Torpilleur No 2

navire de guerre

Torpilleur N° 2

Autres noms Vergeroux
Type Torpilleur
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Chantier naval Arsenal de Rochefort
Commandé 17 mars 1875
Quille posée 21 septembre 1875
Lancement mars 1876
Statut Rayé de la liste de la flotte en tant que bâtiment de combat en décembre 1880
Équipage
Équipage 8 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 21,57 m
Maître-bau 3,51 m
Tirant d'eau 2,62 m sous crosse
Déplacement 32 t
Propulsion 1 chaudière type loco + 1 machine compound
Puissance 100 ch
Vitesse 11 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 1 hampe porte-torpille
Carrière
Port d'attache Rochefort

Le torpilleur N° 2 fait partie des 7 torpilleurs du programme de 1876 de la marine française.

Ce bâtiment, de stabilité insuffisante, a des avaries incessantes de chaudière et sert à la mise au point de la hampe porte-torpille de l'I.G.M Desdouits en novembre 1878.

CarrièreModifier

En 1880, il devient bâtiment de servitude Vergeroux puis remorqueur de la DP (Direction du Port) de Rochefort.

De 1896 à 1899, il devient l'annexe de la Dive afin d'assurer la Défense fixe de Rochefort.

En mai 1899, la condamnation définitive du bâtiment est prononcée[1].

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Henri Le Masson, Histoire du torpilleur en France, 1872–1940, Paris 7e, académie de Marine, , 377 p.