Ouvrir le menu principal

Aperçu du Technicentre.

Le Technicentre du Landy, aussi appelé Le Landy, est un Technicentre de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) qui assure la maintenance de tous les trains au départ de la gare de Paris-Nord, hors Transilien. Il entretient le matériel roulant 7j/7 et 24h/24[1] pour le compte des exploitants, depuis 1878.

SituationModifier

Situé sur le territoire de Saint-Denis, à l'angle de la rue Pleyel et de la rue du Landy, le Technicentre s’étend sur 30 hectares de superficie et comprend près de 27 km de voies ferrées[2]. Il se situe à seulement 2 km de la gare de Paris-Nord et près du siège de la SNCF. Il emploie 850 agents[3] de la SNCF et plus d’une centaine de salariés issus d’entreprises extérieures (sûreté, nettoyage…).

HistoriqueModifier

Chantier de petit entretien du Landy et annexe des wagons-litsModifier

Le chantier de petit entretien du Landy et l’annexe des wagons-lits ont été créés en 1878. Leur superficie était de 7 hectares. Le Landy appartenait à l’époque à la Compagnie du Nord. Il intègre la SNCF en 1937. En 1989, l'ensemble est rasé pour accueillir les futures installations nécessaires à la maintenance des rames TGV. La première pierre du Technicentre a été posée en 1990.

Arrivée des TGVModifier

L’organisation du Technicentre s’est développée dans les années 1990 pour accueillir la maintenance des TGV : SNCF Voyages en 1993, Eurostar en 1994 et Thalys en 1996. Cela a nécessité la création de nouveaux services tels que le mouvement pour la gestion prévisionnelle des parcs et les déplacements de rames, la logistique pour l’approvisionnement des pièces ou encore l’ingénierie de maintenance pour l’élaboration des règles de maintenance et leurs évolutions.

MatérielModifier

Côté production, Le Landy réalise un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros[4] et remplace plus de 55 000 pièces par an[5]. Le matériel entretenu circule sur un périmètre régional avec TER et Intercités Hauts-de-France, national avec SNCF Voyages et international avec Eurostar et Thalys. Le Technicentre du Landy effectue également la maintenance de la rame Iris 320 « Vigirail » .

Le site est divisé en trois parties[6] : le Landy centre, où s’effectue la maintenance périodique prévue dans le plan de transport, de tous types de rames, le Landy sud où s’effectuent des opérations de moins de h sur les rames grande vitesse et le Landy Pleyel pour la maintenance des rames de proximité desservant les Hauts-de-France.

Liste du matériel entretenu par destinationModifier

 
Aperçu d'une rame Eurostar (de type TGV TMST), stationnée au technicentre.
 
Le technicentre, vu depuis le siège de la SNCF. Au premier plan, la gare du Stade de France - Saint-Denis.

InternationalModifier

NationalModifier

RégionalModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Cheminots du Landy : une colère si profonde », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le 12 octobre 2017).
  2. « SNCF - La maintenance des TGV, Thalys et Eurostar au technicentre du Landy », sur www.tourisme93.com (consulté le 12 octobre 2017)
  3. « Repères Technicentre Le Landy », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 12 octobre 2017)
  4. « REPÈRES », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 12 octobre 2017).
  5. « SNCF - Le technicentre du Landy, le centre de maintenance des TGV éco-responsable », sur www.tourisme93.com (consulté le 12 octobre 2017)
  6. « Dans les coulisses de la réparation des trains », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 12 octobre 2017)

Voir aussiModifier