Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petrenko.
Vasily PetrenkoВасилий Эдуардович Петренко
Description de l'image Vasily Eduardovich Petrenko.jpg.

Naissance (43 ans)
Leningrad, Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale Chef d’orchestre
Lieux d'activité Orchestre philharmonique royal de Liverpool, Orchestre national de la jeunesse de Grande-Bretagne
Maîtres Ilya Musin
Conjoint Evgenia Chernysheva-Petrenko
Récompenses

2007 : Jeune Artiste de l'Année (Prix Gramophone)

2010 : Artiste masculin de l'année (Classical Brit Awards)
Distinctions honorifiques 2009 : Professeur honoraire et docteur ès lettres de l'université de Liverpool Hope
Site internet http://vasilypetrenko.blogspot.com/

Vasily Petrenko (russe : Василий Эдуардович Петренко, ISO 9 : Vasilij Petrenko) est un chef d’orchestre russe, né le à Leningrad (URSS). Il est chef principal de l’Orchestre philharmonique royal de Liverpool et de l'Orchestre national de la Jeunesse de Grande-Bretagne et devient chef principal de l'Orchestre philharmonique d'Oslo à partir de la saison 2013–2014.

Sommaire

BiographieModifier

Études et débutsModifier

Vasily Petrenko, né le 7 juillet 1976 à Saint-Pétersbourg, a commencé son éducation musicale à l'école Capella pour garçons de Saint-Pétersbourg puis au Conservatoire de Saint-Pétersbourg[1]. Sa mère est professeur à l'Université de Saint-Pétersbourg[2]. Il a étudié la direction d'orchestre avec Ilya Musin et a participé à des masterclasses avec Mariss Jansons, Yuri Temirkanov et Esa-Pekka Salonen[2]. En 2002, il remporte le premier prix du Concours de direction d'orchestre de Cadaqués[3] puis, en 2003, le deuxième prix du IVe Concours international Prokofiev de chefs d'orchestre à Saint-Pétersbourg[4].

Vassily Petrenko commence sa carrière par un poste de chef d'orchestre résident au théâtre Moussorgsky de Saint-Pétersbourg de 1994 à 1997. Il fait ses débuts en 2004 avec l'Orchestre philharmonique royal de Liverpool[5].

Avec l'Orchestre philharmonique royal de LiverpoolModifier

En juillet 2005, l'Orchestre philharmonique royal de Liverpool (OPRL) annonce la signature d'un contrat de trois ans (à compter de la saison 2006–2007) avec le jeune chef Vasily Petrenko, alors tout juste âgé de 29 ans, pour succéder à l'Américain Gerard Schwarz[5]. Vasily Petrenko est alors simultanément le plus jeune chef de l'Orchestre de Liverpool, le premier Russe à le diriger[6] et le plus jeune chef en activité à la tête d'un orchestre britannique, ne battant toutefois pas le « record » de Simon Rattle qui a pris la tête de l'Orchestre symphonique de Birmingham à l'âge de 25 ans. Dès mai 2007, le contrat de Vasily Petrenko à la tête de cet orchestre est prolongé une première fois jusqu'en 2012[7]. Il est à nouveau prolongé de trois ans, jusqu'en 2015, en septembre 2009[8].

Pendant ces années à Liverpool, Vasily Petrenko a singulièrement renforcé les liens entre l'Orchestre et son chef (détériorés avec son prédécesseur) et contribué à une amélioration de la situation financière de l'Orchestre[7]. Il a su progressivement élargir le répertoire de l'Orchestre, entretenir avec la municipalité les relations nécessaires à une amélioration des moyens matériels et financiers mis à la disposition de l'Orchestre[9] et a connu un taux de croissance élevé du nombre de places vendues[10].

En avril 2007, Vasily Petrenko est l'un des huit chefs d'orchestres britanniques à signer le manifeste Building on Excellence: Orchestras for the 21st Century visant à accroître la présence de la musique classique en Grande-Bretagne au cours des dix prochaines années, mais également à permettre à chaque enfant d'assister gratuitement à au moins un concert symphonique, et enfin à encourager l'excellence dans la création musicale[11].

En mars 2009, l'université de Liverpool Hope nomme Vasily Petrenko professeur honoraire et docteur ès lettres, consacrant les relations nouées et enrichies avec l'OPRL depuis la prise de fonction de son jeune chef, ayant notamment amené les musiciens de l'orchestre à enseigner à l'université[12]. Il est également docteur honoris causa des universités de Liverpool et John Moores.

Avec l'Orchestre philharmonique d'OsloModifier

Vasily Petrenko a dirigé l'Orchestre philharmonique d'Oslo pour la première fois en décembre 2009[13]. En février 2011, l'Orchestre philharmonique d'Oslo annonce la nomination de son futur chef en la personne de Vasily Petrenko à compter de la saison 2013–2014, pour une durée de quatre ans[14]. Vasily Petrenko annonce à cette occasion qu'il poursuivra sa collaboration simultanément avec l'OPRL.

Collaborations avec d'autres orchestresModifier

Durant la saison 2009–2010, Vasily Petrenko a fait ses débuts avec l'Orchestre Philharmonia, l'Orchestre philharmonique de Londres et l'Orchestre national de Russie, l'Orchestre national de France, l'Orchestre symphonique de la radio finlandaise, l'Orchestre symphonique de la NHK et l'Académie de Sainte Cécile. Aux États-Unis, il a fait ses débuts avec l'Orchestre philharmonique de Los Angeles, l'Orchestre symphonique d'Atlanta et l'Orchestre symphonique de San Francisco en 2010 et avec l'Orchestre de Philadelphie, l'Orchestre symphonique national de Washington et l'Orchestre symphonique du Minnesota en 2011[2].

Lors de la cérémonie officielle célébrant à Paris le centenaire de l'armistice de la première guerre mondiale, le 11 novembre 2018, Vasily Petrenko a dirigé l'Orchestre des jeunes de l'Union européenne (European Union Youth Orchestra) dans l'interprétation du Boléro de Maurice Ravel, sous l'Arc de Triomphe, devant un parterre rassemblant plus de 70 chefs d'états[15].

Vie privéeModifier

Vasily Petrenko vit avec sa femme Evgenia et leur fils Alexandre ("Sasha") dans la péninsule de Wirral, à proximité immédiate de Liverpool[16]. Il se passionne pour le football et soutient le Zénith Saint-Pétersbourg et le FC Liverpool.

DiscographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Biographie sur le site IMG Artists — Consultée le 24 janvier2014.
  2. a b et c (en) « Vasily Petrenko: Chief Conductor, Royal Liverpool Philharmonic Orchestra », — Consulté le 24 janvier 2014.
  3. (es) « Orquestra de Cadaqués » (Liste des lauréats du Concours de direction d'orchestre de Cadaques) sur le site de l'Orchestre de Cadaqués — Consulté le 08-12-2012.
  4. (en) Palmarès du Concours Prokofiev (Voir : « IV International Prokofiev Competition, Symphony Conducting 2003 ») — Consulté le 08-12-2012.
  5. a et b Le Choix russe de l'Orchestre, David Ward, The Guardian, 12 juillet 2005 — Consulté le 08-12-2011.
  6. La Révolution russe de Petrenko, Anthony Holden, The Observer, 17 septembre 2006 — Consulté le 08-12-2011.
  7. a et b Pourquoi Liverpool est galvanisée par l'effet Petrenko, Geoffrey Norris, The Telegraph, 1er octobre 2007 — Consulté le 08-12-2011.
  8. Le Chef Vasily Petrenko signe avec l'Orchestre philharmonique royal de Liverpool jusqu'en 2015, Catherine Jones, Liverpool Echo, 10 septembre 2009 — Consulté le 08-12-2011.
  9. The young ones, Andrew Clark, Financial Times, 12 février 2007 — Consulté le 08-12-2011.
  10. Beautiful music as Phil smashes box office record, Larry Neild, Liverpool Daily Post, 14 février 2007 — Consulté le 08-12-2011.
  11. Orchestras urge free concerts for children, Charlotte Higgins, The Guardian, 26 avril 2007 — Consulté le 08-12-2011.
  12. Le Chef Vasily Petrenko distingué par l'Université de Liverpool Hope, Richard Down, Liverpool Daily Post, 26 mars 2009 — Consulté le 08-12-2011.
  13. Vasily Petrenko ny sjefdirigent, Erik Bjørnskau, Aftenposten, 17 février 2011 — Consulté le 09-12-2011.
  14. Vasily Petrenko désigné Chef principal du Philharmonique d'Oslo, Laura Devis, Liverpool Echo, 17 février 2011 — Consulté le 09-12-2011.
  15. « 11-Novembre : l'émouvant Boléro de Ravel, clou de la cérémonie », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2018)
  16. Le chef Vasily Petrenko re-signe avec l'OPRL jusqu'en 2015, Catherine Jones, Liverpool Echo, 10 septembre 2009 — Consulté le 08-12-2011.

Liens externesModifier