Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Islanders.
Islanders de New York
Description de l'image Islanders logo.gif.
Fondation 1972
Siège New York (New York, États-Unis)
Patinoire (aréna) Nassau Veterans Memorial Coliseum (principale)
(13 917 places)
Barclays Center (secondaire)
(15 795 places)
Couleurs Bleu roi, orange, blanc
                 
Ligue Ligue nationale de hockey
Association Association de l'Est
Division Division Métropolitaine
Capitaine Anders Lee
Capitaines adjoints Joshua Bailey
Pascal Clutterbuck
Andrew Ladd
Entraîneur-chef Barry Trotz
Directeur général Louis Lamoriello
Président Louis Lamoriello
Propriétaire Jonathan Ledecky (en) (majoritaire)
Scott Malkin (en) (majoritaire)
Équipe(s) affiliée(s) Sound Tigers de Bridgeport (LAH)
Railers de Worcester (ECHL)
Site web http://islanders.nhl.com/

Les Islanders de New York, en anglais New York Islanders, sont une équipe professionnelle de hockey sur glace de la Ligue nationale de hockey. L'équipe est actuellement domiciliée à Brooklyn dans l'État de New York, au sud de New York. La formation évolue dans la Division Métropolitaine de l'association de l'Est. Les Islanders sont l'une des trois franchises de la LNH dans la zone métropolitaine de New York avec les Devils du New Jersey et les Rangers de New York, dont ces derniers font l'objet d'une vive rivalité avec les Islanders. Cette rivalité est connue sous le nom de : « La bataille de New York ».

Fondés en 1972, les Islanders jouent au Nassau Veterans Memorial Coliseum, depuis leur création jusqu'en 2015. Les Islanders ont remporté quatre années de suite la Coupe Stanley entre 1980 et 1983, ce qui fait d'eux la huitième des neuf dynasties reconnues par la LNH dans son histoire[1]. Toutefois, l'équipe n'a pas gagné un titre de division depuis 1987-1988, et leur dernière victoire des séries éliminatoires remonte à la saison 2018-2019, l'avant dernière victoire en séries éliminatoires datant de la saison 2015-2016.

Huit anciens membres des Islanders ont été intronisés au Temple de la renommée du hockey, dont sept d'entre eux prirent part aux quatre victoires de la Coupe Stanley. Alger Arbour, Michael Bossy, Clark Gillies, Denis Potvin, William Smith, William Torrey (en) et Bryan Trottier. Patrick LaFontaine, quant à lui, a été intronisé plus récemment, en 2003.

Histoire de la franchiseModifier

1972-1974 : la LNH arrive à Long IslandModifier

 
William Shea a joué un rôle important dans la création des Islanders.

Avec le début imminent de l'Association mondiale de hockey (AMH) à l'automne 1972, la nouvelle ligue a le projet de placer une équipe à New York, les « Raiders », dans le tout nouveau Nassau Coliseum dans le comté de Nassau. Toutefois, les fonctionnaires du comté ne considère pas l'AMH comme une ligue majeure et ne souhaitent pas accueillir les Raiders. La seule manière de lancer les Raiders au Coliseum est d'obtenir une équipe de la LNH. William Shea, un avocat new-yorkais qui avait aidé à la création des Mets de New York dans la région une décennie plus tôt, est à nouveau sollicité. Shea trouve une oreille attentive auprès du président de la LNH Clarence Campbell bien que les Rangers de New York s'opposent à une concurrence accrue dans leur région. La LNH décerne le droit à Roy Boe, fabricant de vêtements et propriétaire des Nets de New York de l'American Basketball Association, d'exploiter une franchise basée à Long Island. Dans le même temps, une deuxième franchise d'expansion est attribuée à Atlanta (les Flames) pour équilibrer le calendrier.

Le nom des « Ducks de Long Island » est largement pressenti pour la nouvelle équipe, déjà utilisé par une franchise de l'Eastern Hockey League (est aussi utilisé dans le film Slap Shot). Finalement c'est le nom « Islanders de New York » qui est retenu, un surnom géographiquement plus explicite. Les Islanders naissant sont rapidement surnommés les « Isles » par les journaux locaux. Cependant la proximité avec les Rangers de New York leur coûte une redevance territoriale de 4 million de dollars. L'arrivée des Islanders condamne de manière définitive l'équipe des Raiders, forcés de jouer au Madison Square Garden dans des conditions de location onéreuses puis contraint de déménager hors de la ville au milieu de leur deuxième saison.

Les Islanders s'équipent avec l'attaquant expérimenté Ed Westfall des Bruins de Boston lors du repêchage d'expansion de 1972, la star de ligue junior Billy Harris au repêchage amateur, et quelques autres joueurs respectables, dont plusieurs transfuges de l'AMH. Contrairement à la plupart des gestionnaires des équipes d'expansion, le directeur général des Islanders Bill Torrey n'a pas fait de nombreuses tractations pour obtenir de grands joueurs durant ces premières années. Plutôt que de suivre une stratégie de « gagner tout de suite » et signer quelques grands noms pour augmenter la fréquentation (une tactique qui s'est révélée désastreuse pour de nombreuses équipes sur le long terme), Torrey a préféré construire en fonction du repêchage d'entrée de la ligue.

Dès la première saison de l'équipe, les jeunes joueurs tels que le gardien de but Billy Smith (deuxième choix du repêchage d'expansion) et les ailiers Bob Nystrom et Lorne Henning obtiennent leur chance de faire leur preuve dans la LNH. Cependant, cette équipe d'expansion jeune et inexpérimentée affiche un résultat de 12-60-6, soit un des pires de l'histoire de la LNH.

L'équipe termine dernière du classement lors de la saison 1972-1973 et reçoit le droit de choisir en premier au repêchage amateur de la LNH 1973. Elle sélectionne le défenseur superstar junior Denis Potvin, qui est présenté « comme le prochain Bobby Orr » a tout juste 13 ans. Malgré plusieurs offres d'échange de la part du directeur général des Canadiens de Montréal Sam Pollock, Torrey refuse de se séparer de son choix. Ce même été, Torrey fait un choix critiquable quand il convainc l'ancien des Blues de Saint-Louis, Al Arbour, de venir à Long Island entraîner l’équipe. Même avec Potvin, qui remporte le trophée Calder en tant que Meilleur recrue de la LNH de l'année, l'équipe termine encore au dernier rang de la Division Est durant sa deuxième année. Sous Arbour, l'équipe n'atteint pas les séries éliminatoires, mais encaisse 100 buts de moins que la saison précédente, et leurs 56 points représente une amélioration sur la saison précédente. La saison 1973-1974 s'avérera la dernière saison perdante de l'équipe pour les 15 ans à venir.

1974-1979 : Ascension de l'équipeModifier

En 1975, les Islanders effectuent un des plus grands revirements de l'histoire de la LNH. Mené par Potvin, les ailiers Westfall, Harris, Nystrom, Clark Gillies, et les gardiens de but Smith et Glenn « Chico » Resch, l'équipe atteint les 88 points, soit 32 de plus que la saison précédente, et deux de plus que leurs deux premières saisons combinées. Ils participent pour la première fois aux séries éliminatoires. Ils battent leurs rivaux des Rangers de New York lors du premier tour au meilleur des trois matchs, avec un but de Jean-Paul Parisé marqué à 11 secondes des prolongations du dernier match.

Au tour suivant, la surprise est encore plus grande. Mené 3-0 dans la série au « meilleur des sept matchs » contre les Penguins de Pittsburgh, les Islanders gagnent les quatre suivants et remportent la série. Seuls trois autres équipes de sport majeur nord-américain ont accompli cet exploit : les Maple Leafs de Toronto en 1941-1942, les Red Sox de Boston en 2004, et les Flyers de Philadelphie en 2009-2010.Au troisième tour des séries éliminatoires, les Islanders sont menés à nouveau 3-0, mais réussissent un autre tour de force pour revenir 3-3, obligeant les Flyers de Philadelphie, champions en titre, à disputer un septième match. Mais ce match se conclut par une défaite, les Flyers s'envolant pour une seconde finale consécutive.

Les Islanders ont poursuivi leur ascension étonnante au classement durant la saison 1975-1976, atteignant les 101 points, soit le cinquième meilleur record de la ligue. Ce fut le premier score à 100 points dans l'histoire des Islanders en seulement quatre années d'existence. La jeune recrue Bryan Trottier, qui inscrit 95 points et remporte le trophée Calder, devient une superstar[2]. Ce sont également les deux premiers titres de division de l'histoire de la franchise.

 
Ancien logo de 1997 à 2010.

Déménagement à BrooklynModifier

Le 24 octobre 2012, la franchise annonce qu'elle déménagera au Barclays Center de Brooklyn en 2015[3]. Le nom et le logo des Islanders de New York resteront les mêmes une fois le club installé à Brooklyn pour bien conserver l'histoire de la franchise à New York.

Retour à Long IslandModifier

En janvier 2018, les Islanders confirment qu'ils seront de retour à Long Island, où ils retourneront dans leur ancien domicile, le Nassau Veterans Memorial Coliseum, fraîchement rénové[4]. Ils n'y joueront toutefois que la moitié de leur matchs à domicile à partir de la saison 2018-2019 puisque les Islanders vont continuer à évoluer au Barclays Center jusqu'en 2021.

Emménagement à Belmont ParkModifier

À partir de la 2021-2022, l'équipe new-yorkaise déménagera dans un nouvel amphithéâtre d'une capacité de 19 000 places situé dans le secteur de Belmont Park, à Elmont, également dans le Comté de Nassau[5].

Les joueursModifier

Voir la catégorie : Joueur des Islanders de New York.

Effectif actuelModifier

Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif[6],[7]
No NomNat. PositionArrivéeSalaire
+001, Greiss, ThomasThomas Greiss   Gardien 2015 - Agent libre +03 333 333, $
+040, Varlamov, SemionSemion Varlamov   Gardien 2019 - Agent libre +05 000 000, $
+002, Leddy, NickNick Leddy   Défenseur 2014 - Blackhawks de Chicago +05 500 000, $
+003, Pelech, AdamAdam Pelech   Défenseur 2012 - Repêchage +01 600 000, $
+006, Pulock, RyanRyan Pulock   Défenseur 2013 - Repêchage +02 000 000, $
+008, Dobson, NoahNoah Dobson   Défenseur 2018 - Repêchage +00894 167, $
+024, Mayfield, ScottScott Mayfield   Défenseur 2011 - Repêchage +01 450 000, $
+025, Toews, DevonDevon Toews   Défenseur 2014 - Repêchage +00700 000, $
+055, Boychuk, JohnnyJohnny Boychuk   Défenseur 2014 - Bruins de Boston +06 000 000, $
+007, Eberle, JordanJordan Eberle   Ailier droit 2017 - Oilers d'Edmonton +05 500 000, $
+010, Brassard, DerickDerick Brassard   Centre 2019 - Agent libre +01 200 000, $
+012, Bailey, JoshuaJoshua BaileyA   Ailier droit 2008 - Repêchage +05 000 000, $
+013, Barzal, MathewMathew Barzal   Centre 2015 - Repêchage +00863 333, $
+014, Kühnhackl, TomTom Kühnhackl   Ailier droit 2018 - Agent libre +00850 000, $
+015, Clutterbuck, CalCal ClutterbuckA   Ailier droit 2013 - Wild du Minnesota +03 500 000, $
+016, Ladd, AndrewAndrew LaddA   Ailier gauche 2016 - Agent libre +05 500 000, $
+017, Martin, MattMatt Martin   Ailier gauche 2018 - Maple Leafs de Toronto +02 500 000, $
+018, Beauvillier, AnthonyAnthony Beauvillier   Ailier gauche 2015 - Repêchage +02 100 000, $
+027, Lee, AndersAnders LeeC   Centre 2009 - Repêchage +07 000 000, $
+028, Dal Colle, MichaelMichael Dal Colle   Ailier gauche 2014 - Repêchage +00700 000, $
+029, Nelson, BrockBrock Nelson   Centre 2010 - Repêchage +06 000 000, $
+032, Johnston, RossRoss Johnston   Ailier gauche 2015 - Agent libre +01 000 000, $
+047, Komarov, LeoLeo Komarov   Centre 2018 - Agent libre +03 000 000, $
+053, Cizikas, CaseyCasey Cizikas   Centre 2009 - Repêchage +03 350 000, $

Meilleurs pointeursModifier

Voici les statistiques des joueurs ayant marqué 500 points avec les Islanders de New York.

Meilleurs pointeurs des Islanders
Joueur PJ B A Pts
Bryan Trottier 1123 500 853 1353
Mike Bossy 752 573 553 1126
Denis Potvin 1060 310 742 1052
Clark Gillies 872 304 359 663
John Tavares 669 272 349 621
Brent Sutter 694 287 323 610
Pat LaFontaine 530 287 279 566
John Tonelli 594 206 338 544
Bob Bourne 814 238 304 542
Bob Nystrom 900 235 278 513

CapitainesModifier

Choix de premier tourModifier

Cette section présente les premiers choix de repêchage des Islanders, le rang auquel ils ont été choisis, l'équipe et la ligue mineure dans laquelle ils évoluaient la saison avant le repêchage[8].

Liste des joueurs repêchés
Année Joueur Rang Équipe junior
1972 Bill Harris 1er au total Marlboros de Toronto (AHO)
1973 Denis Potvin 1er au total 67 d'Ottawa (AHO)
1974 Clark Gillies 4e au total Pats de Regina (LHOC)
1975 Pat Price 11e au total Blazers de Vancouver (AMH)
1976 Alex McKendry 14e au total Wolves de Sudbury (AHO)
1977 Mike Bossy 15e au total National de Laval (LHJMQ)
1978 Steve Tambellini 15e au total Broncos de Lethbridge (LHOC)
1979 Duane Sutter 17e au total Broncos de Lethbridge (LHOu)
1980 Brent Sutter 17e au total Rustlers de Red Deer (LHJA)
1981 Paul Boutilier 21e au total Castors de Sherbrooke (LHJMQ)
1982 Patrick Flatley 21e au total Badgers du Wisconsin (NCAA)
1983 Pat LaFontaine
Gerald Diduck
3e au total
16e au total
Junior de Verdun (LHJMQ)
Broncos de Lethbridge (LHOu)
1984 Duncan MacPherson 20e au total Blades de Saskatoon (LHOu)
1985 Brad Dalgarno
Derek King
6e au total
16e au total
Steelhawks de Hamilton (LHO)
Greyhounds de Sault-Sainte-Marie (LHO)
1986 Tom Fitzgerald 17e au total Austin Prep (Minn. HS)
1987 Dean Chynoweth 13e au total Tigers de Medicine Hat (LHOu)
1988 Kevin Cheveldayoff 16e au total Wheat Kings de Brandon (LHOu)
1989 Dave Chyzowski 2e au total Blazers de Kamloops (LHOu)
1990 Scott Scissons 6e au total Blades de Saskatoon (LHOu)
1991 Scott Lachance 4e au total Université de Boston (NCAA)
1992 Darius Kasparaitis 5e au total Dynamo Moscou (Superliga)
1993 Todd Bertuzzi 23e au total Storm de Guelph (LHO)
1994 Brett Lindros 9e au total Frontenacs de Kingston (LHO)
1995 Wade Redden 2e au total Wheat Kings de Brandon (LHOu)
1996 Jean-Pierre Dumont 3e au total Foreurs de Val-d'Or (LHJMQ)
1997 Roberto Luongo 4e au total Foreurs de Val-d'Or (LHJMQ)
1998 Michael Rupp 9e au total Otters d'Érié (LHO)
1999 Tim Connolly
Taylor Pyatt
Branislav Mezei
Kristián Kudroč
5e au total
8e au total
10e au total
28e au total
Otters d'Érié (LHO)
Wolves de Sudbury (LHO)
Bulls de Belleville (LHO)
HK Dukla Michalovce (Extraliga Slo.)
2000 Rick DiPietro
Raffi Torres
1er au total
5e au total
Terriers de Boston (NCAA)
Battalion de Brampton (LHO)
2001 Aucun
2002 Sean Bergenheim 22e au total Jokerit Helsinki (SM-Liiga)
2003 Robert Nilsson 15e au total Leksands IF (Elitserien)
2004 Petteri Nokelainen 16e au total SaiPa Lappeenranta (SM-Liiga)
2005 Ryan O'Marra 15e au total Otters d'Érié (LHO)
2006 Kyle Okposo 7e au total Buccaneers de Des Moines (USHL)
2007 Aucun
2008 Joshua Bailey 9e au total Spitfires de Windsor (LHO)
2009 John Tavares
Calvin de Haan
1er au total
12e au total
Knights de London (LHO)
Generals d'Oshawa (LHO)
2010 Nino Niederreiter
Brock Nelson
5e au total
30e au total
Winterhawks de Portland (LHOu)
Warroad H.S. (Minn. HS)
2011 Ryan Strome 5e au total IceDogs de Niagara (LHO)
2012 Griffin Reinhart 4e au total Oil Kings d'Edmonton (LHOu)
2013 Ryan Pulock 15e au total Wheat Kings de Brandon (LHOu)
2014 Michael Dal Colle
Josh Ho-Sang
5e au total
28e au total
Generals d'Oshawa (LHO)
Spitfires de Windsor (LHO)
2015 Mathew Barzal
Anthony Beauvillier
16e au total
28e au total
Thunderbirds de Seattle (LHOu)
Cataractes de Shawinigan (LHJMQ)
2016 Kieffer Bellows 19e au total USNTDP (USHL)
2017 Aucun
2018 Oliver Wahlstrom
Noah Dobson
11e au total
12e au total
USNTDP (USHL)
Titan d'Acadie-Bathurst (LHJMQ)(J20 SuperElit)
2019 Simon Holmstrom 23e au total HV 71 U20 (J20 SuperElit)

Numéros retirésModifier

À l'heure actuelle, six anciens joueurs des Islanders ont vu leur numéro retirés.

 Denis Potvin : retiré le .
 5 


 Clark Gillies : retiré le .
 9 


 Bryan Trottier : retiré le .
 19 


 Michael Bossy : retiré le .
 22 


 Robert Nystrom : retiré le .
 23 


 William Smith : retiré le .
 31 


99 Wayne Gretzky : retiré pour toutes les équipes de la LNH en 1999
  • 739 : Alger Arbour (en l'honneur de ses 739 gains en saison régulière en tant qu'entraîneur-chef des Islanders)
  • William Torrey (en) (honoré en tant qu'« architecte » de l'équipe — sur sa bannière, on peut lire les mots « The Architect » et on y voit un nœud de cravate plutôt qu'un numéro).

Temple de la renommée du hockeyModifier

DirigeantsModifier

Entraîneurs-chefsModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Liste des entraîneurs des Islanders de New York
Nom Premier match Dernier match Saison régulière Séries éliminatoires Remarques
PJ V D N
[Note 1]
DP
[Note 1]
P % V
[Note 2]
PJ V D % V
1 Philippe Goyette 48 6 38 4 - 16 16,7 - - - -
2 Earl Ingarfield 30 6 22 2 - 14 23,3 - - - -
3 Alger Arbour 1038 552 317 169 - 1273 61,3 171 109 62 60,1 Trophée Jack Adams en 1978-1979
Coupes Stanley 1980, 1981, 1982 et 1983
Finale de la Coupe Stanley 1984
4 Terry Simpson 187 81 82 24 - 186 49,7 20 9 11 45,0
5 Alger Arbour 461 187 220 54 - 428 64,4 27 10 17 37,0
6 Lorne Henning (en) 48 15 28 5 - 35 36,5 - - - -
7 Michael Milbury 127 35 73 19 - 89 35,0 - - - -
8 Richard Bowness 100 38 50 12 - 88 44,0 - - - -
9 Michael Milbury 64 21 38 5 - 47 37,1 - - - -
10 William Stewart 37 11 19 7 - 29 39,2 - - - -
11 Robert Goring 147 41 88 14 4 100 34,0 - - - -
12 Lorne Henning 17 4 11 2 0 10 29,4 - - - -
13 Peter Laviolette 164 77 62 19 6 179 54,6 12 4 8 33,3
14 Steve Stirling (en) 124 56 51 11 6 129 52,0 5 1 4 20,0
15 Bradley Shaw 40 18 18 - 4 40 50,0 - - - -
16 Theodore Nolan 92 46 34 - 12 104 56,5 5 1 4 20,0
17 Alger Arbour[Note 3] 1 1 0 - 0 2 100,0 - - - -
18 Theodore Nolan 71 28 34 - 9 65 45,8 - - - -
19 Scott Gordon 181 64 94 - 23 151 41,7 - - - -
20 Jack Capuano 483 227 192 - 64 518 53,6 24 10 14 41,7
21 Douglas Weight 122 59 49 - 14 132 54,1 - - - -
22 Barry Trotz - Trophée Jack Adams en 2018-2019

Directeurs générauxModifier

Liste des directeurs généraux des Islanders de New York
Nom Engagement Départ Remarques
1   William Torrey (en) Coupes Stanley 1980, 1981, 1982 et 1983
Finale de la Coupe Stanley 1984
2   Donald Maloney
-   Darcy Regier (en) (ad interim)
3   Michael Milbury
4   Neil Smith (en)
5   Garth Snow
6   Louis Lamoriello

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b Les défaites en prolongation apparaissent lors de la saison 1999-2000, les matchs nuls disparaissent au début de la saison 2005-2006.
  2. Le pourcentage de victoires est calculé en prenant en compte le nombre de points gagnés par match : 2 points pour une victoire, 1 point pour un match nul ou une défaite en prolongation, 0 point pour une défaite en temps réglementaire.
  3. Les Islanders « offrent » à leur légendaire entraîneur (quatre Coupes Stanley consécutives, entre 1980 et 1984, puis une finale en 1985) le droit de diriger la franchise pour une 1500e fois. Depuis 1994, son compteur était resté bloqué à 1499.

RéférencesModifier

  1. (en) « Stanley Cup Dynasties », National Hockey League (consulté le 20 juillet 2009).
  2. (en) « Bryan Trottier's career hockey statistics », Hockeydb.com (consulté le 19 septembre 2006).
  3. (en) Charles V. Bagli et David W. Chen, « Islanders Said to Be Going to Brooklyn, a Coup for New Arena », The New York Times, 22 octobre 2012.
  4. (en) « It's official: New York Islanders heading back to Nassau County », sur abc7ny.com (consulté le 20 décembre 2017).
  5. (en) « Islanders to play 12 games at Nassau Coliseum in 2018-19 », sur nhl.com (consulté le 20 décembre 2017).
  6. « Islanders Roster - New York Islanders - Team », sur islanders.nhl.com (consulté le 7 février 2013)
  7. (en) « New York Islanders Salary Cap by Year », sur www.spotrac.com (consulté le 18 décembre 2016).
  8. (en) « New York Islanders Draft History », sur The Internet Hockey Database (consulté le 28 juin 2014).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier