Ouvrir le menu principal

Vaudebarrier

commune française du département de Saône-et-Loire

Vaudebarrier
Vaudebarrier
Le château de Molleron.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Charolles
Canton Charolles
Intercommunalité Communauté de communes Le Grand Charolais
Maire
Mandat
Philippe Dumoux
2014-2020
Code postal 71120
Code commune 71562
Démographie
Gentilé vaudebarrois
Population
municipale
228 hab. (2016 en diminution de 3,39 % par rapport à 2011)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 24′ 51″ nord, 4° 18′ 38″ est
Altitude Min. 282 m
Max. 358 m
Superficie km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vaudebarrier

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vaudebarrier

Vaudebarrier est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

Vaudebarrier fait partie du Charolais. La commune est constituée de plusieurs groupes d'habitations d'importance égale : le Bourg, les hameaux de Montot, la Couture, les Tyrs, Vauzelle. La commune est traversée par trois cours d'eau : l'Ozolette, le Marmençon et la Semence.

Communes limitrophesModifier

  Charolles Vendenesse-lès-Charolles  
N
O    Vaudebarrier    E
S
Marcilly-la-Gueurce Ozolles

ÉconomieModifier

L'activité de la commune est constituée principalement par l'élevage (bovin, ovin, porcin) et le centre de conditionnement avicole de Sommery.

HistoireModifier

Le nom historique de la localité est Vaux-de-Barrier (de Val-de-Barrier, Barrier étant un hameau de la commune). La commune de Vaudebarrier succède à la paroisse du même nom lors de la Révolution.

Elle est intégrée depuis 1801 dans le canton de Charolles (arrondissement de Charolles), auparavant, de 1793 à 1801, dans l'éphémère canton de Phorien lès Charolles (nom de Saint-Symphorien-lès-Charolles durant la révolution, commune fusionnée avec Charolles en 1896) (district de Charolles).

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2014 Paul Barge   Eleveur
mars 2014 en cours Philippe Dumoux    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2].

En 2016, la commune comptait 228 habitants[Note 1], en diminution de 3,39 % par rapport à 2011 (Saône-et-Loire : -0,18 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
432415423496528424460437455
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
432435410383385379353334329
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
341308299271270257236249254
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
214213205233226244237236235
2013 2016 - - - - - - -
235228-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

PatrimoineModifier

On peut y remarquer l'église Saint-Antoine, avec son clocher roman, le château de Molleron (graphie actuelle « Moleron ») reconstruit au XVIe siècle et modifié au XIXe siècle, de nombreux calvaires du XIXe siècle ainsi que de grands corps d'exploitation.

Personnalités liées à la communeModifier

Une des personnalités les plus marquantes de Vaudebarrier est sans doute M. Dubreuil, instituteur jusqu'en 1914, auteur d'une monographie sur la commune.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier