University Challenge

série télévisée

University Challenge
Genre Jeu télévisé
Périodicité Hebdomadaire
Présentation Jeremy Paxman (depuis )
Ancienne présentation Bamber Gascoigne
(1962–1987)
Narration Don Murray-Henderson (1962–1971)

Jim Pope (1971–1987, 1994–2001)
Roger Tilling (1997, 2001–)

Musique Derek New
Thème du générique College Boy par Quatuor Balanescu
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue Anglais
Nombre de saisons 50
Nombre d’émissions 1 792 (au 4 février 2019)
Production
Lieu de tournage Granada Studios (1962–2013)
, MediaCityUK (depuis 2013)
Durée 28 minutes
Société de production Granada Television (1962–1987, 1994–2009)
ITV Studios (depuis 2009)
Société de distribution ITV Studios
Diffusion
Diffusion BBC Two (depuis 1994)
Ancienne diffusion ITV (1962–1987)
Date de première diffusion
Statut en production
Public conseillé Tout public
Site web Site officiel

University Challenge est un jeu télévisé créé en 1962. Le concept est basé sur le programme américain College Bowl, diffusé sur la radio NBC de 1953 à 1957, et à la télévision NBC entre 1959 et 1970.

Produit par ITV Granada et filmé dans les studios Granada de Manchester depuis sa création, University Challenge a été diffusé à hauteur de 913 épisodes sur ITV entre 1962 et 1987, avant de disparaitre. Il fut remis au goût du jour par la BBC en 1994, et est depuis diffusé tous les lundis sur la chaîne BBC Two, de 20h30 à 21h. L'émission en est à sa cinquantième saison.

Déroulement du jeuModifier

ÉquipesModifier

Les équipes représentent chacune une université britannique et sont composées de quatre étudiants. Chaque équipe a un capitaine, qui s'assoit en troisième position, et qui a la tâche de dire à voix haute les réponses aux questions collectives. Il peut également nommer un de ses coéquipiers s'il n'est pas sûr d'être capable de répéter la réponse que son équipe souhaite proposer.

La sélection des équipes se déroule en deux temps. Tout d'abord, les universités souhaitant participer s'organisent de la manière qu'elles souhaitent pour aligner une équipe de quatre étudiants et un remplaçant. Ensuite, l'équipe de production administre un QCM et choisi les équipes participantes sur la base du score au QCM et de la télégénie des participants[1]. Chaque université ne peut être représentée que par une seule équipe, à l'exception de l'université de Cambridge, d'Oxford et de Londres dont les collèges fédérés sont représentés par des équipes indépendantes. Cette règle est souvent critiquée car elle permet à Cambridge et à Oxford d'être surreprésentées par rapport aux autres universités britanniques.

L'université de Durham est l'université ayant le plus participé depuis la diffusion de l'émission sur la BBC en 1994 avec 19 participations[2].

Format du tournoiModifier

Le concours débute avec 28 équipes. Les quatorze premières émissions mettent en opposition deux équipes. Celle qui réalise le plus gros score se qualifient pour l'étape suivante. Deux émissions additionnelles sont tournées avec les quatre équipes perdantes ayant réalisé le plus gros score. Les deux équipes victorieuses rejoignent les quatorze autres déjà sélectionnées. Huit nouvelles émissions sont tournées et les huit équipes victorieuses avancent jusqu'aux quarts de finale. Pour se qualifier pour les demi-finales, les huit équipes restantes doivent remporter deux matches, tandis que les équipes perdant deux matches sont éliminées. Les deux demi-finales sont ensuite jouées pour désigner les finalistes. Le choix des équipes s'affrontant est réalisé par la production qui s'assure souvent d'éviter que les favoris ne se rencontrent trop tôt dans la compétition[3].

Types de questionsModifier

L'émission enchaîne questions de rapidité et questionnaires bonus. Les questions de rapidité doivent doit être répondues de manière individuelle par l'un des huit étudiants, le premier qui buzz prenant la main. Une bonne réponse permet à son université de marquer 10 points. Si une mauvaise réponse est donnée, ses coéquipiers ne peuvent plus buzzer, seule l'équipe adverse a encore le droit de buzzer. Si un candidat buzz avant que le présentateur ait pu finir l'intitulé de la question et qu'il donne une mauvaise réponse, 5 points sont retranchés à son équipe. Si la bonne réponse n'est pas trouvée, une nouvelle question de rapidité est posée.

L'équipe ayant répondu correctement à une question de rapidité obtient un questionnaire bonus composé de trois questions autour d'un même thème. Chaque bonne réponse rapporte 5 points. Ces questions étant collectives, l'équipe ayant prise la main a tout intérêt à se concerter pour trouver la bonne réponse.

Le match est ponctué par deux questions de rapidité visuelles portant sur une image affichée sur les écrans et une question de rapidité musicale. Ces questions ont des questionnaires bonus associés portant sur le même thème que la question de rapidité. Si personne ne répond correctement, le questionnaire bonus est mis de côté et lors de la prochaine question de rapidité bien répondue, ce sera le questionnaire bonus visuel ou musical qui sera posé. La première question de rapidité visuelle a souvent pour thème la science, les technologies, la géographie ou les langues, tandis que la seconde porte sur les arts, le cinéma, la télévision ou la littérature. La question de rapidité musicale demande souvent aux participants de reconnaître le compositeur d'une musique classique.

Un gong retenti pour sonner la fin de l'émission et le jeu s'arrête immédiatement, même si une question est en train d'être posée. En cas d'égalité, les équipes passent à la mort subite. Le présentateur enchaîne les questions de rapidité, le premier étudiant à répondre correctement fait gagner son équipe. Si un candidat interrompt la question et donne une mauvaise réponse, son équipe perd la partie. Une mauvaise réponse donnée après l'intitulé ne fait pas perdre l'équipe.

Candidats notoiresModifier

Candidats notoires ayant participé à une saison régulière entre universités. Les éditions spéciales de Noël où tous les candidats sont des personnalités connues sont exclues.

VainqueursModifier

L'université de Manchester et le Magdalen College (Oxford), sont les deux universités ayant remporté le concours le plus grand nombre de fois, avec 4 victoires et également les seules universités à avoir réussi à gagner deux années consécutives. Le Trinity College (Cambridge) a 3 victoires à son actif.

Diffusion sur ITVModifier

Année Vainqueur Finaliste
1963 Université de Leicester Balliol College
1965 New College (Oxford) N/A
1966 Oriel College Université de Birmingham
1967 Université du Sussex King's College de Londres
1968 Université de Keele Jesus College (Cambridge)
1969 Université du Sussex (2) Université de l'Essex
1970 Churchill College Christ's College
1971 Sidney Sussex College Trinity College (Oxford)
1972 University College (Oxford) Keble College
1973 Fitzwilliam College Gonville and Caius College
1974 Trinity College (Cambridge) Balliol College
1975 Keble College Université de Hull[8]
1976 University College (Oxford) (2) King's College de Londres
1977 Université de Durham New College (Oxford)
1978 Sidney Sussex College (2) Magdalene College
1979 Université de Bradford Université de Lancaster
1980 Merton College (Oxford) Queens' College
1981 Université Queen's de Belfast Université d'Édimbourg
1982 Université de St Andrews University College (Oxford)
1983 Université de Dundee Université de Durham
1984 Open University Université de St Andrews
1986 Jesus College (Oxford) Imperial College London
1987 Keble College (2) University College (Oxford)

Les données de ce tableau proviennent de University Challenge Series Champions, Sean Blanchflower (lire en ligne)

Diffusion sur la BBCModifier

Année Vainqueur Finaliste
1996 Trinity College (Cambridge) (2) New College (Oxford)
1996 Imperial College London London School of Economics
1997 Magdalen College (Oxford) Open University
1998 Magdalen College (Oxford) (2) Birkbeck College
1999 Open University (2) Oriel College
2000 Université de Durham (2) Oriel College
2001 Imperial College London (2) St John's College
2002 Somerville College (Oxford) Imperial College London
2003 Birkbeck College Université de Cranfield
2004 Magdalen College (Oxford) (3) Gonville and Caius College
2005 Corpus Christi College (Oxford) University College de Londres
2006 Université de Manchester Trinity Hall
2007 Université de Warwick Université de Manchester
2008 Christ Church (Oxford) Université de Sheffield
2009 Université de Manchester (2) Corpus Christi College (Oxford) (Disqualifié)
2010 Emmanuel College (Cambridge) St John's College
2011 Magdalen College (Oxford) (4) Université d'York
2012 Université de Manchester (3) Pembroke College (Cambridge)
2013 Université de Manchester (4) University College de Londres
2014 Trinity College (Cambridge) (3) Somerville College (Oxford)
2015 Gonville and Caius College Magdalen College (Oxford)
2016 Peterhouse St John's College
2017 Balliol College Wolfson College (Cambridge)
2018 St John's College (Cambridge) Merton College (Oxford)
2019 Université d'Édimbourg St Edmund Hall (Oxford)
2020 Imperial College London (3) Corpus Christi College (Cambridge)
Plus grand nombre de victoires
Rang Université/Collège Nombre de victoires Année(s)
  Magdalen College (Oxford) 4 1998, 1999, 2005, 2011
Université de Manchester 4 2006, 2009, 2012, 2013
  Imperial College London 3 1996, 2001, 2020
Trinity College (Cambridge) 3 1974, 1995, 2014
3 Université du Sussex 2 1967, 1969
University College (Oxford) 2 1972, 1976
Keble College 2 1975, 1987
Sidney Sussex College 2 1971, 1978
Open University 2 1984, 1999
Université de Durham 2 1977, 2000

Pires scoresModifier

Lorsque l'émission était présentée par Bamber Gascoigne, le plus petit score marqué par une équipe s'est produit dans la saison de 1972 par une équipe du Sussex qui, après avoir gagné ses deux premiers matchs, a perdu le troisième en ne marquant que 10 points[9]. Depuis l'arrivée de Jeremy Paxman à la présentation, l'équipe de l'université d'Exeter a marqué seulement 15 points lors de son quart de finale face à Corpus Christi College (Oxford). Cependant l'équipe de Corpus Christi a été disqualifiée après avoir remporté la finale cette année-là car un de ses membres n'était plus étudiant[10]. Ainsi, le plus faible score officiel depuis 1994 est celui du Lincoln College (Oxford) qui a marqué seulement 30 points en demi-finale face aux futurs champions de l'université de Manchester le . L'équipe de St John's College a également marqué seulement 30 points dans la finale du l'opposant à Peterhouse. Le troisième plus faible score est de 35 par Murray Edwards College en 1997[11].

Dans l'édition spéciale Professionals, le score le plus faible est de 25 points par la Chambre des communes du Royaume-Uni en 2003. Dans l'édition Christmas University Challenge 2014, une équipe de célébrités d'anciens élèves de l'université de Newcastle upon Tyne a également perdu avec 25 points. Un score de 0 a été atteint lors de la finale du Christmas University Challenge en 2017 opposant Keble College et l'université de Reading. Le match s'est conclu sur un score de 240-0 en faveur de Keble.

Meilleurs scoresModifier

L'university College (Oxford) a marqué 520 points lors de la finale de la saison 1987[12]. Depuis la diffusion sur la BBC, le score le plus élevé fut enregistré en 1997 par l'Open University en demi-finale face au Charing Cross Hospital, ils ont marqué 415 points.

Le fin du jeuModifier

À la fin de chaque émission, le présenteur, Jeremy Paxman, dit en anglais : « C'est au revoir de (le nom de l'équipe qui perd) » , et les membres disent au revoir, puis il dit : « C'est au revoir de (le nom de l'équipe qui gagne) » , et les membres disent au revoir, et finalement il dit : « Et c'est au revoir de moi, au revoir ! ».

Autres versionsModifier

Éditions spécialesModifier

Les producteurs ont décliné l'émission en de nombreuses éditions spéciales. University Challenge Reunited (2002) avec d'anciennes équipes participantes et remporté par l'équipe du Sidney Sussex College de 1979, University Challenge: The Professionals (de 2003 à 2006 puis en 2008), où les équipes représentent des corps de métiers ou des institutions. Christmas Special en 2004 où 4 équipes s'affrontent, devenu Christmas University Challenge (depuis 2011) avec un tournoi à élimination directe de 8 équipes de célibrités représentant une université où elles ont étudié.

Versions étrangèresModifier

Pays Présentateurs Chaîne Années de diffusion
  Australie Dr Magnus Clarke Australian Broadcasting Corporation 1987-1989
  Inde Siddhartha Basu 2003-2004
  Nouvelle-Zélande Peter Sinclair, Richard Higham et Tom Conroy TVNZ 1, TVNZ 2 et Prime 1976-1989
2014-2016

Notes et référencesModifier

  1. Wendy Bradley, « I’m gutted about University Challenge. And it’s got nothing to do with Paxman » (consulté le )
  2. « Most Appearances (1994–2015) », sur University Challenge Fansite (consulté le )
  3. On University Challenge (Illustrated), Jacob Funnell (lire en ligne [archive du ])
  4. Blake Morrison I contain multitudes, The Guardian, 29 May 2010
  5. Clive James, « Clive James: 'At 16, my dress sense was in the first full flower of its baroque glory' », The Guardian, (consulté le )
  6. « The Graham Norton Show: the 15 funniest guests », sur www.telegraph.co.uk, (consulté le )
  7. [vidéo] Granada TV's "University Challenge" 1962/3 sur YouTube
  8. « University Challenge - 1975 », sur www.blanchflower.org
  9. « University Challenge – Lowest Scores », Sean Blanchflower (consulté le )
  10. Leigh Holmwood, Gail Trimble's Corpus Christi stripped of University Challenge title, Londres, The Guardian, (lire en ligne)
  11. University Challenge – lowest scores, Sean Blanchflower (lire en ligne)
  12. « University Challenge - Statistics », blanchflower.org (consulté le )