Ouvrir le menu principal

En 2005Modifier

En décembreModifier

Le Courrier International reprend un article paru dans le New York Times en l'intitulant « Cherchez l'erreur et son auteur », à propos d'une polémique sur les fausses informations et les vandalismes contenus dans Wikipedia (voir l'article original).
Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le principe de l'émission est le suivant : l'émission réunit une personne connue dans son domaine et des étudiants, apprentis ou jeunes professionnels du même domaine ou d'un domaine voisin. En l'occurrence, des étudiants en lettres, plus spécialement en linguistique, en philosophie, participaient à cette émission dont Alain Rey était l'invité. À un moment, une jeune femme a interrogé Alain Rey sur Wikipédia. (...)
Il semble d'abord qu'il y ait eu une confusion entre Wikipédia et le Wiktionnaire (...) Alain Rey a dit que Wikipédia ne traitait que des noms propres, et l'étudiante a réagi en indiquant qu'il n'y avait pas que des noms propres. A. Rey a répliqué qu'il devait donc y avoir aussi des adjectifs et des verbes et qu'il retournerait voir car il n'avait sans doute pas bien regardé... (...)
A. Rey a ensuite précisé son point de vue sur Wikipédia elle-même. Il a répété qu'il l'avait consultée pour des noms propres (des noms de personnes apparemment). Il a déploré que les discours des journalistes finissent par se retrouver sur Wikipédia. Pour continuer, il a estimé que Wikipédia était trop neutre, trop aseptisée (je ne sais pas si ce sont les termes précis, mais il a bien dit « trop neutre »). Il a ajouté : « Les gens n'osent pas donner leur point de vue ». Apparemment, A. Rey ne sait pas bien ce qu'est Wikipédia, ni ce qu'elle n'est pas. (...) A. Rey a fini par conclure que « ce n'[était] pas [sa] tasse de thé », et Anne Sinclair est passée à autre chose.
    • « Encyclopédies comparées » par MacPlus.
  • 17 décembre
    • « Wikipédia aussi fiable que Britannica » déclare WPC.
  • 16 décembre
    • Les pages Sciences du « Figaro » se font l'écho de l'étude menée par la revue Nature (voir ci-dessous : 14 décembre) et prennent l'exemple d'une erreur rapidement corrigée sur l'article Soleil francophone. L'article se conclut en prêtant à Jimmy Wales l'intention de mettre en place une procédure d'évaluation des articles avant publication. « Wikipedia ou le succès du partage de l'information », article de Julien Bourdet.
    • « Wikipédia presque aussi fiable que Britannica », selon ZDNet.
  • 15 décembre
    • Echosdunet. et Sciences.Nouvelobs. se font l'écho de la comparaison flatteuse avec Britannica à laquelle Nature a abouti, tandis qu'AgoraVox. se demande si Wikipédia ne serait pas le « nouvel ennemi à abattre », alors qu'un recours collectif pourrait être mené à son encontre.
  • 14 décembre
    • La prestigieuse revue scientifique Nature publie un article et un éditorial sur Wikipédia. Elle a obtenu d'un panel d'experts l'évaluation de 42 articles portant sujets de science et d'histoire des sciences, chaque article étant pris sur la Wikipédia anglophone et dans l'Encyclopædia Britannica. L'étude a pour résultat surprenant que Wikipédia et Britannica contiennent chacune, dans ces articles, le même nombre d'erreurs graves (4 chacunes) et que le nombre d'erreur mineures dans Wikipédia (162) n'est pas fortement plus élevé que dans Britannica (123), contrairement à ce que l'on pourrait croire. Les principales critiques de Wikipédia par les évaluateurs portent sur la forme des articles, parfois confus ou mal structurés, et sur l'attention excessive portée à des théories scientifiques controversées. L'éditorial invite les scientifiques à consulter Wikipédia avec prudence, mais à y contribuer avec enthousiasme. Un encadré évoque le cas concret de scientifique éditant des articles sur des sujets scientifiques mais avec des implications sociétales, voire politiques (la schizophrénie et le réchauffement climatique) et la difficulté des controverses avec des non spécialistes ayant de fortes opinions personnelles. Le sujet a été repris en France par LCI.
    • 01.net : Plainte en groupe contre Wikipédia.
    • Fluctuat.net : Wikipédia au fond de la classe.
    • France Info : Wikipédia, belle idée à l'épreuve du réel.
  • 12 décembre
  • 10 décembre
    • « Wikipédia, encyclopédie à lire avec des pincettes » selon Samizdat après l'article de Libé.
  • 9 décembre
    • « Appel à contributions pour une encyclopédie du mouvement social », Indymedia
    • « Wikipedia dérape sur une fausse biographie », TF1.fr
    • « Premier couac chez Wikipédia », ZeScoop.com
    • « La pétanque présentée sur Wikipédia », Boulistenaute.com
  • 8 décembre
    • « Wikipedia fragilisée par son système collaboratif », ZDnet.fr
    • « Wikipedia, encyclopédie à lire avec des pincettes » dans Libération
    • « Wikipédia, attention au communautaire », Whynet.org
  • 7 décembre
    • « A la rencontre de Jimmy Donal Wales », Le portrait du jour par Marc Kravetz (écouter en Real Audio) dans Les Matins de France Culture
    • « Wikipedia un peu moins libre », AP via Metro France
    • « Wikipédia : trop libre? » sur memoclic.com félicitant les rédacteurs pour les 200000
    • « Wikipedia durcit ses règles de fonctionnement », Dépêche AP sur Cyberpresse (La Presse, Montréal) ainsi que sur Canoë mentionnant les 200000 francophones après avoir parlé du problème de la vérification des contenus.
    • « Wikipédia publie son 200 000e article en langue française » sur clubsenior.com
    • « Wikipedia resserre les rênes » dans Le Devoir article en ligne
    • « Wikipedia, Adam Curry et Podcast : Wikigate ? » dans Pointblog
  • 6 décembre
    • « Modification éditoriale chez Wikipedia » par Radio-Canada [1]
    • « Wikipedia durcit ses règles de fonctionnement », Dan Goodin, Dépêche AP 06.12.05, 17:32 sur nouvelobs.com
    • « Wikipédia publie son 200 000e article en langue française » sur communique-de-presse.com
    • « Wikipedia tient compte des critiques » sur generation-nt.com
    • « Wikipedia cherche la parade contre les vandales » sur 01Net ; repris sur l'express
    • « Wikipédia mis en cause par un présumé complice des assassinats Kennedy » sur L'Atelier
  • 5 décembre
    • « l'encyclopédie en ligne Wikipédia attaquée de toute part » sur Branchez-vous
    • « Wikipédia attaqué, répond aux plaintes » sur Clubic.com
    • « Dépêche numéro 20 000 », linuxfr célèbre ses propres 20000 avec les 200000 de Wikipédia.
  • 2 décembre
    • « Wikipédia : abus et dangers collatéraux » Agoravox : l'expérience de John Seigenthaler.

En novembreModifier

En octobreModifier

  • Le mensuel d'informatique SVM, dans son édition d'octobre, renvoie vers l'article Panda rouge de Wikipedia, en réponse au courrier d'un lecteur concernant la mascotte du navigateur Mozilla Firefox

En septembreModifier

  • 30 septembre :
    • J. L. (Jean Langlois ?), dans un article intitulé « Le droit du sol, Le Pen et Begag », en page 2 de l'hebdomadaire Rivarol (n° 2732), fait référence à l'article Azouz Begag, citant notamment l'intention – exprimée publiquement par le futur ministre – de « devenir président comme Nasser ».
    • Francis Pisani, dans son blog sur le site du Monde parle de l'expérience menée sur wp:en par un journaliste d'Esquire
  • 29 septembre :
    • Dans son journal du matin, la Radio Suisse Romande [4] propose un sujet de 5 minutes où est interrogé Gabriel Sigrist (présenté comme journaliste spécialisé dans l'internet, enseignant au centre romand de formation des journalistes et co-fondateur de l'agence de presse www.largeur.com spécialisée dans les nouvelles technologies) pour comprendre pourquoi la Suisse serait le plus gros "client" au monde de Wikipedia (proportionnellement à la population). L'invité explique que les médias suisses ont parlé depuis longtemps du projet, il revient sur les questions de fiabilité en citant l'article sur la Bande de Gaza (sans préciser en quelle langue) qu'il prend comme exemple de NPOV malgré les risques de guerres d'éditions qu'il aurait pu susciter et s'interroge sur les journalistes de demain, qui, face aux blogs et wikipédia, deviendront davantage encore des hierarchiseurs d'informations des données collectées.
    • Le magazine MacPlus parle de la définition de Wikipéda d'un virus informatique, utilisée comme référence par Wil Shipley, qui offre une prime de $500 à qui pourra prouver qu'il existe un virus sur Mac OS X
    • Pointblog.com publie un article sur une expérience menée sur wp:en. Elle concerne un article sur Wikipédia, rédigé collectivement et destiné à être publié dans le journal Esquire. La version initiale a été créée par un journaliste du journal, AJ Jacobs, puis modifiée par les wikipediens.
    • L'éditorial du Monde diplomatique renvoit vers Scandale des mensualités avec ce commentaire « Sous le titre "Scandale des mensualités", on en trouvera une chronologie très détaillée sur le site de l’encyclopédie libre Wikipedia ». Plaisir, merci Ignacio Ramonet. Fred.th 29 septembre 2005 à 21:06 (CEST)
    • Radio Nova a diffusé un sujet sur Wikipédia. D'après le bistro : "Encyclopédie libre... très bien... Wikipedia point org".
  • 28 septembre : Réseaux & Télécoms : un geek français arrêté par la police londonienne. Délit de sale gueule, port d’ordinateur sans permis dans un sac à dos, lecture subversive d’articles tirés de Wikipedia, léger accent étranger (français... c’est dire)…
Il s'agit en réalité d'un contresens, l'article du Guardian d'où est tirée cette histoire disant : I (...) take out a printout of an article about Wikipedia from inside my jacket and begin to read.. Il s'agissait donc d'un article sur Wikipédia, et non de Wikipédia.

En aoûtModifier

En juilletModifier

Extrait : « Londres, 7 juillet 2005, 8 h 50. Trois bombes éclatent dans le métro londonien [...]. Les réseaux de nouvelles continues interrompent leur programmation et proposent à leurs auditeurs des émissions spéciales sur le drame londonien. De même, les sites Internet des grands réseaux d'information sont pris d'assaut par leurs lecteurs avides d'information de toute dernière minute.
Pourtant, en fin de journée, s'il avait fallu décerner un prix au média le plus crédible en terme d'efficacité et surtout de richesse de l'information, la palme serait revenue non pas aux médias traditionnels, mais à un site Internet piloté uniquement par des bénévoles, l'encyclopédie en ligne libre Wikipédia. »

En juinModifier

  • Micro Hebdo, dans son édition de juin, consacre un dossier aux sites collaboratifs en 5 parties, notamment une partie sur Wikiquote, une partie sur Wikipedia et une partie sur Wiknews. Dossier disponible en ligne ici
  • Sur le site de l'ancien sénateur français René Trégouët (UMP), l'éditorial concernant le réacteur Iter cite Wikipédia comme référence.
  • PCInpact publie un article sur l'association entre Wikimedia et KDE.
  • Le Wiki à l'école de l'information, 01net, le 24 juin
  • 01net, dans une interview concernant l'utilisation des wikis en entreprise, mentionne Wikipedia comme "l'exemple le plus frappant" de wiki
  • Reflex[e] numérique, mensuel consacré à la photo numérique (pas trouvé de site web), consacre une page complète à Wikipédia dans son édition de juin 2005. L'article, très positif, est essentiellement centré sur les articles liés à la photo.
  • Un Wiki pour l’Europe ?, AgoraVox, le 11 juin 2005
  • Wikipédia hébergé par Yahoo!, Generation NT, le 4 juin 2005.

En maiModifier

En avrilModifier

En marsModifier

En févrierModifier

En janvierModifier