Torpilleur No 6

navire de guerre

Torpilleur N° 6
Image illustrative de l’article Torpilleur No 6
Autres noms Lupin
Type Torpilleur
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Chantier naval Thornycroft (Angleterre)
Quille posée juillet 1875
Équipage
Équipage 8 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 19,65 m
Maître-bau 2,39 m
Tirant d'eau 0,69 m
Déplacement 12,2 t
Propulsion 1 chaudière type loco + 1 machine compound
Puissance 220 ch
Vitesse 18 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 espars porte-torpille

Le torpilleur N° 6 fait partie des 7 torpilleurs du programme de 1876 de la marine française.

Les essais des torpilleurs N° 5 et 6 furent jugés très satisfaisants au niveau des caractéristiques techniques. Cependant, leurs dimensions intérieures les rendirent inhabitables (1,50 m de hauteur sous plafond).

CarrièreModifier

  • 1875 : École de chauffe.
  • 1882 : Bâtiment d'instruction à l'école des torpilles (lieu-dit Boyardville sur la commune de Saint-Georges-d'Oléron) puis affectation à la Défense Mobile de Rochefort.
  • Mai 1888 : Rayé de la liste de la Flotte en tant que bâtiment de combat. Il fut conservé comme bâtiment de servitude sous le nom de Lupin à la direction de la défense sous-marine de Rochefort.
  • 1890 : Condamnation définitive[1].

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Henri Le Masson, Histoire du torpilleur en France, 1872–1940, Paris 7e, académie de Marine, , 377 p.