Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Xe siècle av. J.-C.

période de l'histoire

ÉvénementsModifier

 
Le monde vers 1000 av. J.-C..
  • 1000 av. J.-C. à nos jours : Début de la récession thermique subatlantique.

AfriqueModifier

AmériqueModifier

AsieModifier

 
Poterie de Ban Chiang au Museum für Indische Kunst, Berlin-Dahlem.
  • 1000-650 av. J.-C. : Céramique tardive de Ban Chiang à motif géométrique rouge-sur-crème en Thaïlande.
  • Culture néolithique du Bronze ancien au nord du Viêt Nam (époque dôngsonienne).
  • La technique du bronze moulé s'étend dans la péninsule coréenne à partir de la Chine du Nord (Mandchourie). Les objets de bronze (poignards en forme de lyre, miroirs à décoration incisée et harnais de cheval de trait) se trouvent fréquemment dans les tombes coréennes, couvertes de dalles de pierre dans le nord, toits posés sur des pierres dressées dans le sud.
  • Les groupes de pasteurs sont majoritaires dans les steppes eurasiatiques. L’économie complètement nomade des steppes est fondée sur l’élevage extensif des chevaux, des bovins et des moutons, avec l’appoint de l’agriculture et de la chasse.
  • Océanie : Des peuples Lapita (futurs polynésiens) commencent leur migration de l’Ouest et sont attestés aux îles Tonga et Samoa aux alentours de l’an 1000 av. J.-C..

IndeModifier

  • Les Aryens entrent au Gujerat. Vers l'an 1000 av. J.-C., les prêtres dominent la société. Le système des castes apparaît en Inde. C’est à cette époque que sont rédigés les textes sacrés de l’hindouisme, les Veda.
    • Littérature védique des Sûtra (selon la tradition).
    • Début de la rédaction du Mahābhārata (?).
    • 1000-600 av. J.-C. : Poterie grise peinte et objets de fer dans la région du Gange.
    • L’introduction des outils de fer permet d’intensifier le défrichement de la région du Gange. La culture du riz se développe.

Proche-OrientModifier

 
Reconstitution de la forteresse de Sendjirli. Les fouilles de Sam’al (Sendjirli) dans le Taurus ont donné des renseignements sur l’enceinte et surtout sur le palais formé par le regroupement de plusieurs hilani (monuments formés d’un étage et accessibles par un porche à colonnes, typiques de l’architecture hittite) autour d’une cour, décorés d’orthostates sculptés.
  • Royaumes Araméens de Damas, Alep, Arpad, Sam’al, Hama, et Guzana sur le site de Tell Halaf, Bît Halupê sur le bas Khabur, Bît Zamâni avec Amedi pour capitale (aujourd’hui Diarbakr). Les Chaldéens, peuple voisin, s’installent dans la région d’Ur.
  • Les Phéniciens deviennent la principale puissance commerciale du Levant. Les marins phéniciens franchissent le détroit de Gibraltar (avant 1000 av. J.-C.). Tyr devient le principal port de la Méditerranée, à la place de Sidon.
  • Cition est la première colonie phénicienne à Chypre.
  • En Mésopotamie, les axes économiques de l’âge du fer ne recouvrent pas exactement ceux des deux millénaires précédents : l’Euphrate perd son rôle qui s’était déjà amoindri au IIe millénaire. Aucune ville importante ne prospère plus dans la boucle du fleuve. Par contre l’axe est-ouest qui longe le piémont du Taurus ne cesse de prendre de l’importance et joue un rôle essentiel comme en témoignent l’intérêt que lui accordent en permanence les Assyriens. Ce transfert ne vient pas du fait que les activités agricoles ou pastorales ont périclité en Babylonie ou dans l’ancien pays de Sumer, mais que les relations commerciales avec les pays du golfe Arabo-Persique et l’océan Indien connaissent pour quelques siècles un réel déclin. Le centre d’équilibre se trouve maintenant au nord, à la rencontre entre la plaine et la montagne, qui fournit le fer.

EuropeModifier

Monde grecModifier

  • Âge du fer en Grèce. La métallurgie du fer se développe dans la région de la mer Égée et en Europe centrale.
  • Bâtiment de Toumba à Lefkandi (Eubée), daté de la première moitié du siècle. Ce bâtiment à abside, de 50 mètres de long sur 14 mètres de large, entouré d’une rangée de poteaux de bois formant véranda, est la plus ancienne apparition du système périptère qui sera plus tard associé au plan du temple grec (700 av. J.-C.). Il s’agit soit d’une résidence princière dans laquelle le prince aurait été enterré après sa mort, soit d’un édifice funéraire construit en imitation d’une résidence princière (le bâtiment ne semble avoir fonctionné que pendant un laps de temps très court).
  • Prospérité de Chalcis grâce à la métallurgie vers 950 av. J.-C. Changement d’ordre social ou démographique en Eubée. La communauté essentiellement agricole jusqu’alors, s’ouvre au commerce (Macédoine, Cyclades, Chypre). À Lefkandi (Eubée), des contacts nouveaux se créent avec les régions proches (Attique, Thessalie). Des changements interviennent dans les coutumes funéraires. Des créations locales, comme la coupe à boire « skyphos à demi-cercles pendants », deviendront le témoignage archéologique principal de la présence eubéenne en Méditerranée pendant près de deux siècles. L’or réapparaît après une longue absence. L’art du métal se développe (trépieds en bronze, nouveau type de fibule).
  • Les Phocidiens et les Anaximène athéniens fondent Phocée.
  • Fondation de Théos en Ionie.
  • Offrandes (figurines de terre cuite) à Olympie.
  • Vers 925-600 av. J.-C. : Temples phéniciens à Kommos, sur la côte sud de la Crète.

ItalieModifier

Europe occidentaleModifier

 
Le trésor d'Eberswalde est un ensemble de 81 bijoux en or mis au jour dans le Brandebourg.
  • Civilisation de Hallstatt en Haute Autriche (-1000/-725) caractérisée par des épées de bronze et de grandes épées de fer. Ces hommes appartiennent à un peuple vénéto-illyrien qui étendra sa domination sur toute l’Europe centrale et l’Italie du nord.
    • Les cavaliers à longue épée, ordre jusqu’alors inconnu, apparaissent sporadiquement dans les tombes, entourés de rites et accompagnés d’objet—le service à boisson, les produits exotiques importés, la tombe à char, enfin l’or—qui préfigurent les symboles de la nouvelle classe dirigeante. Le cheval monté est l’une des innovations qui distinguent les participants au pouvoir. Les tumulus de la nécropole de Charia (Jura) ont livré cinq longues épées hallstattiennes, assorties d’éléments de harnachement ou selon les tombes d’un bassin à bords perlés en bronze, proche de ceux produits au VIIIe siècle par la culture de Villanova en Italie du Nord.
  • Des sites fortifiés (oppidum) se développent sur les collines en Europe occidentale.
  • La société celtique devient de plus en plus hiérarchisée, substituant aux structures de l’âge du bronze des chefferies locales qui accumulent des richesses.
  • La pratique de l'incinération des morts se généralise sur le territoire de la France.
  • Les Pictes ou Pictons sont les premiers Celtes, venus de Suisse, à avancer en Gaule jusqu’à l’Espagne et aux îles Britanniques.
  • Les Goidels, vraisemblablement Celtes s’installent en Irlande dès 1000 à 800 d’où ils dominent les mines d’étain de l’archipel. Ils trouvent sur l’île des sociétés organisées d’origine ibère.
  • Le cheval est domestiqué en Scandinavie. La culture du seigle et de l’avoine se répand.
  • L’usage de l’incinération se généralise en Scandinavie. Les rites d’inhumation évoluent vers l’ensevelissement individuel, en particulier dans des sarcophages de pierre (stenkistor). Culte rendu à une divinité solaire et aux dieux de la fertilité-fécondité, attesté dans les représentations des grands pétroglyphes (hällristningar). Richesse de certaines tombes (armes très ornées, bijoux). Instruments de musique (lur).

Europe orientaleModifier

Personnages significatifsModifier

Inventions, Découvertes, IntroductionsModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier