Famille Badoer

La famille Badoer (ou Badoara, Badoari, dite aussi Partecipazi, Partecipazio) est une famille patricienne de Venise.

Armes des Badoer

HistoriqueModifier

Elle vint de la Hongrie à Pavie, et à Venise ensuite dans ses débuts en tant que tribuns. Elle fut une des douze maisons faisant partie du corps de la noblesse patricienne du début. Elle compte sept doges qui se succédèrent quasi consécutifs, à la limite du népotisme. Cette famille édifia diverses églises à Venise et y acheta beaucoup de richesses.
Un Marin Badoer eut en dot Peraga, Mirano, Stra, Morelle, San Bruson et d'autres terres de la Marche Trévisane à la suite de son mariage au XIIe siècle avec Balzanella, fille de Pietro seigneur de Peraga.
Les Badoer se glorifient d'un Bienheureux, d'un cardinal nommé patriarche de Venise par Clément XI, ainsi que de divers généraux, procureurs et ambassadeurs.
Une branche de cette famille habitat dans la paroisse de S. Tomà, dans la Calle de la Passion derrière laquelle existaient le Ramo, Sottoportico et Corte Badoer. Cette branche concourut à l'érection de la perspective de l'église San Tomà entre 1666 et 1670.

L'arme des Badoer se compose gueules à trois bandes d'argent et sur le tout un Lion d'Or.

ArchitectureModifier

  • Villa Badoer, villa veneta sise à Fratta Polesine (Rovigo), en Vénétie ;

Palais de Venise :

SourcesModifier

  • Dizionario Storico-Portatile Di Tutte Le Venete Patrizie Famiglie, G.Bettinelli, Venezia, 1780.
  • Nouvelle relation de la Ville et République de Venise, Casimir Freschot, Utrecht, 1709, éd.Guillaume Van Poolsum.
  • Repertorio Genealogico delle Famiglie confermate nobili e dei titolati nobili esistenti nelle provincie Venete, Francesco Schröder, Venise, 1830, typografia Alvisopoli.
  • Saggio sulla Storia Civile, Politica, Ecclesiastica e sulla Corografia e Topografia degli Stati della Reppublica di Venezia ad uso della Nobile e Civile Gioventù, Ab. D. Cristoforo Tentori Spagnuolo, Venise, Éd. Giacomo Storti, 1785.