Ouvrir le menu principal

Vallières (Haute-Savoie)

ancienne commune française du département de la Haute-Savoie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vallières.

Vallières
Vallières (Haute-Savoie)
Église de Vallières.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Annecy
Canton Rumilly
Intercommunalité Communauté de communes Rumilly Terre de Savoie
Code postal 74150
Code commune 74289
Démographie
Population 1 807 hab. (2016 en augmentation de 23,68 % par rapport à 2011)
Densité 200 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 03″ nord, 5° 56′ 13″ est
Altitude Min. 299 m
Max. 510 m
Superficie 9,03 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Vallières-sur-Fier
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte administrative de la Haute-Savoie
City locator 15.svg
Vallières

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte topographique de la Haute-Savoie
City locator 15.svg
Vallières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Vallières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Vallières

Vallières est une ancienne commune française située dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

GéographieModifier

La commune de Vallières fait partie du canton de Rumilly et du pays de l'Albanais. Elle est traversée par la départementale 910 reliant Rumilly à Seyssel et Frangy.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Vallières
Versonnex Saint-Eusèbe Hauteville-sur-Fier
Saint-Eusèbe
Val-de-Fier
Lornay
  Sales
Moye Rumilly Sales

ToponymieModifier

Valeres en 1220. Dérivé de l´ancien français valiere, « petite vallée, creux »[1].

La commune se dit, en francoprovençal, Valîre (graphie de Conflans) ou Valiére(s) (ORB)[2].

HistoireModifier

L’origine du nom de la commune remonte à l’époque romaine, Vallières signifierait « métairie de la vallée ».

En 1629, la peste ravage la région.

Entre 1690 à 1696, le duché de Savoie est occupé par les armées françaises de Louis XIV.

Entre 1743 à 1748, le duché de Savoie est occupé par les armées espagnoles.

À la suite de la Révolution française, Les troupes révolutionnaires envahissent la Savoie en 1792 et la constitue 84e département français sous le nom de département du Mont-Blanc.

En 1815, le duché de Savoie, est réintégré dans les États de Savoie.

En 1860, la Savoie est rattachée à la France à la suite d'un référendum.

La commune fut ravagée, le , par un incendie qui détruisit plus d’une quarantaine de bâtiments.

Le , la commune fusionne avec celle de Val-de-Fier pour donner naissance à Vallières-sur-Fier[3].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 31 décembre 2018 François Ravoire DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

La commune est adhérente à la communauté de communes Rumilly Terre de Savoie.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2016, la commune comptait 1 807 habitants[Note 1], en augmentation de 23,68 % par rapport à 2011 (Haute-Savoie : +7,29 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
480504549705764899849832898
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
937902873831847801721700672
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
601695650690605607568673758
1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016 - -
9211 0461 2771 3591 3931 6541 807--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Manifestations culturelles et festivitésModifier

Brocante tous les ans le 8 mai. Feux de la Saint-Jean tous les ans le samedi de la semaine du 18 juin. Marché hebdomadaire le vendredi de 16 h à 19 h derrière la mairie.

Personnalités liées à la communeModifier

ÉconomieModifier

Commune consacrée à l'agriculture et à l’élevage.

Vallières accueille sur son territoire différentes entreprises dont l'une des plus importantes fromageries du département, « la fromagerie Chabert ».

Il existe aussi une production de quelque 70 000 sapins de Noël par an sur une quarantaine d'hectares par « les pépinières de l'Albanais ».

La commune accueille également une des entreprises les plus importantes concernant la production arboricole en pommes et poires de Savoie, la « SA Thomas LE PRINCE » (20 hectares sur la commune de Vallières). L'entreprise transforme également en jus de fruit, confitures et compotes une partie de sa production.

Elle propose aussi le camping « Les Charmilles » et son restaurant « Le Marilyn » dont le chef, Lionel Picard, a obtenu en janvier 2011 le troisième prix au concours des chefs des restaurants de camping.

Culture et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Le château est une maison forte dont le corps principal possède un style du XVe siècle (édification ou restauration ?), ayant très probablement appartenu à la famille de Chitry[8]. Il passe ensuite à la famille de Montfalcon, avant 1480, puis successivement par mariage aux Mouxy (vers 1610), puis aux Chabod, puis aux comtes de Grenaud de Saint-Christophe[8]. Il accueille désormais un gîte d'hôtes.

Le château a appartenu à la famille de Mionnaz[9], devenu gîte d'hôtes.

  • Le pont Coppet

Il s'agit d'un pont de pierre enjambant le Fier, entre les communes de Sales et de Vallières. Construit en 1626 sur l'ancienne route de Chambéry à Genève, c'est l'un des plus anciens du département. Il était jusqu'en 1863 le seul passage sur l'axe Genève-Chambéry. Le terme « coppet » fait référence à la proximité de moulins, le coppet étant l'auget d'une roue de moulin. C'est un pont d'une seule arche en plein cintre de 22 mètres de portée et de 17 mètres de haut construit à l'initiative du duc Charles-Emmanuel Ier de Savoie. En 1973, il fut définitivement interdit à la circulation pour raisons de sécurité à cause de son manque de travaux d'entretien. En 1999, une très importante restauration a été entamée et le pont fut rouvert à la circulation piétonnière, cycliste et cavalière, lors d'une grande fête en septembre 2000.

HéraldiqueModifier

  Blason D'azur à la tour et son avant-mur senestre d'or maçonné de sable.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Jean-Bernard Challamel, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes. Le Genevois et Lac d'Annecy (Tome III), Roanne, Éditions Horvath, , 422 p. (ISBN 2-7171-0200-0), p. 367-376, « Le canton de Rumilly », p.453-356, « Vallières »..

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Noms de lieux de la Suisse romande, Savoie et environs
  2. Lexique Français - Francoprovençal du nom des communes de Savoie - Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 13
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  3. Pierre Lambert, « Arrêté n°PREF/DRCL/BCLB-2018-026 du 7 mai 2018 portant création de la commune nouvelle de Vallières-sur-Fier », Recueil des actes administratifs n°74-2018-043,‎ , p. 65-68 (lire en ligne)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. a et b A. Rouget, A. Vachez, Monuments historiques de France publiés par départements : Haute-Savoie, Lyon, 1895, 61 planches, 24,5 × 31,5 cm, Archives départementales de la Savoie.
  9. Georges Chapier, Châteaux Savoyards : Faucigny, Chablais, Tarentaise, Maurienne, Savoie propre, Genevois, La Découvrance, coll. « L'amateur Averti », , 410 p. (ISBN 978-2-8426-5326-2), p. 242.