Symphoricarpos

genre de plantes
(Redirigé depuis Vaccinium album)

Symphorine

Symphoricarpos
Description de cette image, également commentée ci-après
Classification selon Tropicos
Règne Plantae
Classe Equisetopsida
Sous-classe Magnoliidae
Super-ordre Asteranae
Ordre Dipsacales
Famille Caprifoliaceae

Genre

Symphoricarpos
Duhamel, 1755[1]

Synonymes

  • Anisanthus Willd. ex Schult.
  • Descliaea Moc. & Sessé ex DC.
  • Margaris DC.
  • Symphoria Pers.
  • Symphoricarpa Neck.[1]

Symphoricarpos, la Symphorine, est un genre de plantes dicotylédones de la famille des Caprifoliaceae comme les Chèvrefeuilles. Il comprend quinze espèces toutes originaires d'Amérique du Nord, et une espèce endémique de Chine : Symphoricarpos sinensis.

Liste des espècesModifier

Selon ITIS (19 décembre 2020)[2] :

Selon World Flora Online (WFO) (19 décembre 2020)[3] :

DescriptionModifier

Appareil végétatifModifier

Ce sont des arbustes à feuilles caduques. Les bourgeons d'hiver ont plusieurs paires d'écailles. Les feuilles sont opposées, entières ou parfois sinueuses, brièvement pétiolées, estipulées[4].

Appareil reproducteurModifier

Les fleurs forment un épi à l'apex des branches latérales, parfois solitaires à l'aisselle des feuilles supérieures. Le calice est cupulaire, quadrilobé ou pentalobé. la corolle est rougeâtre ou blanche, campanulée à en forme d'entonnoir ou hypocratique, quadrilobée ou pentalobée, régulière ; le tube est légèrement gibbeux à la base, à l'intérieur long pubescent ou glabre. Il y a quatre ou cinq étamines, insérées dans le tube de la corolle, incluses ou légèrement exsertées ; les anthères sont intruses. L'ovaire est quadrilobé, à deux locules avec plusieurs ovules stériles, les deux autres ayant chacun un ovule fertile ; le style est élancé ; les stigmates sont capitonnés ou légèrement lobés. Le fruit est une drupe en forme de baie, blanc, rouge ou noir bleuâtre, globulaire, ovoïde ou ellipsoïde ; il y a deux pyrènes, ovoïdes, plus ou moins comprimés ; les graines sont avec endosperme, l'embryon est petit[4].

RépartitionModifier

Le genre comprend quinze espèces toutes originaires d'Amérique du Nord, et une espèce endémique de Chine : Symphoricarpos sinensis[4]. Cependant plusieurs espèces ont été introduites en Europe notamment[1], comme plantes ornementales. L'espèce hybride Symphoricarpos × chenaultii sert souvent de buisson couvre-sol.

ÉcologieModifier

La Symphorine blanche (Symphoricarpos albus) et la Symphorine de Chenault (Symphoricarpos ×chenaultii) sont des plantes hôtes de la Drosophile à ailes tachetées (Drosophila suzukii)[5].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :