Un violeur sur ton chemin

performance de protestation féministe

Un violador en tu camino

Des femmes réalisent la performance dans le parc Alameda Central du centre historique de Mexico.

Un violeur sur ton chemin (Un violador en tu camino en espagnol) est une performance créée par un collectif féministe de Valparaíso (Chili) dénommé Lastesis, dans le but de manifester contre les violations des droits des femmes dans le cadre des manifestations de 2019 au Chili.

Les organisatrices de chaque pays adoptent les paroles, en les traduisant et en les modifiant pour accompagner leurs protestations et leurs revendications locales. Elles gardent le sujet principal de la performance pour une éradication des féminicides et des violences sexuelles, entre autres.

CréationModifier

La performance est une création du collectif féministe Lastesis, composé de Lea Cáceres, Paula Cometa, Sibila Sotomayor et Dafne Valdés[1], qui travaillent durant un an et demi dans le cadre de la préparation d'une pièce de théâtre sur le viol. La représentation est cependant annulée en raison des manifestations de 2019[2].

Les autrices des paroles de la chanson ont réalisé une recherche sur l'état des droits des femmes dans le monde et ont basé le texte des paroles sur le résultat de cette dernière[1]. Elles souhaitaient créer un support artistique qui permette de communiquer facilement en public les principales thèses du féminisme et leurs réclamations, d'où le nom du collectif Lastesis[3], signifiant « les thèses » en espagnol. Afin de répliquer la réalisation de la performance, Lastesis réalise une vidéo postée sur YouTube, où la chorégraphie est expliquée, et une charte graphique est publiée sur Instagram[4].

Le nom de la performance fait référence au slogan Un amigo en tu camino [Un ami sur ton chemin], utilisé comme devise de campagne par la police chilienne, les Carabiniers, dans les années 1990[5],[6].

DéroulementModifier

Un violeur sur ton chemin consiste en une performance urbaine interprétée par des femmes de tout âge, les yeux bandés avec des tissus noirs et portant un foulard vert sur le cou. Les interprètes s'alignent et exécutent une chorégraphie en chantant une chanson contre le patriarcat, les principales formes de violences contre les femmes — telles que le harcèlement de rue, les abus et les viols, le féminicide, la disparition forcée des femmes — et le manque de justice, critiquant la société et les pouvoirs exécutif et judiciaire des pays où la performance a lieu pour leur inaction face aux crimes commis et à l'impunité et les désignant comme complices par la phrase El violador eres tú [Le violeur c'est toi][1].

ParolesModifier

« El violador eres tú. Son los pacos, los jueces, el Estado, el Presidente. El Estado opresor es un macho violador.
[Le violeur c'est toi. Ce sont les pacos, les juges, l'État, le président. L'État oppresseur est un macho violeur]. »

— Lastesis

Pour rédiger le texte, Lastesis inclut des phrases en relation avec le harcèlement, la violence sexuelle envers les femmes, telles que La culpa no era mía, ni dónde estaba ni cómo vestía [Ce n'était ni de ma faute, ni de la faute d'où j'étais, ni de comment j'étais habillée] ou encore El violador eres tú [Le violeur c'est toi]. Les paroles s'inspirent des textes de la féministe Rita Segato[7],[8].

Les artistes accusent les différents pouvoirs de l'État chilien d'être responsables de l'oppression de la femme. Dans les paroles originales, le terme de pacos fait référence de façon péjorative aux Carabiniers du Chili dénoncés, car ils demandent aux femmes qui ont été violées et qui portent plainte comment elles étaient habillées lors de l'agression[9]. Une strophe de leur hymne est citée ironiquement : Duerme tranquila niña inocente, sin preocuparte del bandolero, que por tus sueños dulce y sonriente vela tu amante carabinero[1],[6] [Dors tranquille, fille innocente, sans te préoccuper du bandit, car sur tes rêves doux et souriants veille ton amant le Carabinier]. La déclamation se conclut avec la phrase El Estado opresor es un macho violador[10],[11] [L'État oppresseur est un macho violeur].

PerformancesModifier

ChiliModifier

Le , le collectif Lastesis réalise la première performance face au deuxième commissariat des Carabiniers à Valparaíso[12], pour protester contre les violations des droits des femmes par l'État, l'armée et les Carabiniers dans le cadre de la plus grande crise sociale du pays[13]. Le , dans le cadre de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, une deuxième performance est réalisée par 2 000 femmes devant le Palais de justice de Santiago (es) et sur le Paseo Ahumada (es) pour dénoncer les violences de genre commises par les institutions de l'État chilien[14],[12]. La vidéo, capturée par une professeure de l'université du Chili, atteint rapidement des millions de vues sur les réseaux sociaux[15].

Une nouvelle performance a lieu le devant les bureaux du ministère chilien de la Femme et de l'Équité des genres (es) pour exiger la démission de la ministre Isabel Plá, accusée de ne pas agir clairement contre les violations des droits des femmes pendant les manifestations[16]. La performance est également réalisée devant le palais de La Moneda et au sit-in de la Plaza Baquedano (renommée Plaza de la Dignidad par les manifestants)[17],[18].

Autres paysModifier

 
Des femmes réalisent la performance sur la rue Macedonio Alcalá à Oaxaca au Mexique.

Des féministes et collectifs de féministes répliquent la performances en adaptant les paroles originales à leur propre contexte. Il existe des enregistrements de telles performances dans les espaces publics des pays et villes suivants :

Impact socialModifier

Après la manifestation, la cheffe du gouvernement de Mexico, Claudia Sheinbaum, sympathise avec les manifestantes et indique que son gouvernement travaille pour garantir la justice aux femmes[49].

Poursuite lancée par la police chilienneModifier

La police nationale du Chili — appelée les Carabiniers du Chili — accuse le collectif Lastesis d'incitation à la haine parce que les paroles originelles référaient à faire feu sur les pacos, terme qui référerait à la police[50],[51]. Cette phrase était en réaction aux nombreuses accusations de crimes graves qui seraient commis par des policiers au Chili. Le collectif avait retiré la phrase en question du vidéo, mais la police a néanmoins lancé la poursuite, déposée au ministère des Affaires publiques. La plainte fut révélée d'abord par le quotidien La Tercera.

ReconnaissanceModifier

En , Lastesis fait partie des 100 personnalités les plus influentes désignées par le magazine Time[52].

En décembre 2020, la Commission chilienne des droits de l'homme remet à Lastesis le prix Jaime Castillo Velasco[53].

RéférencesModifier

  1. a b c et d (es) Darinka Rodríguez, « Ellas son las chilenas que crearon ‘Un violador en tu camino’ », sur verne.elpais.com, (consulté le ).
  2. (es) « Lastesis harán su popular performance este viernes 29 en Valparaíso », sur finde.latercera.com, (consulté le ).
  3. (es) « “Un violador en tu camino”: Himno feminista de Lastesis es interpretado en todo Chile, América Latina y Europa », sur cnnchile.com, (consulté le ).
  4. (es) Irene Sierra, « "Un violador en tu camino": la protesta de las mujeres chilenas contra la violencia sexual de la policía », sur magnet.xataka.com, (consulté le ).
  5. (es) Matías Vega, « Adiós a "Un amigo siempre": Carabineros cambiará lema institucional después de casi 20 años », sur biobiochile.cl, (consulté le ).
  6. a et b (es) « Símbolos y referencias detrás de “Un violador en tu camino" », sur abc.com.py, (consulté le ).
  7. « « Le violeur, c’est toi ! » : la chorégraphie qui fait le tour du monde », sur lapresse.ca, (consulté le ).
  8. (es) Ana Pais, « Las Tesis sobre "Un violador en tu camino": "Se nos escapó de las manos y lo hermoso es que fue apropiado por otras" », sur bbc.com, (consulté le ).
  9. (es) « Las Tesis sobre "Un violador en tu camino": "Se nos escapó de las manos y lo hermoso es que fue apropiado por otras" », sur elnacional.com, (consulté le ).
  10. (es) « El cántico chileno de 'Un violador en tu camino' retumba en todo el mundo », sur lavanguardia.com, (consulté le ).
  11. (es) « "Un violador en tu camino": así cantan cientos de mujeres en el Zócalo », sur unotv.com, (consulté le ).
  12. a et b (es) Sebastian Medina, « Las Tesis: Intervención viralizada del colectivo feminista se expande por Chile y el mundo », sur redgol.cl, (consulté le ).
  13. (es) « "El violador eres tú". La canción feminista de jóvenes chilenas que es viral », sur lanacion.com.ar, (consulté le ).
  14. (es) « "Un violador en tu camino", la coreografía chilena que dio la vuelta al mundo », sur efe.com, (consulté le ).
  15. (es) « “Un violador en tu camino”, el canto viral de un colectivo feminista chileno contra la violencia de género [VIDEO] », sur larepublica.pe, (consulté le ).
  16. (es) « Realizan protesta fuera del Ministerio de la Mujer exigiendo la renuncia de Isabel Plá », sur latercera.com, (consulté le ).
  17. (es) « Manifestación feminista llega a La Moneda con performance “Un violador en tu camino” », sur cnnchile.com, (consulté le ).
  18. a et b (es) « "El violador eres tú": el potente himno feminista nacido en Chile que da la vuelta al mundo », sur bbc.com, (consulté le ).
  19. a b et c (es) « “El violador eres tú”, gritan miles de mujeres en México y alrededor del mundo, contra la violencia machista », sur laprensademonclova.com, (consulté le ).
  20. (es) « Fotos LVDM: Así se realizó «un violador en tu camino» en Montreal – Canadá », sur lavozdemaipu.cl, (consulté le ).
  21. (es) « "Un violador en tu camino": La poderosa e histórica manifestación de las mujeres de Antofagasta », sur diarioantofagasta.cl, (consulté le ).
  22. a et b (es) « El mundo se une al grito de 'Un violador en tu camino'; así las protestas », sur excelsior.com.mx, (consulté le ).
  23. (es) Fernando Peñalver, « "Un violador en tu camino" se viraliza: Manifestantes toman Plaza de Armas, París y Berlín », sur publimetro.cl, (consulté le ).
  24. (es) « “El violador eres tú”: miles de mujeres replicaron la performance contra la violencia de género en diversas ciudades del mundo », sur infobae.com, (consulté le ).
  25. (es) Danya Ríos, « El Tipógrafo » [Video] Intervención artística feminista se tomó las calles de Rancagua », sur eltipografo.cl, (consulté le ).
  26. (es) « "Un violador en tu camino": El himno feminista que ya suena en medio mundo », sur lainformacion.com, (consulté le ).
  27. (es) « Llega a Donostia el movimiento 'Un violador en tu camino' », sur diariovasco.com, (consulté le ).
  28. (es) « La performance "Un violador en tu camino" convoca a 100 mujeres », sur farodevigo.es, (consulté le ).
  29. (es) Francisco J. Jiménez, « La performance 'Un violador en tu camino' se hace oír también en Cádiz », sur eldiario.es, (consulté le ).
  30. (es) « "Un violador en tu camino", la coreografía de un colectivo chileno que da la vuelta al mundo [VIDEOS] », sur rpp.pe, (consulté le ).
  31. « « Le violeur, c'est toi », une chanson chilienne contre les violences sexistes fait le tour du monde », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  32. « Fêtes des lumières : hommage aux femmes victimes de violences », sur rebellyon.info, (consulté le ).
  33. Pauline Belnand, « Elles ont repris une chorégraphie chilienne devenue virale pour dénoncer les violences sexistes », sur ledauphine.com, (consulté le ).
  34. (es) Evelyn De León, « Guatemala se une al cántico chileno: "Un violador en tu camino" », sur soy502.com, (consulté le ).
  35. (es) « Mujeres se unen y gritan "¡el violador eres tú!", en al menos 8 estados », sur eluniversal.com.mx, (consulté le ).
  36. (es) « Marcha de 'Un violador en tu camino' reúne a más de 2500 mujeres en el Zócalo », sur oneclickmediagroup.mx, (consulté le ).
  37. (es) José Antonio Machado, « ‘Violador en tu camino’ retumba en Zócalo capitalino », sur noticieros.televisa.com, (consulté le ).
  38. (es) Hérika Martínez Prado, « Galería: Llega himno feminista mundial a Juárez », sur diario.mx, (consulté le ).
  39. (es) José Antonio Castro Murillo, « Llega ‘Un Violador en tu Camino’ a la Prepa Oficial », sur am.com.mx, (consulté le ).
  40. (es) César Cubero, « Realizan performance de 'Un violador en tu camino' en Monterrey », sur milenio.com, (consulté le ).
  41. (es) « Poblanas cantan “Un violador en tu camino"; exigen erradicar feminicidios y la violencia de género », sur intoleranciadiario.com, (consulté le ).
  42. (es) Carmen Galván, « Jóvenes queretanas se suman al performance chileno “Un violador en tu camino” », sur codiceinformativo.com, (consulté le ).
  43. a et b (es) Adriana Magallanes et Zócalo de Saltillo, « Coahuila: Mujeres se suman al performance "Un violador en tu camino" », sur milenio.com, (consulté le ).
  44. (es) « “¡El violador eres tú!”: Mira la versión peruana del cántico que rechaza la violencia contra la mujer [VIDEO] », sur peru21.pe, (consulté le ).
  45. a et b (es) René Gómez, « "Un violador en tu camino", la coreografía chilena que dio la vuelta al mundo », sur laprensagrafica.com, (consulté le ).
  46. (es) « "El violador en tu camino": Coreografía feminista que da la vuelta al mundo », sur elimparcial.com, (consulté le ).
  47. « "Le violeur, c'est toi !", l'hymne féministe chilien reproduit à Lausanne », sur rts.ch, (consulté le ).
  48. « "Le violeur c'est toi", l'hymne féministe chilien, qui fait le tour du monde, reproduit à Tunis », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  49. (es) « Nuestro compromiso, hacer una ciudad con seguridad y justicia; afirma Claudia Sheinbaum », sur heraldodemexico.com.mx, (consulté le ).
  50. Le Figaro avec AFP, « Chili : la police poursuit un collectif féministe pour incitation à la violence », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  51. (en) Agence France Presse, « Chile police sue feminist group Las Tesis alleging incitement of violence », Buenos Aires Times,‎ (lire en ligne)
  52. « LASTESIS: The 100 Most Influential People of 2020 », sur Time (consulté le )
  53. (es) « Las Tesis son reconocidas con el premio Jaime Castillo Velasco por su aporte a los DD.HH. », sur El Desconcierto - Prensa digital libre (consulté le )
(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Un violador en tu camino » (voir la liste des auteurs).

Liens internesModifier

Liens externesModifier