Trinity Hall

collège de l'université de Cambridge

Trinity Hall est l'un des 31 collèges de l'université de Cambridge au Royaume-Uni. Il est fondé en 1350 par William Bateman, évêque de Norwich.

Vue nocturne de la bibliothèque Jerwood.

HistoireModifier

À la fin des années 1340, la peste noire cause la mort de près de la moitié de la population anglaise[1]. L'évêque Bateman déplore lui-même la disparition de 700 curés dans son diocèse : aussi entreprend-il de fonder un collège afin de former de nouveaux prêtres. Lors de la fondation, en 1350, Bateman énonce que l'ambition du collège est « la promotion du culte divin, la connaissance du droit canon et du droit civil, et l'administration des domaines, tout particulièrement de notre cathédrale et de notre diocèse de Norwich. » Cette vocation initiale fait du collège une école d'élite dans les études juridiques, tradition qui se poursuivit à travers les siècles[2].

Autrefois, tous les collèges de Cambridge sont appelés Halls ou Houses. On appelle alors notamment Pembroke College « Pembroke Hall » ; ce n'est que graduellement que le qualificatif de Hall cède la place à College. Toutefois, lorsque Henri VIII fonde le Trinity College, l'établissement conserve le titre de Trinity Hall. Ainsi, il n'est pas correct d'employer l'expression Trinity Hall College, bien que l'on puisse dire « le collège de Trinity Hall. »

Anciens élèvesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Cf. Vanessa Thorpe, « Black death was not spread by rat fleas, say researchers », The Guardian,‎ .
  2. « Trinity Hall », sur cam.ac.uk

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :