William Chillingworth

théologien anglais
William Chillingworth
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion

William Chillingworth, né le à Oxford et mort en à Chichester, est un homme d'église controversiste anglais.

BiographieModifier

Il fut élevé dans la religion anglicane, se convertit au catholicisme à 17 ans, puis retourna au protestantisme, et devint un des adversaires les plus ardents de l'Église romaine. Il l'attaqua avec violence dans un traité intitulé : La Religion protestante, moyen sûr de salut, Oxford, 1637 (traduit en français, Amsterdam, 1730).

II prit parti dans la guerre civile pour Charles Ier d'Angleterre, accompagna ce prince au siège de Gloucester, et fut pris par les rebelles ; il mourut entre leurs mains.

John Locke cite les écrits de Chillingworth comme les plus propres à former à la rigueur du raisonnement.

ThéologieModifier

Sa sensibilité théologique se manifeste dans son refus d'une promotion qui lui fut offerte en 1635 par Sir Thomas Coventry, « Lord Keeper of the Great Seal ». Il avait des difficultés à souscrire aux Trente-Neuf Articles. Comme il l'exprima à Gilbert Sheldon, alors directeur du All Souls College, Oxford, dans une lettre, il était pleinement résolu sur deux points : que le quatrième commandement est une loi de Dieu appartenant aux chrétiens est faux et illégal, et que les clauses de damnations du Symbole d'Athanase sont fausses, présomptueuses et schismatiques. Y souscrire, aurait été pour lui de « souscrire sa propre damnation ». En outre, Chillingworth a adopté des vues arminiennes[1][2].

Notes et référencesModifier

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « William Chillingworth » (voir la liste des auteurs).
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

CitationsModifier

SourcesModifier

  • (en) Erwin Louis Lueker, « Arminianism », dans Lueker, Christian Cyclopedia, Concordia publ. House, 2000b (lire en ligne)
  • (en) Erwin Louis Lueker, « Chillingworth, William », dans Lueker, Christian Cyclopedia, Concordia publ. House, (lire en ligne)

Liens externesModifier