Ouvrir le menu principal

Matériel moteur de la SNCF

page de liste de Wikipédia

Le matériel moteur de la SNCF, avec le matériel remorqué de la SNCF, fait partie du matériel roulant de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF). L'entreprise étant en activité, cette liste est en constante évolution depuis sa création en 1938.

En 2011 le parc comprend des locomotives (diesels, dont certaines de manœuvre, ou électriques), des locotracteurs, des automotrices, des autorails, des éléments automoteurs diesels, des éléments automoteurs électriques (comprenant les trains à grande vitesse) et des éléments automoteurs bimodes. Depuis l'origine de l'entreprise en 1938, la technologie a mis au rebut certaines technologies et leur matériel : les locomotives à turbine à gaz et à vapeur du type locomotives à tender indépendant ou locomotives-tender et turbotrains.

Sommaire

Présentation de la liste des engins moteurs de la SNCFModifier

Liste des engins moteurs de la SNCF. (en gras, le matériel en service actuellement, en italique les engins retirés du service)[1],[2],[3],[4]

Numéro[5] Les activités de la SNCF
1 SNCF Voyages
(anciennement : Voyages France Europe (VFE), Grandes Lignes (GL))
2 Intercités (IC)
(anciennement : Trains Inter-Régionaux (TIR), Grandes Lignes (GL), Corail Intercités (CIC))
4 Fret (FR)
5 Trains Express Régionaux (TER)
6 SNCF Infra
7 Domaine matériel
(acheminement de matériel garé ou radié vers site de maintenance, de stockage ou de démolition)
8 Transilien

Matériel en serviceModifier

Parc électriqueModifier

LocomotivesModifier

Locomotives en 1500 VModifier
Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 7200[6],[7] Nez cassés
BB 4 400 kW
1976-1985 108 (04/06/2019) 4 040 kW CIC, FR, TER
BB 7600[8] Nez cassés
BB 4 400 kW
1976-1985 14 (07/10/2017) 4 040 kW Transilien BB 7200 modifiées réversibilité pour Transilien
BB 8500[9],[10],[11] Danseuses 1964-1974 2 (07/10/2017) 2610/2940 kW CIC, TER, DAV
Locomotives en 3000 VModifier
Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
E 483-DC2[12] bifréquence Bombardier Traxx 2009-2015 13 + 25 (15/08/2019) 5600 kW sous 3 kV IT, PO AKIEM 11 E483 Akiem Italie 483 301 à 311

2 5170 Akiem Pologne 483 x à x

plus 25 en commande dont

20 E483 Akiem Italie

5 5170 Akiem Pologne

Locomotives en 25 kVModifier
Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 15000[13],[14],[15] Nez cassés
BB 4 400 kW
1971-1978 52 (04/06/2019) 4 400 kW VFE, CIC, TER
BB 17000[16] Danseuses
BB 2 940 kW
1965-1968 5 (04/06/2019) 2 940 kW Transilien, VFE
Locomotives bicourantModifier
Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 22200[17],[18] Nez cassés
BB 4 400 kW
1976-1986 160 (04/06/2019) 4040/4140 kW VFE, CIC, FR, TER, INF, IDF
BB 25200[13],[19] BB Jacquemin 1965-1975 1 (07/10/2017) 3400/4130 kW Matériel
BB 25500[20],[21],[22] Danseuses 1964-1978 9 (01/01/2019) 2940 kW VFE, CIC, FR, TER, IDF
BB 26000[23],[24] Sybic 1988-1998 189 (04/06/2019) 5600 kW VFE, CIC, FR, TER
BB 27000[25],[26] Prima 2002-2006 179 (07/10/2017) 4200 kW FR, AKIEM, (VFLI, Regio-Rail, ETF Services, Colas-Rail, OSR France) Euro Cargo Rail, fin de location
BB 27300[27],[28] Prima 2006-2008 67 (07/10/2017) 4200 kW Transilien (lignes J et N)
BR 185-AC2[29] bifréquence Bombardier Traxx 2001-2009 3 (15/08/2019) 5600 kW sous 15 kV et 25 kV AKIEM 3 BR 185 Akiem Allemagne - Autriche 185-598 185-649 185-650
BR 187-AC3[29] bifréquence Bombardier Traxx 2009-2014 4 (15/08/2019) 5600 kW sous 15 kV et 25 kV AKIEM 4 BR 187 Akiem Allemagne - Autriche - Suisse 187.011 à 14
Locomotives tricourantModifier
Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 36000[30],[31] Astride 1996-2002 30 (07/10/2017) 5600 kW FR, AKIEM (Thello, OCP)
BB 36300[30],[32] Astride 2000-2001 30 (07/10/2017) 5600 kW FR BB 36000 modifiées pour le trafic vers l'Italie, BB 36342 accidentée.
BB 37000[33],[34] Prima 2004-2006 59 (07/10/2017) 4200 kW FR, AKIEM (VFLI, ETF Services, Colas-Rail) BB 37007 détruite à la suite d'un accident
BB 37500[35] Prima 2006-2009 9 (15/08/2019) 4200 kW FR, AKIEM BB 37000 pour opérateur privés

9 Akiem 37506, 07, 11, 13, 15, 24, 29, 30, 31

6 Europorte 37501 à 05, 09

16 Macquarie European Rail 37508, 10, 12, 14, 16 à 22, 23, 25 à 27

Locomotives quadricourantModifier
Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BR 186-MS[36] Bombardier Traxx 2000-2014 7 (19/02/2017) 5600 kW sous 3 kV, 15 kV et 25 kV

4000 kW sous 1,5 kV

FR, AKIEM 7 BR 186-MS Akiem Allemagne Belgique France 186 184 à 191

7 BR 186-MS Akiem Allemagne Autriche Pologne 186 261 à 267

2 BR 186-MS Captrain Allemagne Belgique France 186 457 186 459

AutomotricesModifier

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 100[37],[38],[39] 1908-1912 13 (19/12/2013) 220 kW M Cerdagne
Z 600[37],[40],[41] 1958 4 (19/12/2013) 400 kW M Infra Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine

Éléments automoteurs électriques (EAE)Modifier

EAE troisième railModifier
Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 150[42],[43] 2004 2 (19/12/2013) 348 kW R+M+R Cerdagne
Z 200[37],[44],[45] 1909 2 (19/12/2013) 440 kW M+R Cerdagne
Z 800[46],[47] 1996-1997 3 (19/12/2013) 2000 kW M+M Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine
Z 850[48],[49] 2005-2007 6 (19/12/2013) 696 kW R+M+R Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine
EAE courant continuModifier
Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 5600 (Z 2N)[50],[51] 1982-1985 52 (06/11/2017) 2800 kW M+2R+M ou M+4R+M Transilien (ligne R) et RER (lignes C et D)
Z 7300 (Z2)[52],[53] 1980-1984 37 (01/01/2019) 1275 kW M+R TER
Z 7500 (Z2)[54],[55] 1982-1983 3 (01/01/2019) 1275 kW M+R TER
EAE courant alternatifModifier
Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 6400[56],[57],[58] 1976-1979 32 (29/08/2019) 2360 kW M+R+R+M Transilien (ligne L)
Z 11500 (Z2)[59],[60] 1986-1988 14 (01/01/2019) 1200 kW M+R TER
EAE bicourantModifier
Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 8100 (MI 79)[61],[62] 1980-1983 117 (11/10/2017) 2824 kW sous 25 kV

2480 kW sous 1,5 kV

M+R+R+M RER (ligne B)
Z 8800 (Z 2N)[63],[64] 1985-1988 57 (11/02/2018) 2800 kW M+R+R+M Transilien (lignes N et U) et RER (ligne C)
Z 9500 (Z2)[65],[66] 1982-1983 12 (04/08/2019) 1275 kW M+R TER
Z 9600 (Z2)[67],[68] 1984-1986 14 (04/06/2019) 1275 kW M+R TER
Z 20500 (Z 2N)[69],[70] 1988-1998 200 (17/12/2015) 2800 kW M+R+R(+R)+M Transilien (lignes P et R) et RER (lignes C et D)
Z 20900 (Z 2N)[71],[72] 2001-2003 54 (11/08/2014) 3464 kW M+R+R+M RER (ligne C). En cours de modernisation.
Z 21500 (Z TER)[73],[74] 2002-2004 49 (11/12/2017) 1720 kW M+R+M TER
Z 21700 (Z TER)[73],[75] 2016 8 (11/12/2017) 1720 kW M+R+M Z 21500 modifié
Z 22500 (MI 2N)[76],[77] 1996-2000 53 (23/12/2017) 3200 kW R+M+R+M+R RER (ligne E)
Z 23500 (TER 2N)[78],[79] 1997-2000 79 (19/12/2013) 1700 kW M+R TER
Z 24500 (TER 2N NG) 2 & 3 caisses[80],[81] 2004-2010 Alstom 145 (19/12/2013) 1700/2550 kW M(+M)+M TER
Z 26500 (TER 2N NG) 4 & 5 caisses[80],[82] 2004-2010 Alstom 66 (19/12/2013) 3400/4250 kW M+M(+M)+M+M TER
Z 27500 (AGC/ZGC)[83],[84] 2005-2011 Bombardier 211 (19/12/2013) 1300 kW M+R(+R)+M TER
Z 31500 (Régiolis)[85] 2019-...Alstom 3 (16/08/2019) / 17 commandées (Léman Express)
Z 50000 (NAT ou Francilien)[86],[87] 2009-...Bombardier 254 (13/09/2019) 2620 kW Z+ZR+ZZ+ZR+ZR+ZR+ZR+Z Transilien (lignes H, J, K, L & P) et RER (ligne E)
360 rames commandées
Z 51500 (Régiolis)[88],[89] 2014-...Alstom 59 (03/09/2019) M+R+R+M 81 commandées (TER)
Z 54900 (Régiolis)[88],[90] 2016-2018 Alstom 15 (03/09/2019) M+R+R+M TER
Z 55500 (Regio 2N)[91],[92] 2014-...Bombardier 121 (11/08/2019) TER Porteur Hyperdense (PHD)
154 commandés
Z 56300 (Regio 2N)[91],[93] 2015-2019 Bombardier 42 (11/08/2019) TER Porteur Hyperdense (PHD)
Z 56500 (Regio 2N)[91],[94] 2018-...Bombardier 11 (11/08/2019) TER Porteur Hyperdense (PHD)
27 commandé
Z 57000 (Regio 2N) 2017-...Bombardier 43 (11/08/2019) Porteur Hyperdense (PHD)
Transilien (ligne R)
134 commandés
EAE tricourantModifier
Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Z 31500 (Régiolis)[88],[95] 2019-...Alstom 4 (+2 en essais) (03/09/2019) De 850 à 2600 kW M+R+R+M 17 commandées (TER international CEVA)
EAE de type TGVModifier
Série Construction Effectif Puissance (sous 25kV/15kV/1,5kV) Composition Remarque et Affectation
TGV Sud-Est[96],[97] 1978-1986 18 (03/09/2019) 6444/-/3100 kW M+8R+M Les dernières rames sont en retrait.
TGV Atlantique[98],[99] 1988-1992 46 (16/06/2019) 8800/-/3680 kW M+10R+M En cours de retrait depuis 2014
TGV TMST[100],[101] 1992-1995 12 (07/10/2017) 12240/5700/3400 kW M+9R+9R+M Eurostar Dont 9 quadri-courant, dont 3 internes SNCF hors pool Eurostar
TGV Réseau bi[102],[103] 1992-1994 26 (01/04/2019) 8800/-/3680 kW M+8R+M TGV Est (19 tronçons ex-réseau forment 19 POS, 32 motrices équipent 16 Duplex RD). En cours de retrait depuis 2015.
TGV Réseau tri[102],[104] 1993-1996 27 (01/04/2019) 8800/-/3680 kW M+8R+M Paris-Milan & Bruxelles/France (3 tronçons ex-tri ont rejoint le pool bi, leurs motrices équipent 3 Duplex RD), +1 rame ex-Thalys
TGV PBA[105],[106] 1995-1996 10 (01/04/2019) 8800/-/3680 kW M+8R+M Thalys : Paris-Bruxelles-Amsterdam (1 rame a rejoint le pool tri)
TGV PBKA[107],[108] 1996-1997 06 (07/10/2017) 8800/5160/3680 kW M+8R+M Thalys : Paris-Bruxelles-Cologne-Amsterdam
TGV Duplex[109],[110] 1995-2006 88 (01/07/2019) 8800/-/3680 kW M+8R+M La rame 255 est devenue Dasye 750 en 2012 à la suite du remplacement de ses motrices
TGV Duplex Réseau[111],[112] 1995-2007 19 (01/07/2019) 8800/-/3680 kW M+8R+M Sud-Est tronçons duplex neufs + motrices ex réseau
TGV Duplex Dasye[109],[113] 2008-2012 49 (01/07/2019) 9280/-/3680 kW M+8R+M Duplex nouvelle génération (moteurs asynchrones)
TGV POS[114],[115] 2006-2007 19 (07/10/2017) 9280/3680/6880 kW M+8R+M Paris - Ostfrankreich - Süddeutschland, 19 rames (tronçons ex-réseau et nouvelles motrices tricourant)
Euro Duplex (TGV 2N2)[116],[117] Depuis 2011 96 (01/08/2019) 9280/3680/6880 kW M+8R+M 30 rames 3UA, 25 rames 3UF et 40 rames 3UFC en commande
TGV IRIS 320[102],[118] Construite 1995,
transformée 2006 puis 2014
01 (17/09/2019) 8800/-/3680 kW M+8R+M INF, toutes lignes françaises (ex réseau tri)
Tram-train 750 V / 1,5 kVModifier
Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
U 52500 (Tram-train)[116],[119] 2011 24 (31/07/2019) 900 kW M+R+M+M Tram-train de l'Ouest lyonnais
U 52600 (Tram-train)[120] 2020 - 2021 22 (en commande) 900 kW M+R+M+M Transilien (Ligne T12 Express)
Tram-train 750 V / 25 kVModifier
Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
U 25500 (Tram-train)[121],[122] 2006 - 2009 27 (19/12/13) 520 kW M+NP+R+NP+M Transilien (Ligne T4) et Tram-train Mulhouse-Vallée de la Thur
U 53500 (Tram-train)[116],[123] 2010-2014 24 (01/01/15) 900 kW M+R+M+M Tram-train de Nantes
U 53600 (Tram-train)[116],[124] 2016 15 (01/01/18) 900 kW M+R+M+M Transilien (Ligne T11 Express)
U 53700 (Tram-train) 2017 - 2019 15 (31/08/19) 900 kW M+R+M+M Transilien (Ligne T4)
U 53800 (Tram-train)[120] 2019 - 2020 10 (en commande) 900 kW M+R+M+M Transilien (Ligne T13 Express)

Parc ThermiqueModifier

LocomotivesModifier

Série Surnom Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
BB 60000[125],[126] 2006-2011 169 (22/12/2017) 1000 kW FR, INF 160 commandées + 15 Infra-rail
BB 63500[127],[128],[129] BB Brissonneau et Lotz 1956-1971 62 (04/06/2019) 607 kW VFE, CIC, FR, TER, IDF, INF
BB 64600[130],[131] BB Brissonneau et Lotz 1956-1971 39 (01/01/2019) 607 kW INF transformation et modernisation de BB 63500 pour Infra
BB 64700 / TBB 64800[132],[133] BB Brissonneau et Lotz 1953-1956 16 (01/08/2015)
16 TBB (01/08/2015)
607 kW FR
BB 66000[127],[134],[135] Mouettes 1959-1968 21 (04/06/2019) 1030 kW FR, INF
BB 66400[127],[136],[137] Mouettes, Oiseaux bleus 1968-1971 14 (04/06/2019) 1030 kW FR, INF
BB 67200[138],[139] 1963-1968 77 (04/06/2019) 1472 kW INF
BB 67400[127],[140],[141] 1969-1975 96 (24/06/2019) 1765 kW VFE, CIC, FR, TER, IDF, INF
BB 69200[142],[143] 1965-1968 67 (04/06/2019) 1040 kW FR, INF
BB 69400[144],[145] 1968-1971 62 (01/01/2019) 1040 kW FR
CC 72000[127],[146] Nez cassés, Oiseaux bleus 1968-1974 3 (11/12/2017) 2650 kW FR, MAT
BB 75000 / BB 75100[147],[148] Prima 2007-2009 122 (17/12/2016) 2000 kW FR, INF, AKIEM (VFLI, OSR France, ETF Services, TSO, CFL Cargo)
BB 75300[149] Prima 2014-2016 10 (17/12/2016) 2400 kW CIC BB 75000 adaptée pour le service voyageur
BB 75400[150],[151] Prima 2010-2012 68 (19/12/2013) 2400 kW FR, AKIEM
BB 401 à 403, 410 à 426, 431[152] BB Brissonneau et Lotz 1956-1971 22 (15/08/2019) 480 kW FR, AKIEM et VFLI ex BB 65000 et BB 63500 15 Akiem 6 VFLI
Vossloh G 1000 BB[153] 2009-2010 5 (15/08/2019) 480 kW FR, AKIEM 5 D 100 101 à 105 location Captrain Italia
Vossloh G 1206 BB[154] Les Vossloh 2001-2016 46 (15/08/2019) 780 kW FR, AKIEM et VFLI identiques à BB 61000 rdiées 10 Akiem 2 Captrain 34 VFLI
Vossloh Euro 4000[155] Les Vossloh 2001-2016 14 (15/08/2019) 3148 kW FR, VFLI 14 Captrain E 4017 à 22, 27, 28, 44 à 49
Classe 66[156] Class 66 1998-2008 8 (15/08/2019) 2462 kW CAPTRAIN 8 en location Captrain
Classe 77[157] Class 77 2008-2014 7 (15/08/2019) 2420 kW FR, VFLI 7 77501 à 77507

AutorailsModifier

Autorails à voie métriqueModifier
Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
Autorails à voie normaleModifier
Série Surnom Construction Effectif Puissance Composition Affectation
X 73500 (A TER)[158],[159] Baleines bleues, Concombres, Supos 1999-2004 317 (07/10/2017) 2x257 kW M TER
X 73900 (A TER)[158],[160] Baleines bleues, Concombres, Supos 2001-2004 19 (07/10/2017) 2x257 kW M TER

Éléments automoteurs Diesels (EAD)Modifier

EAD à voie métriqueModifier
Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
X 74500[161],[162] 2002 5 (19/12/2013) 300 kW M+R Blanc-Argent
EAD à voie normaleModifier
Série Surnom Construction Effectif Puissance Composition Affectation
X 4300 (EAD)[163],[164] Caravelle 1963-1970 01 (07/10/2017) 330 kW M+R Infra
X 72500 (X TER)[165],[166] Aspirateur / Mérou 1997-2002 96 (07/06/2019) 4x300 kW M(+R)+M CIC, TER
X 76500 (AGC/XGC)[167],[168] 2004-2010 163 (07/10/2017) 2x662 kW M+R(+R)+M TER

Note : Les X72500 circulant sur la liaison Paris - Granville, après avoir eu la dénomination AGL (Automoteur Grande Ligne) sont désormais classés CIC (Corail InterCité).

Remorques d'EAD première catégorieModifier

Ces remorques de première catégorie sont toujours accouplées à un type d'autorail pour former un élément automoteur (ici les X 4300, X 4500, X 4900).

Série
XR 8300 pour la famille des Caravelles (X 4300 et consorts)[169],[164]
XR 8500 pour la famille des Caravelles (X 4500 et consorts)[169],[170]
XR 8900 pour la famille des Caravelles (X 4900)[169],[171]

Autres engins moteursModifier

LocotracteursModifier
Série Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
Y 7100[172],[173] 1958-1962 5 (06/08/2015) 152 kW INF Transmission hydromécanique
Y 7400[172],[174] 1963-1972 22 (06/08/2015) 152 kW FR - INF Transmission mécanique
Y 8000[175],[176] 1977-1990 361 (13/01/2015) 219/230 kW FR / TER Transmission hydraulique
Y 8400[175],[177] 1990-1995 101 (13/01/2015) 219/230 kW FR Transmission hydraulique
Y 9000[178],[179] 2010-... 110 (01/03/2015) 265 kW INF Transformation et modernisation des Y 7100 et Y7400
Locotracteurs métriquesModifier
Série Construction Effectif Puissance Affectation Commentaire
CN 4[180],[181] 1983 1 (2010) 145 kW infra Chasse-neige Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine
Entretien des infrastructuresModifier

Parmi le matériel moteur en service de la SNCF, il y a aussi le matériel spécialisé dans l'entretien :

Parc BimodeModifier

Éléments automoteurs bimodesModifier

Série Construction Effectif Puissance Composition Affectation
B 81500 (AGC/BGC) Diesel / 1,5 kV[183],[184] 2004-2011 185 (07/06/2011) 1324/1900 kW M+R(+R)+M TER
B 82500 (AGC/BGC) BiBi Diesel / 1,5 kV / 25 kV[183],[185] 2007-2011 140 (17/12/2016) 1324/1900 kW M+R+R+M TER / Transilien (ligne P)
B 83500 (Régiolis) BiBi Diesel / 1,5 kV / 25 kV[186] 2014-... 42 (15/01/2018) / M+R+R(+R+R)+M TER
B 84500 (Régiolis) BiBi Diesel / 1,5 kV / 25 kV[187] 2014-... 104 (14/07/2019) De 850 à 2600 kW M+R+R(+R+R)+M TER
B 85000 (Coradia Liner V160) BiBi Diesel / 1,5 kV / 25 kV[188] 2016-... 36 (07/06/2019) De 850 à 2600 kW M+R+R(+R+R)+M IC
B 85900 (Régiolis) BiBi Diesel / 1,5 kV / 25 kV[189] 2015-2016 10 (17/12/2016) De 850 à 2600 kW M+R+R+M TER

Matériel hors serviceModifier

Parc électriqueModifier

LocomotivesModifier

Locomotives à courant continuModifier
Série Série
BB 1-80[190] Biquettes 2D2 5000
BB 100[191] 2D2 5100
BB 200[190] 2D2 5300[20]
BB 300[190],[192] 2D2 5400[20]
2D2 401-402 Ganz (Prototypes) 2D2 5500[20],[192]
BB 800[190] Libellules CC 6001[192] (Prototype)
BB 900[190] BBB 6002[192] (Prototype)
1C 1001[193] BBB 6003[192] (ex-BBB 20003)
BB 1002-1003 Japonaises CC 6500[20],[194],[195] Nez cassés
CC 1100[20],[196],[197] CC 7001-7002[20] (Prototypes)
BB 1280[191] BB 7003[190] (Prototype)
BB 1320[190] CC 7100[20]
BB 1420[190] BB 8100[190],[198],[199]
BB 1500[190] BB Midi ex BB 4000 BB 8700[200],[201] Danseuses
BB 1600[190] BB Midi ex BB 4500 BB 9001-9002 (Prototypes)
BB 1800 BB 9003-9004[191] (Prototypes)
2CC2 3001 (Prototype)[202] 2D2 9100[20] Batteuses
2C2 3100[203] BB 9200[204]
2BB2 3200[205] BB 9300[13],[206]
2BB2 3300[207] BB 9400[13] Vespa
2CC2 3400[20] BB 9600[208],[209] Vespa
1ABBA1 3500[210] BB 9700[211],[212] BB Jacquemin
1ABBA1 3600[191] BB 80000[213]
1CC1 3700[214] BB 88500[215] Danseuses
1CC1 3800[20]
1C1 3900
BB 4100[190] BB Midi
BB 4200[190] BB Midi
BB 4600[190] BB Midi
BB 4700[190] BB Midi
BB 4730 BB Midi
Locomotives à courant alternatifModifier
Série Série
BB 10001[192] (Prototype) BB 16000[13],[216] "BB Jacquemin"
CC 10002[192] (Prototype) (devenue BB 16655) BB 16100[217],[218] BB Jacquemin
BB 10003[192] (Prototype) (ex-BB 15007 et redevenue BB 15007) BB 16500[13],[219],[220] Danseuses
BB 10004[192] (Prototype) (redevenue BB 15055) BB 17000[13],[221],[16] Danseuses
BB 12000[13] Fer à repasser
BB 13000[13] Fer à repasser
CC 14000[20] Fer à repasser
CC 14100[20] Fer à repasser
Locomotives bicourantModifier
Série Série
CC 20001[20] (Prototype) Grand-mère CC 21000[20] Nez cassés composante CA retirée: transformées en CC6500
CC 20002[192] (Prototype) CC 25000[20]
BBB 20003[192] (Prototype, devenue BBB 6003) BB 25100[13],[222],[223] BB Jacquemin
BB 20004[192] (Prototype) (ex-BB 16540) BB 25150[13],[224] BB Jacquemin
BB 20005[13] (Prototype) (ex-BB 16028) CC 92000[225] Class 92 ou CC Eurotunnel tunnel sous la Manche
BB 20006[192] (Prototype) (ex-BB 10001)
BB 20011-20012[192] (Prototype) (redevenues BB 22379 et 22380)
BB 20100[13]
C 20150[192]
BB 20200[13],[226],[227] Danseuses Bifréquences
Locomotives tricourantModifier
Série Série
BB 30000[20] (Prototypes)BB Jacquemin
Locomotives quadricourantModifier
Série Série Série
CC 40100[20] BB 47001 Prima 6000 prototype Alstom BB 47501 / BB 47502 Prima II prototype Alstom

Rames automotricesModifier

Rames automotrices troisième railModifier
Série Série
Z 200[228],[229] (Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine) Z 1400[230] Standard 4e série
Z 450[37] Chasse-neige (Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine) Z 1500[230] Standard 5e série
Z 691[37],[231],[232] Chasse-neige (Saint-Gervais-Chamonix-Vallorcine) Z 5176-5182
Z 1200[191] Standard 2e série
Z 1300[230] Standard 3e série
Rames automotrices à courant continuModifier
Série Série
Z 3400 Rames Z Z 4700[56]
Z 3600[230] ex-1re série Z 4900[191]
Z 3700[56] Budd Z 5100[233]
Z 3800[56] Rouges Z 5300[233],[234],[235]
Z 4000[56] Z 7001[236] Zébulon
Z 4100[230] Z 7100[56],[237] Zézettes
Z 4200[56]
Z 4300[56]
Z 4400[56]
Z 4500
Rames automotrices à courant alternatifModifier
Série Série
Z 9051-9052[238] Z 6100 « P'tit gris »[239],[240]
Z 9053-9054 / Z 6001-6002[238] Z 6300[56],[241]
Z 9055 / Z 6004[238] Z 9061-9062 / Z 8001-8002[56]
Z 9056 à 9059 / Z 6006 à 6009[233]
Rames automotrices bicourantModifier
Série Série
Z 92050 (Z 2N)[242]
Autorails bimodesModifier
Série Série
XAT 1000[243] Amphibies
EAE de type TGVModifier
Série Série
TGV postal[96]
TGV P01

Parc thermiqueModifier

Locomotives Diesel de ligneModifier

Séries diverses Série BB Série CC
1D1 60051 (prototype) BB 60001[244] (prototype) C 60002[244] (prototype)
262 AD 1[245] et 262 BD 1[245] BB 60011 C 61000 / TC 61100[127]
A1AA1A 62000[172] Baldwin - Mammouth BB 60021 (Prototype) CC 65000[127] Sous-marin
A1AA1A 68000[172],[246] BB 60031-60033[191] (prototype) CC 65500[127] Dakota
A1AA1A 68500[172],[247] Les bleues BB 60041[244] (prototype) CC 70000[127] (deux prototypes)
PLM 4 BMD 1 BB 61000[248]Les Vossloh CC 72100[127],[249]Nez cassés, Oiseaux bleus
BB 62400[250] Hollandaises CC 80000[127] (deux prototypes dont Belphégor)
BB 63000[127],[251] BB Brissonneau et Lotz 2 chevaux
BB 63400[128],[252]
BB 63413 : Plathée[178] BB Brissonneau et Lotz prototype hybride
BB 66600[127],[253]
BB 66691-66692[127]
BB 66700[254],[255]
BB 66900[127]
BB 67000[127]
BB 67300[127],[256],[257]
BB 69000[127] (deux prototypes)
BB 71000[127] Pédalos
BB 76000

Locotracteurs DieselModifier

Seules sont indiquées ici les séries ayant eu une carrière significative à la SNCF ou présentant une caractéristique particulière. À titre documentaire, en avril 1960 on dénombrait 57 types d'engins différents en service, mais seulement douze comptaient plus de dix exemplaires. Vingt-trois exemplaires étaient uniques.

Série Série
Y 2100[172] Y 9100[258] Devenu Y 51100
Y 2200[172] Y 9200[258] Devenu Y 51200
Y 2400[172] Y 11200[172]
Y 5100[172] Y 50100[172]
Y 5200[172] Y 51100[172] Ex Y 9100
Y 6000[172] Y 51200[172] Ex Y 9200
Y 6200[172] Y BL[172]
Y 6400[172]

Rames automotrices à turbine à gazModifier

Série Série
TGS[169] (rame expérimentale) T 1000 (ETG)[169]
TGV 001[169] (rame expérimentale) T 2000 (RTG)[169]

Autorail à voie métriqueModifier

Série Série
X 157 et 158 (Chemins de fer des Côtes-du-Nord), (chemins de fer de Corse)
X 200[163],[259] (Blanc-Argent)
X 200[260] (Corse)
X 210[261] (Blanc-Argent)
X 220[228],[261],[262] (Blanc-Argent)

AutorailsModifier

Série Série
X 1 et 2 Renault VHD (VH double) X 4960 et X 4980[163] Renault ADP
X 120 et X 130 Renault ABV (ABJ double) X 5100 et X 5200[263] Renault ADX
XB 1000[191] Bugatti Présidentiel X 5500[263] et X 5800[263] U-150 Mobylettes
XF 1000 TAR 1934 (Franco-Belge) X 5600[264] FNC
XF 1100 TAR 1936 (Franco-Belge) XFL 5700[264] Floirat (autocars sur rails)
X 2000 à X 2300[191] Renault VH Iroquois XM 5000<[191] et XM 6000 Micheline
X 2051[172] Autorail Budd (prototype) X 7000 et X 7100 Renault AEK
X 2100[265],[266]Boite à chaussure
X 2200[267],[268]Boite à chaussure X 4630 (EAD)[163],[269]
X 2400[172] U-600 XC 10000 EIC Charentaises
X 2700[270] RGP-2 bimoteur Lézard verts X 23000 ADN & Standards
X 2720[163],[271] RGP-1 monomoteur Lézard verts X 30000 Berliet
X 2770[163],[271] RGP-1 TEE en livrée rouge TEE X 42000[263] De Dietrich
X 2800[163],[272] U-825 Bleu d'Auvergne X 52000 Decauville[263] Nez de cochon
X 3000 à X 3500[163] Renault ABJ-1 à 3 X 52100 Decauville[263] Nez de cochon
X 3600[163] Renault ABJ-4 X 1501/02
X 3700[163] De Dietrich
X 3800[163] U-300 Picasso X 92100[265],[273]
X 4200[163] Panoramiques X 92200[267],[274]
X 4500 (EAD)[163],[275] X 93953 U-300 Picasso ex X 3953 livrée bleu et blanc pour la ligne de Bréauté - Beuzeville à Fécamp redevenu X 3953
X 4750 (EAD)[276],[277] X 94630 (EAD)[278] livrée bleue et jaune spécialisé ligne Cannes-Ranguin caravelle (EAD) devenu X 4744
X 4790 (EAD)[276],[279] X 94750[278] (RAP (Rames Automotrices Postales))
X 4900 (EAT)[163],[171],[280] X 97150 A2E

Remorques d'autorail première catégorieModifier

Ces remorques de première catégorie sont toujours accouplées à un type d'autorail pour former un élément automoteur (ici les X 2700, X 2720, X 2770).

Série Série
XR 7700[263] pour RGP-2 bimoteur Lézard verts
XR 7720[263],[271] pour RGP-1 monomoteur Lézard verts
XR 7770[169],[271] pour RGP-1 TEE en livrée rouge TEE (X 2770)

AutresModifier

Parmi le matériel moteur hors service de la SNCF, il y a aussi les locomotives à vapeur françaises.

Radiation et recyclageModifier

Les locomotives radiées sont stockées a la gare de triage de Sotteville les Rouen. Un centre de recyclage a ouvert au Technicentre de Sotteville-Quatres-Mares permettant La deconstruction d’environ 120 a 130 machines par an[281].

Un autre technicentre spécialisé dans la dépollution et de construction des machines est prévue s’ouvrir fin 2019 à Baroncourt[282].

Chronologie des livraisons de matériel moteur à la SNCFModifier

 

Notes et référencesModifier

  1. Revue mensuelle Rail Passion, état trimestriel du matériel moteur SNCF, un article par trimestre
  2. Revue bimestrielle Voies Ferrées le matériel moteur de la SNCF, en plusieurs articles sur plusieurs numéros par année
  3. Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, La Vie du Rail, 1978
  4. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, La Vie du Rail, 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  5. Numéro utilisé pour la numérotation des locomotives
  6. Redoutey 2007, p. 51
  7. Redoutey 2016, p. 186
  8. Redoutey 2016, p. 188
  9. Defrance 1978, p. 600-601
  10. Redoutey 2007, p. 57-59-61
  11. Redoutey 2016, p. 190
  12. Redoutey 2016, p. 218
  13. a b c d e f g h i j k l m et n Defrance 1978, p. 601
  14. Redoutey 2007, p. 75
  15. Redoutey 2016, p. 192
  16. a et b Redoutey 2016, p. 194
  17. Redoutey 2007, p. 91
  18. Redoutey 2016, p. 196
  19. Redoutey 2007, p. 103-105
  20. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r Defrance 1978, p. 602
  21. Redoutey 2007, p. 107-109-111
  22. Redoutey 2016, p. 198
  23. Redoutey 2007, p. 113
  24. Redoutey 2016, p. 200
  25. Redoutey 2007, p. 117
  26. Redoutey 2016, p. 202
  27. Redoutey 2007, p. 119
  28. Redoutey 2016, p. 204
  29. a et b Redoutey 2016, p. 214
  30. a et b Redoutey 2007, p. 121
  31. Redoutey 2016, p. 206
  32. Redoutey 2016, p. 208
  33. Redoutey 2007, p. 123
  34. Redoutey 2016, p. 210
  35. Redoutey 2016, p. 212
  36. Redoutey 2016, p. 216
  37. a b c d et e Defrance 1978, p. 612
  38. Redoutey 2007, p. 311
  39. Redoutey 2016, p. 308
  40. Redoutey 2007, p. 323
  41. Redoutey 2016, p. 318
  42. Redoutey 2007, p. 313
  43. Redoutey 2016, p. 310
  44. Redoutey 2007, p. 315
  45. Redoutey 2016, p. 336
  46. Redoutey 2007, p. 327
  47. Redoutey 2016, p. 320
  48. Redoutey 2007, p. 329
  49. Redoutey 2016, p. 322
  50. Redoutey 2007, p. 173
  51. Redoutey 2016, p. 116
  52. Redoutey 2007, p. 185
  53. Redoutey 2016, p. 120
  54. Redoutey 2007, p. 187
  55. Redoutey 2016, p. 122
  56. a b c d e f g h i j et k Defrance 1978, p. 605
  57. Redoutey 2007, p. 181
  58. Redoutey 2016, p. 118
  59. Redoutey 2007, p. 197
  60. Redoutey 2016, p. 134
  61. Redoutey 2007, p. 189
  62. Redoutey 2016, p. 124
  63. Redoutey 2007, p. 191
  64. Redoutey 2016, p. 128
  65. Redoutey 2007, p. 193
  66. Redoutey 2016, p. 130
  67. Redoutey 2007, p. 195
  68. Redoutey 2016, p. 132
  69. Redoutey 2007, p. 199
  70. Redoutey 2016, p. 136
  71. Redoutey 2007, p. 201
  72. Redoutey 2016, p. 140
  73. a et b Redoutey 2007, p. 203
  74. Redoutey 2016, p. 142
  75. Redoutey 2016, p. 142
  76. Redoutey 2007, p. 205
  77. Redoutey 2016, p. 144
  78. Redoutey 2007, p. 207
  79. Redoutey 2016, p. 150
  80. a et b Redoutey 2007, p. 209
  81. Redoutey 2016, p. 152
  82. Redoutey 2016, p. 152
  83. Redoutey 2007, p. 211
  84. Redoutey 2016, p. 154
  85. Redoutey 2016, p. 158
  86. Rail Passion no 153, juillet 2010, Un matériel innovant pour l'Île-de-France, p. 49
  87. Redoutey 2016, p. 156
  88. a b et c Le futur train régional d’Alstom bientôt opérationnel, La gazette des communes, 14 février 2011 lagazettedescommunes.com
  89. Redoutey 2016, p. 158
  90. Redoutey 2016, p. 158
  91. a b et c Revue bimestrielle Voies Ferrées, Régio 2N: un nouveau TER deux niveaux signé Bombardier, numéro 181 septembre/octobre 2010 page 87
  92. Redoutey 2016, p. 160
  93. Redoutey 2016, p. 160
  94. Redoutey 2016, p. 160
  95. Redoutey 2016, p. 158
  96. a et b Redoutey 2007, p. 134
  97. Redoutey 2016, p. 56, 58, 70
  98. Redoutey 2007, p. 135
  99. Redoutey 2016, p. 57, 72
  100. Redoutey 2007, p. 138
  101. Redoutey 2016, p. 63, 88
  102. a b et c Redoutey 2007, p. 136
  103. Redoutey 2016, p. 58, 74, 93
  104. Redoutey 2016, p. 58, 74, 93
  105. Redoutey 2007, p. 139
  106. Redoutey 2016, p. 64, 90
  107. Redoutey 2007, p. 141
  108. Redoutey 2016, p. 61, 62
  109. a et b Redoutey 2007, p. 137
  110. Redoutey 2016, p. 60, 78, 86
  111. Redoutey 2007, p. 136-137
  112. Redoutey 2016, p. 59, 76
  113. Redoutey 2016, p. 60, 78, 86
  114. Redoutey 2007, p. 140
  115. Redoutey 2016, p. 65, 94
  116. a b c et d Revue bimestrielle Voies Ferrées, septembre-octobre 2009, p. 15
  117. Redoutey 2016, p. 62, 84, 87
  118. Redoutey 2016, p. 100
  119. Redoutey 2016, p. 174
  120. a et b « Alstom fournira 32 trams-trains Citadis-Dualis supplémentaires à Île-de-France Mobilités et SNCF » (consulté le 12 novembre 2018)
  121. Redoutey 2007, p. 215
  122. Redoutey 2016, p. 170
  123. Redoutey 2016, p. 176
  124. Redoutey 2016, p. 178
  125. Redoutey 2007, p. 221
  126. Redoutey 2016, p. 232
  127. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s Defrance 1978, p. 606
  128. a et b Redoutey 2007, p. 229
  129. Redoutey 2016, p. 234
  130. Revue mensuelle Loco-Revue, numéro 765, avril 2011, page 28
  131. Redoutey 2016, p. 236
  132. Redoutey 2007, p. 231
  133. Redoutey 2016, p. 238
  134. Redoutey 2007, p. 233-235
  135. Redoutey 2016, p. 240
  136. Redoutey 2007, p. 237
  137. Redoutey 2016, p. 242
  138. Redoutey 2007, p. 243
  139. Redoutey 2016, p. 246
  140. Redoutey 2007, p. 247
  141. Redoutey 2016, p. 250
  142. Redoutey 2007, p. 253
  143. Redoutey 2016, p. 252
  144. Redoutey 2007, p. 255
  145. Redoutey 2016, p. 254
  146. Redoutey 2007, p. 257
  147. Redoutey 2007, p. 261
  148. Redoutey 2016, p. 258
  149. Redoutey 2016, p. 258
  150. Redoutey 2007, p. 261
  151. Redoutey 2016, p. 258
  152. Redoutey 2016, p. 262
  153. Redoutey 2016, p. 264
  154. Redoutey 2016, p. 266
  155. Redoutey 2016, p. 268
  156. Redoutey 2016, p. 270
  157. Redoutey 2016, p. 272
  158. a et b Redoutey 2007, p. 297
  159. Redoutey 2016, p. 296
  160. Redoutey 2016, p. 296
  161. Redoutey 2007, p. 341
  162. Redoutey 2016, p. 326
  163. a b c d e f g h i j k l m et n Defrance 1978, p. 608
  164. a et b Redoutey 2007, p. 281
  165. Redoutey 2007, p. 295
  166. Redoutey 2016, p. 294
  167. Redoutey 2007, p. 299
  168. Redoutey 2016, p. 298
  169. a b c d e f g et h Defrance 1978, p. 610
  170. Redoutey 2007, p. 283-287-289
  171. a et b Redoutey 2007, p. 293
  172. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s et t Defrance 1978, p. 607
  173. Redoutey 2007, p. 265
  174. Redoutey 2007, p. 267
  175. a et b Redoutey 2007, p. 269
  176. Redoutey 2016, p. 278
  177. Redoutey 2016, p. 278
  178. a et b Revue mensuelle Loco-Revue, numéro 761, décembre 2010, page 21
  179. Redoutey 2016, p. 280
  180. Redoutey 2007, p. 331
  181. Redoutey 2016, p. 340
  182. Redoutey 2016, p. 332
  183. a et b Redoutey 2007, p. 301
  184. Redoutey 2016, p. 162
  185. Redoutey 2016, p. 164
  186. Redoutey 2016, p. 166
  187. Redoutey 2016, p. 168
  188. Redoutey 2016, p. 168
  189. Redoutey 2016, p. 168
  190. a b c d e f g h i j k l m n et o Defrance 1978, p. 600
  191. a b c d e f g h i et j Defrance 1978, p. 616
  192. a b c d e f g h i j k l m n et o Redoutey 2007, p. 9
  193. Page sur les 1CC1 3800 sur le site de l'APMFS (Association pour la préservation du matériel ferroviaire savoyard)
  194. Defrance 1978, p. 47-49
  195. Redoutey 2007, p. 48
  196. Defrance 1978, p. 45
  197. Redoutey 2007, p. 44
  198. Defrance 1978, p. 55
  199. Redoutey 2007, p. 54
  200. Defrance 1978, p. 63
  201. Redoutey 2007, p. 62
  202. 2CC2 3001 (prototype).
  203. « Les 2C2 3101 à 3112 du Midi » [archive du ] (consulté le 1er avril 2018)
  204. Redoutey 2007, p. 64
  205. Page sur la 2BB2 3201 sur le site de l'APMFS (Association pour la préservation du matériel ferroviaire savoyard)
  206. Redoutey 2007, p. 66
  207. Page sur la 2BB2 3301 sur le site de l'APMFS (Association pour la préservation du matériel ferroviaire savoyard)
  208. Defrance 1978, p. 69
  209. Redoutey 2007, p. 68
  210. Page sur la 1ABBA1 3501 sur le site de l'APMFS (Association pour la préservation du matériel ferroviaire savoyard)
  211. Defrance 1978, p. 71
  212. Redoutey 2007, p. 70
  213. Defrance 1978, p. 125
  214. Page sur les 1CC1 3700 sur le site de l'APMFS (Association pour la préservation du matériel ferroviaire savoyard)
  215. Redoutey 2007, p. 127
  216. Redoutey 2007, p. 76
  217. Defrance 1978, p. 79
  218. Redoutey 2007, p. 78
  219. Defrance 1978, p. 81
  220. Redoutey 2007, p. 80
  221. Redoutey 2007, p. 82
  222. Defrance 1978, p. 95
  223. Redoutey 2007, p. 94
  224. Redoutey 2007, p. 96
  225. Redoutey 2007, p. 129
  226. Defrance 1978, p. 89
  227. Redoutey 2007, p. 88
  228. a et b Defrance 1978, p. 611
  229. Redoutey 2016, p. 336
  230. a b c d et e Defrance 1978, p. 603
  231. Defrance 1978, p. 325
  232. Redoutey 2016, p. 338
  233. a b et c Defrance 1978, p. 604
  234. Redoutey 2007, p. 169-171
  235. Redoutey 2016, p. 114
  236. Defrance 1978, p. 605-618
  237. Defrance 1978, p. 183
  238. a b et c Redoutey 2007, p. 11
  239. Defrance 1978, p. 604-605
  240. Redoutey 2007, p. 175-177
  241. Defrance 1978, p. 179
  242. Redoutey 2007, p. 213
  243. Le patrimoine de la SNCF et des chemins de fer français, Tome 2, La Vie du Rail - (ISBN 2-84234-069-8) (diagramme de l'XAT page 859)
  244. a b et c Redoutey 2007, p. 12
  245. a et b Redoutey 2007, p. 33
  246. Redoutey 2007, p. 249
  247. Redoutey 2007, p. 251
  248. Redoutey 2007, p. 223
  249. Redoutey 2007, p. 256
  250. Redoutey 2007, p. 225
  251. Redoutey 2007, p. 227
  252. Redoutey 2016, p. 235
  253. Redoutey 2016, p. 240
  254. Redoutey 2007, p. 239
  255. Redoutey 2016, p. 244
  256. Redoutey 2007, p. 245
  257. Redoutey 2016, p. 248
  258. a et b Defrance 1978, p. 280
  259. Redoutey 2007, p. 333
  260. Redoutey 2007, p. 345
  261. a et b Redoutey 2007, p. 335
  262. Redoutey 2016, p. 324
  263. a b c d e f g et h Defrance 1978, p. 609
  264. a et b Redoutey 2007, p. 13
  265. a et b Redoutey 2007, p. 273
  266. Redoutey 2016, p. 286
  267. a et b Redoutey 2007, p. 275
  268. Redoutey 2016, p. 288
  269. Redoutey 2007, p. 287
  270. Defrance 1978, p. 607-608
  271. a b c et d Redoutey 2007, p. 277
  272. Redoutey 2007, p. 279
  273. Redoutey 2016, p. 286
  274. Redoutey 2016, p. 288
  275. Redoutey 2007, p. 283
  276. a et b Redoutey 2007, p. 289
  277. Redoutey 2016, p. 290
  278. a et b Redoutey 2007, p. 14
  279. Redoutey 2016, p. 290
  280. Redoutey 2016, p. 292
  281. Près de Rouen, le cimetière des locos est appelé à disparaître du paysage sur www.paris-normandie.fr, consulté le 13 octobre 2019
  282. vers la fin du cimetière de locomotive au triage de Sotteville sur www.railpassion.fr

BibliographieModifier

  • Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, N.M. La Vie du Rail,   : source utilisée pour la rédaction de cet article.
  • Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF en 2007, La Vie du Rail, (ISBN 978-2-915034-65-3)   : source utilisée pour la rédaction de cet article.
  • Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF en 2016, La Vie du Rail, (ISBN 978-2-37062-040-8)   : source utilisée pour la rédaction de cet article.
  • Revue bimestrielle Voies Ferrées « Le matériel moteur de la SNCF en 2008-2009 », no 175, septembre-octobre 2009   : source utilisée pour la rédaction de cet article.

Voir aussiModifier