Dolfin

famille noble

La famille Dolfin (italianisé parfois en Delfino ou Delfin) est une ancienne famille patricienne de Venise, originaire de Mazzorbo et issue du noble Giovanni Gradenigo, surnommé "le dauphin" (Dolfin en vénitien). Il prit pour armes personnelles un dauphin d'or en champ d'azur. Ses descendants les conservaient jusqu'à ce que Gregorio, le plus richissime de la famille, augmentait le nombre de dauphins à trois.

Les armes des Dolfin se composent de trois dauphins d'or en champ d'azur

La famille, des plus puissants de l'histoire de Venise, donna un doge, six cardinaux, ambassadeurs, évêques, procurateurs de Saint-Marc, patriarches de Alexandrie, de Grado et d'Acquilée, etc. La famille connaît une ascension en 1262, lors de l'affectation à Giacomo Dolfin d'une flotte composée de 37 galères chargées de chasser les Génois et les Grecs en Mer Égée. Au début du siècle suivant, Gregorio Dolfin a exercé les fonctions de gouverneur en Arménie. Enfin, en est élu doge Giovanni Dolfin de la branche des SS. Apostoli, auparavant représentant de la Sérénissime à Trévise sous le siège des Hongrois.

Giacomo Dolfin (1465-1507), fils de Pietro et Margherita de Giovanni Contarini, neveu de Giorgio, auteur du Cronicha, commande au peintre Giovanni Bellini, le retable à la mémoire de ses parents, qui sera placé dans la chapelle familiale de l'église de San Francesco della Vigna.

Personnages célèbresModifier

Quelques branches ont parti l'écu en deux champs d'azur et d'argent et d'argent et d'azur avec un seul dauphin.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ArchitectureModifier

  • Palais Dolfin Manin sur le Grand Canal à San Marco
  • Palais Dolfin-Bollani à Castello
  • Palais Secco-Dolfin à Dorsoduro (Ca'Dolfin)
  • Palais Dolfin-Giustiniani
  • Villa Dolfin-Boldù
  • Villa Dolfin-dal Martello (La Mincana)
  • Villa Correr-Dolfin

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Giovanna Nepi Sciré, La Peinture dans les Musées de Venise, Editions Place des Victoires, , 605 p. (ISBN 978-2-8099-0019-4), p.278 Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « Venise » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.