Ouvrir le menu principal

Union sioniste
(he) המחנה הציוני
Image illustrative de l’article Union sioniste
Logotype officiel.
Présentation
Président Avy Gabbay et Tzipi Livni
Fondation
Siège Tel Aviv-Jaffa
Positionnement Centre gauche
Idéologie Social-démocratie
Sionisme
Solution à deux États
Coalition Parti travailliste israélien
Hatnuah
Mouvement vert
Couleurs Bleu, rouge et blanc
Site web hamahanehazioni.co.il
Représentation
Knesset
24 / 120

L'Union sioniste (en hébreu : המחנה הציוני) est une coalition politique israélienne de centre gauche créée à l'occasion des élections législatives israéliennes de 2015.

Ses principales composantes sont le Parti travailliste et la liste Hatnuah.

Sommaire

HistoireModifier

Élections législatives de 2015Modifier

Selon les derniers sondages disponibles (Channell 10 du 13 mars 2015), la liste serait créditée de 24 sièges, 4 devant le Likoud, parti du Premier ministre[1]. La Liste unifiée est donnée à 13 sièges, les centristes de Yesh Atid à 12, à égalité avec l'extrême droite de Natfali Bennett, le centre-droit de Koulanou, héritier du parti Kadima est lui crédité de 10 sièges, les partis ultra-orthodoxes Shas et Judaïsme unifié de la Torah (regoupant Hassidims et Ashkénazes) à égalité à 7 sièges, suivent la gauche écologiste de Meretz avec 5 sièges, à égalité avec Israel Beytenou et l'extrême droite de Eli Yishaï.

Lors du scrutin, l'Union sioniste se place en deuxième position derrière le Likoud avec 18,67 % des suffrages exprimés et 24 sièges. Ce résultat est insuffisant pour créer une alternative à Benyamin Netanyahou, ce dernier parvenant à former une nouvelle coalition gouvernementale et à se maintenir au pouvoir.

IdéologieModifier

Questions fondamentalesModifier

Les positions les plus importantes de l'Union sioniste sont :

  • Baisser le coût de la vie
    • Vendre la terre possédé par le gouvernement pour encourager la construction de logements abordables
    • Réduire le coût des soins médicaux
    • Répartir la richesse plus équitablement
  • Collaborer avec l'Autorité palestinienne plus fortement
    • Entamer les conversations avec l'Autorité palestinienne avec les partenaires d'Égypte et Jordanie avant de présenter un plan de paix avec la Ligue arabe
    • Travailler avec les Palestiniens sur l'échiquier mondial
    • Arrêter la construction de certains villages juifs dans la terre contestée
  • Réparer les liens avec les États-Unis et l'Union Européenne

D'autres questionsModifier

D'autre part, l'Union sioniste voudrait :

  • Décréter la législation pour protéger l'environnement
    • Exposer des lois pour garder l'air propre
    • Prévenir la pollution de la baie de Haifa
    • Protéger le droit de l'animal
  • Promouvoir questions politiques socialement progressiste, tels que :
    • Le mariage civil, même pour les couples homosexuels
    • La reconnaissance légale des dénominations juives à l'écart des courants non-orthodoxes du judaïsme
    • L’opération partielle des transports en commun le samedi
    • Légalisation du cannabis médical

ÉlusModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Last polls suggest Zionist Union will have a four-seat margin over Netanyahu's Likud, down to 20 seats », Haaretz,‎ (lire en ligne).