Wolfsburg

ville d'Allemagne
(Redirigé depuis Wolfsbourg)

Wolfsburg
Wolfsbourg
Wolfsburg
Blason de Wolfsburg
Armoiries
Drapeau de Wolfsburg
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Basse-Saxe Basse-Saxe
Arrondissement
(Landkreis)
Wolfsburg (ville-arrondissement)
Bourgmestre
(Oberbürgermeister)
Dennis Weilmann
Partis au pouvoir CDU
Code postal 38400–38448
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
03 1 03 000
Indicatif téléphonique 05361, 05362, 05363, 05365, 05366, 05367, 05308
Immatriculation WOB
Démographie
Gentilé Wolfsbourgeois
Population 125 961 hab. ()
Densité 617 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 25′ 23″ nord, 10° 47′ 14″ est
Altitude 63 m
Superficie 20 402 ha = 204,02 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
Wolfsburg
Géolocalisation sur la carte : Basse-Saxe
Voir sur la carte topographique de Basse-Saxe
Wolfsburg
Liens
Site web www.wolfsburg.de

Wolfsburg (Écouter) ou parfois Wolfsbourg est une ville-arrondissement allemande située dans l'Est du land de Basse-Saxe, sur les rives de l'Aller et du plus long canal du pays, le Mittellandkanal. Elle fait partie de la région métropolitaine de Hanovre-Brunswick-Göttingen-Wolfsbourg.

Fondée en 1938 en tant que siège du constructeur automobile Volkswagen, elle a été conçue comme ville résidentielle des employés fabriquant la type 1 (« Coccinelle »). Wolfsburg est aujourd'hui avec environ 125 000 habitants la cinquième ville de la Basse-Saxe. Le produit intérieur brut par habitant est le plus élevé de toutes les villes d'Allemagne.

Géographie modifier

Représentations cartographiques de la commune
 
  Mairie
 
Carte OpenStreetMap
 
Carte topographique
 
Avec les communes environnantes
1 : carte dynamique ; 2 : carte OpenStreetMap ; 3 : carte topographique ; 4 : avec les communes environnantes

Wolfsburg se situe dans la plaine d'Allemagne du Nord, au Sud-Est de la lande de Lunebourg, au sein de la région historique d'Ostphalie. La vallée proglaciaire de l'Aller avec le Mittellandkanal traverse l'espace urbain d'Est en Ouest.

La partie nord du territoire coomunal est à la frontière de l'arrondissement de Gifhorn, alors que le Sud se trouve sur les limites de l'arrondissement de Helmstedt. La ville est à environ 200 km à l'Ouest de Berlin (une heure en Intercity-Express), à 74 km à l'Est de Hanovre et à 26 km au Nord-Est de Brunswick.

Quartiers modifier

Le territoire communal comprend 16 localités :

  • Almke-Neindorf
  • Barnstorf-Nordsteimke
  • Brackstedt-Velstove-Warmenau
  • Detmerode
  • Ehmen-Mörse
  • Fallersleben-Sülfeld
  • Hattorf-Heiligendorf
  • Hehlingen
  • Kästorf-Sandkamp
  • Mitte-West
  • Neuhaus-Reislingen
  • Nordstadt
  • Stadtmitte
  • Vorsfelde
  • Wendschott
  • Westhagen

Transports modifier

La gare centrale de Wolfsburg reliée à la LGV Hanovre - Berlin est desservie par les trains Intercity-Express, InterCity, Regional-Express et Regionalbahn.

La Bundesautobahn 39 traverse la périphérie ouest de Wolfsburg, elle établit la liaison avec la Bundesautobahn 2 au Sud ; une extension vers Lunebourg au Nord est envisagée. De plus, la Bundesstraße 189 (BurgdorfFriesack) et la Bundesstraße 248 (NortheimDannenberg) se croisent au Nord-Ouest de la ville.

Histoire modifier

 
Château de Wolfsburg.
 
Château fort de Neuhaus et ses douves.

Le château de Wilfsburg est mentionné pour la première fois en 1302 ; il s'agit à l'origine d'une maison-tour sur la rive de l'Aller, une résidence de la noble famille Bartensleben, qui évoluera ultérieurement vers un Wasserburg. Mentionné en 1372, le château fort de Neuhaus devint en 1423 la résidence de la lignée de Rothehof des Bartensleben. Une forteresse médiévale encore intacte, c'est l'un des principaux édifices historiques de la ville aux côtés des châteaux de Fallersleben et de Wolfsburg. Elle conserva un rôle militaire jusqu'au milieu du XVIe siècle, avant de devenir le siège d'un bailliage de la principauté de Brunswick-Wolfenbüttel puis une exploitation agricole ducale. Après l'extinction de la lignée des Bartensleben en 1742, le domaine passe à la famille von der Schulenburg. Depuis le le château de Neuhaus est propriété de la ville de Wolfsburg.

 
Usine du constructeur automobile Volkswagen, siège social du groupe.

Wolfsburg n'était encore qu'un petit village avec son château en style Renaissance de la Weser aux environs de la ville de Fallersleben (aujourd'hui devenu un quartier de Wolfsburg), quand fut fondée le la ville de la Volkswagen type 1, nommée Stadt des KdF-Wagens, sur la demande d'Adolf Hitler. Lors d'une cérémonie festive le , Hitler avait posé la première pierre de l'usine Volkswagen. En 1937 déjà, Robert Ley, directeur du Front allemand du travail (Deutsche Arbeitsfront) conclut un accord avec Tullio Cianetti, chef de la Confédération des Travailleurs de l'industrie syndicats fascistes pour permettre aux travailleurs italiens d'aller travailler en l'Allemagne nazie[1]. Estimé par les dirigeants du Deutsche Arbeitsfront, l'usine de Volkswagen donne même le nom de Cianetti à un complexe de loisirs.

Les travaux de construction de la ville nouvelle commencèrent en 1938 sous la direction d'Albert Speer ; ils ont dû être interrompus un peu plus tard en raison de la Seconde Guerre mondiale. Pendant la guerre, l'usine de Wolfsburg fut un centre de l'industrie de l'armement dans lequel se trouvent de nombreux travailleurs forcés. Par accord de Ferdinand Porsche et du Reichsführer-SS Heinrich Himmler, en 1942, le camp de concentration d'Arbeitsdorf est créé sur le chantier comme un « projet pilote ». 800 déportés provenant du camp de concentration de Neuengamme y travailleront pendant quelques mois. Le , l'usine fut la cible d'une attaque des alliés et fut aux deux tiers bombardée. Trois jours plus tard, Wolfsburg fut occupée par des divisions de chars de l'United States Army.

Après la guerre, la ville, à ce temps un torse composé principalement des camps temporaires, fut officiellement renommée Wolfsburg en rapport au village historique sur lequel elle avait été bâtie. Ensuite, l'usine de Volkswagen fut dirigée par Ivan Hirst, major des Forces armées britanniques, qui put empêcher le démantèlement des installations. Les baraques servaient comme logement pour de nombreuses personnes déplacées.

La construction de la ville nouvelle fut reprise en 1948. Durant les années du miracle économique, Wolfsburg connut une importante croissance, avec l'arrivée de travailleurs étrangers (Gastarbeiter), au début en majorité italiens. En 1955, la millionième Coccinelle sortait de l'usine ; cet évènement fut fêté dans toute la ville avec la voiture portant le numéro 1 000 000. Wolfsburg avait obtenu le statut de ville-arrondissement le . En 1972, les communes environnantes (comme Fallersleben et Vorsfelde) furent intégrées à la commune de Wolfsburg. Des rues piétonnes furent créées en 1980. Un musée d'art a ouvert en 1994. La ville est présente sur Internet depuis 1997. En l'honneur de la sortie de la nouvelle Volkswagen Golf V, la ville de Wolfsburg a été rebaptisée du au Golfsburg (« la ville de la Golf »), aussi bien sur le site internet que sur les panneaux municipaux.

Curiosités modifier

En 2000 fut créée l'Autostadt (« ville de l'automobile »), un parc de loisirs axé sur l’automobile. En 2002, c'est le stade de la Volkswagen-Arena, domicile du VfL Wolfsburg, qui a été construite. Autre curiosité intéressante à Wolfsburg comprennent le centre culturel de Wolfsburg conçu par l'architecte finlandais Alvar Aalto et inauguré en 1962, le musée scientifique Phaeno conçu par Zaha Hadid, le Planetarium, et la Volksbank BraWo Eis Arena, domicile des Grizzlys Wolfsbourg.

Jumelages modifier

 
Hôtel de ville.

Liens d'amitié modifier

Sports modifier

Personnalités liées à la commune modifier

Notes et références modifier

  1. (en)Shelley Baranowski, Strength Through Joy: Consumerism and Mass Tourism in the Third Reich, 2007, p.  136

Voir aussi modifier

Article connexe modifier

Liens externes modifier