Ulrich Ier de Weimar-Orlamünde

margrave de Carniole

Ulrich Ier de Weimar-Orlamünde (allemand : Ulrich I.), connu également comme Odalric ou Udalrich († ), comte de Weimar-Orlamünde, fut margrave de Carniole en 1045 et margrave d'Istrie à partir de 1060 jusqu'à sa mort.

Ulric Ier
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Décès
Activité
Famille
Père
Conjoints
Sophie de Hongrie (en)
Sophie de Hongrie (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Ulric II
Poppo II
Richardis of Carniola (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Ulrich est le fils du margrave Poppo Ier de Carniole, à qui il succède à sa mort avant 1044, et d'Hadamut, fille du comte Werigand de Frioul margrave d'Istrie (vers 990-1028) .

Le , le roi Henri IV de Germanie donne un domaine in pago Histrie ... in comitatu Odalrici marchionis (dans le pays d'Istrie ... dans le comté du Margrave Ulric) au prefato Odalrico marchioni (préfet margrave Ulric). De nouveau le , Henri attribue un domaine in pago Istria in marcha Odalrici marchionis (dans la région d'Istrie dans la marche du Margrave Ulric), cette fois à l'Église de Freising.

Ulric nommé Odalricus marchio Carentinorum (c'est-à-dire Ulric, margrave des Carinthiens) lors de sa mort. Il fut un loyal partisan de la dynastie franconienne et avec l'appui de ses beaux-frères hongrois Géza Ier et Ladislas Ier, Ulric peut agrandir son margraviat jusqu'à la rivière Fiume, malgré la résistance des patriarches d'Aquilée et de la République de Venise.

Union et postéritéModifier

Ulrich épouse en 1062 Sophie de Hongrie, la fille du roi Béla Ier de Hongrie et de sa première femme, Richeza, fille de Mieszko II de Pologne. Sophie avait été fiancée à Guillaume de Weimar margrave de Misnie, mais après sa mort prématurée en 1062 elle épouse finalement son neveu Ulric à qui elle donne quatre enfants[1] :

Notes et référencesModifier

  1. Gyula Kristo, Histoire de la Hongrie médiévale. Tome I. Le Temps des Arpads Presses universitaires de Rennes, Rennes 2000 (ISBN 2868475337) p. 198

Liens externesModifier