Lurnfeld

commune autrichienne

Lurnfeld est une commune autrichienne du district de Spittal an der Drau en Carinthie.

Lurnfeld
Blason de Lurnfeld
Héraldique
Lurnfeld
Le bassin de Lurnfeld en hiver.
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Carinthie (Land) Carinthie
District
(Bezirk)
Spittal an der Drau
Code postal A-9813, 9812
Immatriculation SP
Indicatif 43+ (0) 4769
Code Commune 2 06 43
Démographie
Population 2 583 hab. (2017)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 50′ 00″ nord, 13° 22′ 00″ est
Altitude 557 m
Superficie 3 300 ha = 33 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte topographique d'Autriche
Lurnfeld
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte administrative d'Autriche
Lurnfeld
Géolocalisation sur la carte : Carinthie
Voir sur la carte topographique de Carinthie
Lurnfeld
Liens
Site web www.lurnfeld.at

Géographie modifier

La commune se trouve dans le bassin de Lurnfeld de la vallée de la Drave, à la confluence avec le Möll. Lurnfeld est entourée par les montagnes des Alpes, au pied des Hohe Tauern. Les lieux principaux de la commune sont Möllbrücke et Pusarnitz.

Histoire modifier

 
Le Sanctuaire de Sainte Marie en Hohenbourg.

La vallée est mentionnée comme « vallis Lurna » à l'époque romaine et denommée formellement « Liburnia » en 891. Le village Pusarnitz est cité pour la première fois en 1072. Möllbrücke, mentionnée la première fois en 1253, est alors un siège administratif du Comté de Goritz (Görz), menacé par les ducs de Carinthie de la Maison de Habsbourg. Après un conflit armé sur l'héritage de Ulric de Cilley, en 1460, les comtes signent le traité de paix de Pusarnitz et cédent leurs possessions à l'est de Lienz en faveur de l'empereur Frédéric III.

La ruine du château de la Hohenbourg est situé sur le versant du nord de le Lurnfeld bassin. Mentionné la première fois en 1142, le château est alors propriété des archevêques de Salzbourg pour finalement tomber en ruine au XVe siècle. La chapelle est reconstruite comme un sanctuaire à partir de l'année 1706.