Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Nouvelle-Galice.
Nouvelle-Galicie
Neugalizien, Westgalizien (de)
Nowa-Galicja (pl)

1795 – 1809

Description de cette image, également commentée ci-après
La partie autrichienne des partages de la Pologne : la Galicie (orange) et la Nouvelle-Galicie (jaune)
Informations générales
Statut Subdivision administrative du Flag of Galicia-Lodomeria 1890-1918.svg Royaume de Galicie et de Lodomérie (Flag of the Habsburg Monarchy.svg Empire d'Autriche)
Capitale Lublin, Cracovie (à partir de 1797)
Langue polonais (maternel), allemand (officiel)
Superficie
Superficie 52 000 km2 (1795)
Histoire et événements
1795 Création
1797 Introduction du code civil
1809 Dissolution

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Nouvelle-Galicie (en polonais Nowa Galicja) ou Galicie Occidentale[1] (en lituanien Vakarų Galicija et en allemand Westgalizien) est le nom de la partie autrichienne du troisième partage de la Pologne, et qui sera réunie à la Galicie, autrichienne elle depuis le premier partage.

La Nouvelle-Galicie, qui couvrait à peu de chose près le territoire de la Petite-Pologne, avait une superficie de 52 000 km² et comptait environ 1,3 million d'habitants. Les plus grandes villes en étaient Cracovie, Lublin et Kielce.

En 1809, le traité de Schönbrunn signé entre la France et l'Autriche attribue la Nouvelle-Galicie au nouvellement créé duché de Varsovie, allié des Français. C'est la fin de la Nouvelle-Galicie. L'Autriche conservera cependant la Galicie du Sud, celle-là même qu'elle avait obtenue lors du premier partage de la Pologne. En 1815, le territoire de la Nouvelle-Galicie passera à la Russie.

Notes et référencesModifier

  1. Nom trompeur, attendu que la Galicie occidentale n'est pas à l'ouest mais au nord de la Galicie.