Ouvrir le menu principal

Vincent Van Quickenborne

personnalité politique belge

Vincent Van Quickenborne
Illustration.
Fonctions
Bourgmestre de Courtrai
En fonction depuis le
(6 ans, 9 mois et 13 jours)
Élection 14 octobre 2012
Réélection 14 octobre 2018
Coalition Open Vld-sp.a-NV-A
Prédécesseur Stefaan De Clerck
Vice-Premier ministre de Belgique
Ministre fédéral des Pensions

(10 mois et 16 jours)
Monarque Albert II
Premier ministre Elio Di Rupo
Gouvernement Di Rupo
Prédécesseur Michel Daerden
Successeur Alexander De Croo
Biographie
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Gand (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Open Vld
Vice-Premiers ministres belges

Vincent Paul Marie Van Quickenborne, né le à Gand est un homme politique belge flamand, membre de l'Open Vld. Il a été ministre des Pensions et Vice-Premier ministre du Gouvernement Di Rupo I. Il est actuellement bourgmestre de Courtrai.

Son principal fait d'armes en politique est d'avoir fait passer en force son adaptation du régime des pensions, fin 2011[1]. Aux communales 2012, il parvient à mettre fin au règne du CD&V sur Courtrai et en devient bourgmestre, en 2013. Il est remplacé au gouvernement fédéral par Alexander De Croo.

Études et carrièreModifier

En 1991, il termine ses études secondaires au collège Saint-Barbara de Gand. Il a été membre du parti d’extrême gauche Amada (Alle Macht aan de Arbeiders), le prédécesseur du PVDA/PTB, avant de devenir le porte-parole de TriAngel, une association unitaire de gauche[2]. En 1996, il est licencié en droit de la Katholieke Universiteit Leuven (KU Leuven) [3]. Il exerce ensuite le métier d’avocat au barreau de Courtrai.

Carrière politiqueModifier

  • 1999 - 2003 : sénateur belge
  • 2001 - 2013 : conseiller communal à Courtrai
  • 2003 - 2007 : secrétaire d'État pour la simplification administrative
  • 2008 - 2011 : ministre pour l’Entreprise et la Simplification
  • 2011 - 2012 : Vice-Premier ministre et ministre des Pensions du gouvernement Di Rupo
  • 2013 - : Bourgmestre de Courtrai

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier