé sa copine de longue date, Tatiana Biskupicová, le , dans une église catholique de Nemšová, en Slovaquie[19]. Tatiana a donné naissance au premier enfant du couple, sa fille Elliz Victoria Chára (Chárová), le [20]. Le , Chára est devenu le père de jumeaux, Zack et Ben. Tous les trois de leurs enfants sont nés à Boston.

Chára est un polyglotte, parlant six langues en dehors de son slovaque natal: tchèque, polonais, suédois, russe, allemand et anglais[21].

Notes et références modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Adam Proteau, « 'Big Z' playing big 'D' », sur thehockeynews.com, (consulté le ).
  2. Larry Wigge, « Chara towers over NHL All-Stars », NHL.com, (consulté le ).
  3. (en-US) « Islanders' Zdeno Chara sets NHL defenseman record with 1,652 games played »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur sports.yahoo.com (consulté le ).
  4. (en-US) « Chara timeline filled with memorable moments on way to 1,500 NHL games », sur NHL.com (consulté le ).
  5. (en) Isles trade for veterans, Star-News, (lire en ligne)
  6. (en) « Ottawa Senators - Toronto Maple Leafs - Oct 3, 2001 | NHL.com », sur nhl.com (consulté le ).
  7. (en) « Wade Redden Contract, Cap Hit, Salary and Stats - CapFriendly - NHL Salary Caps », sur CapFriendly (consulté le ).
  8. (en) « Bruins sign Chara to five-year deal », sur ESPN.com, (consulté le ).
  9. (en) « Chara named Captain », sur bruins.nhl.com, (consulté le ).
  10. (en) Arpon Basu, « Pacioretty taken off ice on stretcher », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey, (consulté le ).
  11. « Pas de suspension pour Chara »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur http://fr.canoe.ca/sports/ (consulté le )
  12. « Une enquête policière est déclenchée », sur le site du Réseau des sports, (consulté le ).
  13. « Violence au hockey: les parlementaires s'en mêlent », sur cyberpresse.ca, (consulté le ).
  14. (en) « Chara signs one-year deal with Islanders », sur tsn.ca, (consulté le ).
  15. (en) « Chara retires from NHL, signs one-day contract with Bruins », sur nhl.com (consulté le ).
  16. (en) « Zdeno Chára hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  17. (en) « Zdeno Chára », sur Eliteprospects.com
  18. Robinson, Joshua (2009). 30 Seconds with Zdeno Chara – Standing Up Tall for Himself. The New York Times, 7 Mars 2009
  19. Fluto Shinzawa, « « Hamill a true surprise pick » », Boston.com,,‎ (lire en ligne)
  20. « "Boston Bruin Zdeno Chara Welcomes Daughter Elliz Victoria" »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur People, .
  21. (en-US) « Bruins by the Numbers: 33 », sur NHL.com (consulté le ).