Torpilleur No 3

navire de guerre

Torpilleur N° 3
Image illustrative de l’article Torpilleur No 3
Autres noms Chevrette
Type Torpilleur
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Chantier naval Claparède & Cie
Commandé 12 juillet 1875
Quille posée 1875
Lancement 1876
Statut Rayé de la liste de la Flotte en tant que bâtiment de combat le 25 mai 1885
Équipage
Équipage 8 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 20,62 m ht
Maître-bau 3 m fl
Tirant d'eau 1,10 m / 2,30 m sous crosse
Déplacement 28 t
Propulsion 1 chaudière type loco + 1 machine compound
Puissance 280 ch
Vitesse 12,32 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 1 hampe porte-torpille

Le torpilleur N° 3 fait partie des 7 torpilleurs du programme de 1876 de la marine française.

Lors des essais ( - juillet 1877), il manque d'être rebuté car il n'atteint qu'une vitesse de 12,32 nœuds mais est reconnu comme très « marin ».

CarrièreModifier

Il fut utilisé pour effectuer les essais du premier tube lance-torpilles pour lancement aérien à air comprimé. En mars 1883, il est reclassé en « aviso de flottille » et baptisé Chevrette. En février 1885, il est classé « bâtiment de servitude » et sert aux essais de chauffe au pétrole. Il sera enfin employé comme remorqueur à Cherbourg jusqu'en 1887[1].

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Henri Le Masson, Histoire du torpilleur en France, 1872–1940, Paris 7e, académie de Marine, , 377 p.