Ouvrir le menu principal

Ultimo Dragon

catcheur professionnelle
(Redirigé depuis Yoshihiro Asai)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ultimo (homonymie).
Yoshihiro Asai
The Ultimo Dragon 2018.jpg
Ultimo Dragon en 2018.
Données générales
Nom de naissance
Yoshihiro Asai
Nom de ring
Ultimo Dragon
Asai
Second Tiger
Saigon Dragon
Tiger Dragon
Nationalité
Naissance
Taille
5 8 (1,73 m)[1]
Poids
183 lb (83 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Kotetsu Yamamoto
Gran Hamada
Carrière pro.
1987 - aujourd'hui

Yoshihiro Asai (浅井 嘉浩, Asai Yoshihiro?), (né le à Nagoya), est un catcheur (lutteur professionnel), promoteur et entraîneur de catch japonais connu sous le nom de ring d'Último Dragón (ウルティモ・ドラゴン, Último Dragón?).

Il débute à la New Japan Pro Wrestling en 1987, mais il quitte cette fédération pour suivre son mentor Gran Hamada au Mexique où il lutte à la Universal Wrestling Association puis à la Empresa Mexicana de la Lucha Libre / Consejo Mundial de Lucha Libre.

Il retourne au Japon au début des années 1990 pour travailler à la New Japan Pro Wrestling et y remporte le championnat poids lourd junior International Wrestling Grand Prix (IWGP).

Carrière de catcheurModifier

DébutsModifier

Asai s'entraine pour devenir catcheur au dojo de la New Japan Pro Wrestling[2]. Les entraineurs le trouve trop petit et il quitte le Japon pour le Mexique[2].

Il lutte d'abord à la Universal Wrestling Association (UWA) sous son véritable nom et y remporte le championnat du monde des poids welters de l'UWA le 29 juillet 1988 après sa victoire face à Ray Richard[2],[3]. Son règne prend fin le 9 octobre après sa défaite face à Charles Lucero[3].

En 1990, il détient à deux reprises le championnat des poids moyen de la UWA. D'abord du 6 avril au 21 mai puis du 4 juin au 28 décembre[4],[5],[6].

En 1991, il commence à porter un masque et se fait appeler Último Dragón[2]. Antonio Peña (en), le booker de la Empresa Mexicana de la Lucha Libre, le présente comme le dernier élève de Bruce Lee[7].

Il retourne au Japon en 1992 et lutte dans diverses fédérations comme la Wrestle Association-R (en) et à la New Japan Pro Wrestling[2],[7]. C'est à la New Japan qu'il remporte le championnat poids lourd junior International Wrestling Grand Prix (IWGP)[a] le 22 novembre en battant El Samurai[8]. Son règne prend fin le 4 janvier 1993 après sa défaite face à Jushin Thunder Liger[9].

World Championship Wrestling (1996-1998)Modifier

En 1996, il rejoint la World Championship Wrestling sous le nom de Ultimate Dragon. En 1999, à la suite d'une blessure au bras, il annonce qu’il met fin à sa carrière. Il se retire et fonde la populaire fédération Toryumon au Japon et le Ultimo Dragon Gym au Mexique où il apprendra à de jeunes « futurs lutteurs » ses techniques asiatiques et la lucha libre. Plusieurs mois plus tard, il a trouvé un chirurgien qui a corrigé les dommages à ce nerf. Durant son passage à la WCW, il gagna trois fois les titres Cruiserweight et deux fois le titre World Television Championship entre 1996 et 1998.

World Wrestling Entertainment (2003-2004)Modifier

Au printemps de 2003, il rejoint la World Wrestling Entertainment. Et participe au WrestleMania. Lors de ses débuts il rencontre Rey Mysterio. Asai remporte son premier match contre Rico, Crash Holly et Shannon Moore, et entre à SmackDown. Son premier match télévisé est au Madison Square Garden le 26 juin 2003, épisode of SmackDown! dans un match contre Shannon Moore. Durant l'été, il participe au tournoi pour le WWE United States Championship en battant Jamie Noble mais perd face au futur champion Eddie Guerrero. Il fait face à Rey Mysterio dans une série de matchs à SmackDown. Dragon remporte l'un de ses matchs mais Tajiri interfère et demande à Dragon de reconnaître son héritage japonais. La semaine suivante, il fait alors équipe avec Rey Mysterio mais perdent face à Tajiri et Nunzio. Il participe au Wrestlemania XX Open Cruiserweight Championship et élimine Shannon Moore avec son Asai DDT mais se fait ensuite éliminer par Jamie Noble. Son contrat se termine alors en 2004.

Retour au Japon et au MexiqueModifier

En mai 2004, il participe au New Japan Tour et occasionnellement catche pour le Consejo Mundial de Lucha Libre. Il prend part pour peu de temps à une promotion indépendante la Dragondoor. Il crée son école appelé Toryumon school ses étudiants sont Hajime Ohara, Kazuchika Okada, Magnum Tokyo, Kaz Hayashi, Pequeño Ninja et Dragon Kid, Son meilleur élève.

Nu-Wrestling EvolutionModifier

Il combat actuellement a la NWE. La-bas, il a eu une feud avec Black Dragon et l'as même démasqué et découvre alors qu'il s'agit d'Hajime Ohara, son ex-élève. Lors de Dragonmania IV, il continue sa feud avec Ohara et le rase (d'après la stipulation du match:Cheveux contre masque). Il est aussi le partenaire de Justin Credible.

Michinoku Pro WrestlingModifier

Lors de Michinoku Pro 20th Anniversary Vol. 1 - Tag 2, Kesen Numagirolamo et lui battent Kebai et Rasse pour conserver les MPW Tokohu Tag Team Championship.

Prises de finition et FavoritesModifier

Prises de Finition :

Prises Favorites :

PalmarèsModifier

  • Michinoku Pro Wrestling
    • MPW Tohoku Tag Team Championship (1 fois) avec Kesen Numagirolamo (actuellement)
  • Universal Wrestling Association (Mexico)
    • UWA World Junior Light Heavyweight Championship (2 fois)
    • UWA World Middleweight Championship (5 fois)
    • UWA World Welterweight Championship (1 fois)

Récompenses des magazinesModifier

Classement PWI 500 d'Ultimo Dragon[10]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 à 2002 2003
Rang 291   226   77   76   99   41   12   20 Non classé 47
Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang   134   209   95   213  315 Non classé 386  23 120   217
Année 2014 2015 2016 2017
Rang   221   270   330   356

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. International Wrestling Grand Prix est le nom du corps gouvernant qui désigne les différents champions de la New Japan Pro Wrestling.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Profil d'Ultimo Dragon », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2016)/
  2. a b c d et e (en) « Ultimo Dragon » [archive], sur puroresucentral.com (consulté le 31 octobre 2017)
  3. a et b (en) « UWA World Welterweight Title (Mexico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mai 2018)
  4. (en) « UWA World Middleweight Title (Mexico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mai 2018)
  5. (en) « UWF », sur www.cagematch.net (consulté le 9 mai 2018)
  6. (en) « WWA/UWA », sur www.cagematch.net (consulté le 9 mai 2018)
  7. a et b (en) Ryan Dilbert, « Último Dragón: A Tribute to Masked Wrestlers Pt. 1 » [archive], sur Bleacher Report, (consulté le 31 octobre 2017)
  8. (en) Brian Hoops, « Daily pro wrestling history(11/22): Midnight Rockers win AWA tag team titles » [archive], sur www.f4wonline.com, (consulté le 9 mai 2018)
  9. (en) Arnold Furious, « Furious Flashbacks: New Japan Fantastic Story in Tokyo Dome » [archive], sur www.411mania.com, (consulté le 9 mai 2018)
  10. (en) « PWI Ratings for Ultimo Dragon », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 28 septembre 2016).

Liens externesModifier