Wilaya d'Adrar

wilaya d'Algérie

Wilaya d'Adrar
ⵜⴰⵎⵏⴰⴹⵜ ⵏ ⴰⴷⵔⴰⵔ
ولاية أدرار
Wilaya d'Adrar
Vue de la ville d'Adrar.
Image illustrative de l’article Wilaya d'Adrar
Localisation de la Wilaya d'Adrar
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Chef-lieu Adrar
Daïras 11
Communes 28
Wali Larbi Bahloul
Code wilaya 01
Wilaya depuis 1974
Démographie
Population 399 714 hab. (2008[1])
Densité 0,94 hab./km2
Rang 37e
Géographie
Coordonnées 27° 52′ 50″ nord, 0° 17′ 50″ ouest
Superficie 42 736 800 ha = 427 368 km2
Rang 2e
Liens
Site web wilaya-adrar.dz

La wilaya d'Adrar (/a.dʁaʁ/) ; en berbère : ⵜⴰⵎⵏⴰⴹⵜ ⵏ ⴰⴷⵔⴰⵔ; en arabe : ولاية أدرار) est une wilaya algérienne, localisée dans le sud-ouest du pays, dans le Sahara, elle est peu peuplée, au regard de sa superficie (427 368 km2).

GéographieModifier

LocalisationModifier

La wilaya est située dans le sud-ouest de l'Algérie.

Wilayas limitrophes de la wilaya d'Adrar
El Bayadh, Ghardaïa
Béchar
Tindouf
  Tamanrasset
Mauritanie, Mali

Régions de la wilayaModifier

La wilaya d'Adrar se répartit sur quatre zones géographiques :

ÉtymologieModifier

Adrar / adhrar est un nom masculin singulier (pluriel : idourar / idhourar). Ce mot berbère signifie « montagne », mot unique et quasi-général dans tout le pays berbère.

HistoireModifier

La wilaya d'Adrar est créée dans les années 1970, auparavant elle dépendait de la wilaya de la Saoura, elle est composée de 11 communes à cette époque. Lors du découpage de 1984, 17 nouvelles communes ont été créées dans la wilaya d'Adrar[2].

En 2019, deux nouvelles wilayas sont créées dans le territoire de la wilaya d'Adrar : Timimoun et Bordj Badji Mokhtar[3].

Organisation de la wilayaModifier

La wilaya, composée de 11 dairas, 28 communes et 299 ksars (villages), recouvre une zone d'environ 427 000 km² et regroupe 432 193 habitants (estimation de 2011).

WalisModifier

Le poste de wali de la wilaya d'Adrar a été occupé par plusieurs personnalités politiques nationales depuis sa création le par l'ordonnance no 74-69 qui réorganise le territoire algérien en portant le nombre de wilayas de quinze à trente et une[4].

Walis dans la wilaya d'Adrar.
Wali Début Fin
1 Ahmed Koumyem [5] [6]
2 Noureddine Sahraoui [7]
3 Baghdadi Laâlaouna [8] [9]
4 Abdelkrim Bouderghouma
5 Abdelmadjid Tebboune [10]
6 Abdelmalek Sellal[11] [11]
7 Lahbib Habchi
8 Mohamed Chérif Djebbari [12]
9 Ali Saâd [13] [14]
10 Mohamed El Andaloussi [15]
11 Mohamed Sediki
12 Nasredine Benboudiaf
13 Abdelkebir Matali [16]
14 Mabrouk Baliouze [17]
15 Messaoud Djari [18]
16 Ahmed Abdelhafid Saci [19] [20]
17 Abderrahmane Madani Fouatih[21]
18 Mustapha Limani [22]
19 Hamou Bekkouche[22] [22] [23]
20 Larbi Bahloul[23] [23] en cours

Wilayas déléguéesModifier

Code Wilaya déléguée Daïras Observations
1 Wilaya déléguée de Timimoun Timimoun, Aougrout, Tinerkouk, Charouine Devient wilaya à part entière en 2019
2 Wilaya déléguée de Bordj Badji Mokhtar Bordj Badji Mokhtar Devient wilaya à part entière en 2019

DaïrasModifier

 
Émergence d'une foggara à l'oasis de Timimoun en Algérie.

CommunesModifier

ÉconomieModifier

Adrar est une zone principalement agricole, caractérisée par son traditionnel système d'irrigation, la « foggara ».

Ressources hydriquesModifier

La wilaya abrite l'oued Saoura[24].

La wilaya comprend le barrage de Timiaouine[25].

SantéModifier

En 2014, La couverture sanitaire dans cette wilaya était assurée par un médecin spécialiste pour 6 722 habitants, un médecin généraliste pour 1 200 habitants et un pharmacien pour 8 780 habitants[30].

Jumelage et partenariatsModifier

Le Conseil Général de la Gironde (France) a signé en un accord de partenariat avec l'Assemblée Populaire d'Adrar.

Notes et référencesModifier

  1. « Population résidente des ménages ordinaires et collectifs selon la wilaya de résidence et le sexe et le taux d’accroissement annuel moyen (1998-2008) ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. Badreddine Yousfi, « Mobilité des cadres et des commerçants dans le Sud-Ouest algérien. Stratégies, enjeux et difficultés d’émergence d’un territoire », Méditerranée. Revue géographique des pays méditerranéens / Journal of Mediterranean geography, no 124,‎ , p. 55–65 (ISSN 0025-8296, DOI 10.4000/mediterranee.7699, lire en ligne, consulté le )
  3. Achour Nait Tahar, « Conseil des ministres : création de 10 nouvelles wilayas et 44 wilayas déléguées », sur INTERLIGNES Algérie, (consulté le )
  4. Journal officiel algérien no 74-69 du 9 juillet 1974, ordonnance no 74-69 du , relative la refonte de l'organisation territoriale des wilayas ; p. 608 et suivantes.
  5. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1974/F1974097.pdf
  6. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1975/F1975029.pdf
  7. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1975/F1975031.pdf
  8. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1978/F1978013.pdf
  9. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1979/F1979023.pdf
  10. http://www.joradp.dz/JO8499/1984/025/FP641.pdf
  11. a et b http://www.joradp.dz/JO8499/1984/025/FP642.pdf
  12. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1016.pdf
  13. http://www.joradp.dz/JO8499/1990/036/FP1018.pdf
  14. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1991/F1991041.pdf
  15. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1993/F1993006.pdf
  16. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/1999/F1999058.pdf
  17. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2005/F2005059.pdf
  18. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2011/F2011002.pdf
  19. http://www.joradp.dz/JO2000/2011/002/FP16.pdf
  20. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2014/F2014008.pdf
  21. « Le président Bouteflika procède à un mouvement dans le corps des walis », sur le site d'Algérie Presse Service, (consulté le ).
  22. a b et c Le président Bouteflika procède à un mouvement dans le corps des walis et des walis délégués, Agence APS, 13 juillet 2017.
  23. a b et c Le président Tebboune procède un remaniement partiel dans le corps des walis et des walis délégués, Agence APS, 26 janvier 2020.
  24. « Les crues des oueds isolent la ville d'Adrar », sur Djazairess (consulté le )
  25. « Lancement lundi des travaux de réalisation d'un barrage souterrain à Timiaouine (Adrar) », sur Djazairess (consulté le )
  26. http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2006/04/12/article.php?sid=36920&cid=22
  27. « Association Suisse Avenir de retour à Timimoun », sur Djazairess (consulté le )
  28. (en) « Quotidien National D'information », sur Horizons (consulté le ).
  29. « Le portail du Premier Ministère | Accueil | », sur Le portail du Premier Ministère (consulté le )
  30. a b et c « 19 milliards DA pour le secteur de la santé », sur Djazairess (consulté le )
  31. http://www.santemaghreb.com/algerie/visite_ministre_sante_adrar.pdf

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

La bibliographie partielle ci-dessous permet d'élargir et d'approfondir les connaissances sur le contenu de cet article.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :