Tribun (Venise)

administrateurs élus tous les ans par le peuple des îles de la lagune de Venise

Le tribun (Vén. : tribùn) était un administrateur, élu chaque année, par le peuple de chacune des îles de la lagune de Venise à partir du milieu du Ve siècle.

HistoriqueModifier

Les îles de la lagune de Venise furent longtemps gouvernées par des consuls envoyés par Padoue.

En 453, d'importantes populations s'y réfugièrent à la suite des incursions d'Attila et de la ruine d'Aquilée. À la suite de cela, en 456 on institua des tribuns comme administrateurs élus tous les ans par le peuple des îles de la lagune de Venise.

Cassiodore adresse ces tribuns en 534 sous le titre de Tribunis Maritimorum.

Comme ces tribuns ne s'accordaient pas, le peuple demanda la création en 697 d'un seul duc : le doge. Les tribuns continuèrent cependant à gouverner les îles.

À la suite des abus du troisième en charge, il lui substitua cependant un Tribun des Soldats (Magister Militum ou Mastromiles), réélu chaque année. Elle fut cependant abolie après cinq ans lorsque Fabrizio Ziani occupait la charge. La dignité des ducs fut alors rétablie avec l'élection de Teodato Ipato en 742.

Le noyau des premiers nobles vénitiens fut composé des familles tribunices (famiglie tribunizie), qui furent tribun de chacune d'une des 12 îles, parmi:

Les familles apostoliques et évangéliquesModifier

Les douze famille tribunices qui présidèrent à la fondation de la République de Venise sont appelées les familles apostoliques. Elles élurent le premier Doge en 697. Il s'agit des XII familles dites apostoliques :

S'y ajoutèrent ce qu'on appelle les quatre familles évangéliques :

Articles connexesModifier