Taichung

ville de Taïwan

Taichung
臺中市
Blason de Taichung
Héraldique
Drapeau de Taichung
Drapeau
Taichung
Administration
Pays Drapeau de Taïwan Taïwan
Type Municipalité spéciale
(Kuomintang)
Maire
Mandat
Lu Shiow-yen
2018 -
Code postal 400-439
ISO 3166-2 TW-TXG
Zone 0(4)
Fuseau horaire UTC+8
Démographie
Population 2 811 148 hab. (2019)
Densité 1 269 hab./km2
Géographie
Coordonnées 24° 09′ 00″ nord, 120° 40′ 00″ est
Superficie 221 490 ha = 2 214,90 km2
Symboles
Oiseau aigrette garzette (Egretta garzetta)
Fleur Kalanchoe
Arbre alstonia des écoliers (Alstonia scholaris)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Taïwan
Voir sur la carte administrative de Taiwan
City locator 14.svg
Taichung
Liens
Site web eng.taichung.gov.tw/%20eng.taichung.gov.tw

Taichung (chinois traditionnel : 臺中市 ; chinois simplifié : 台中市 ; pinyin : Táizhōng shì ; pha̍k-fa-sṳ: Thòi-chûng ; pe̍h-ōe-jī: Thòi-chûng) est une municipalité spéciale du centre-ouest de l'ile de Taïwan. Avec une population de plus de 2,81 millions d'habitants, Taichung est la seconde ville la plus peuplée de Taïwan après celle de Kaohsiung en juillet 2017. Son nom chinois signifie « centre de Taïwan ». Elle sert de noyau de l'aire métropolitaine Taichung-Chunghua, laquelle est la seconde plus grande aire métropolitaine de Taïwan. La ville actuelle a été formée lorsque le comté de Taichung fusionna avec la province originelle de Taichung[1] afin de former la municipalité spéciale le 25 décembre 2010[2],[3].

Située dans le bassin de Taichung, la ville fut nommée au cours de la période de la domination japonaise et devint un carrefour économique et culturel majeur. Comportant à l'origine de plusieurs hameaux éparpillés, Taichung fut conçue et développée par les japonais. Elle fut surnommée "le Kyoto de Formose" au cours de l'ère japonaise du fait de son environnement d'une beauté et d'un calme époustouflant. La ville abrite le Musée national de science naturelle, le Musée national des beaux-arts, le Théâtre national de Taichung, la Bibliothèque nationale de l'information publique, l'Orchestre symphonique national de Taïwan, ainsi que de nombreux sites culturels tels que le parc historique de Taichung, les jardins de la famille Lin et de nombreux temples.

HistoireModifier

Histoire pré-moderneModifier

Les aborigènes atayal ainsi que plusieurs tribus aborigènes taïwanaises (taokas, papora, pazeh, hoanya et babuza) peuplaient les plaines qui forment la Taichung moderne. Ces peuplades étaient à l'origine des chasseurs-cueilleurs qui, plus tard, vivaient de la culture du millet et du taro. Au XVIIe siècle, les tribus papora, babuza, pazeh et hoanya établirent le royaume de Middag qui occupait la partie occidentale de l'actuelle municipalité de Taichung.

Qing DynastyModifier

En 1682, la dynastie Qing s'empara du contrôle de la partie occidentale de Taïwan en évinçant la famille Cheng du royaume de Tungning. En 1684, le comté de Zhuluo fut établi, et inclut les deux-tiers de la partie nord sous-développée de Taïwan. Les débuts de l'actuelle Taichung remontent à un campement surnommé Toatun (chinois: 大墩; pinyin: Dàdūn; wade–giles: Ta4-tun1; pe̍h-ōe-jī: Toā-tun; littéralement: "grande butte") établi en 1705. Afin de renforcer le contrôle des Qing, une garnison vit le jour en 1721 grâce à Lan Ting-chen près du site de l'actuel parc Taichung[4].

Au nord de la ville actuelle, une révolte aborigène éclata sur la rivière Dajia en 1731, après l'installation de fonctionnaires chinois qui forcèrent les autochtones à servir de main-d’œuvre. La révolte s'étendit à travers la ville et jusqu'à l'actuel comté de Changhua au sud en mai 1732, avant que les rebelles fussent chassés dans les montagnes par les forces armées Qing[5]. En 1786, la rébellion Lin Shuangwen, dépeinte comme une autre révolte contre les Qing, débuta comme une tentative de renversement du gouvernement local et de restauration de la dynastie Ming. Malheureusement, dès que les rebelles se dirigèrent vers le nord, ils s'adonnèrent aux massacres et aux vols. Ils furent finalement battus par une coalition composée des forces Qing, hakka, de descendants des habitants de Quanzhou au Fujian, ainsi que de volontaires aborigènes[6].

Lorsque la province de Taïwan fut déclarée indépendante en 1887, le gouvernement local tenta la construction de sa capitale au centre de la localité de Toatun qui fut également désignée comme le siège de la préfecture de Taïwan[7]. Ainsi la ville prit le titre de "Taiwan-fu" ou "capitale de Taïwan", au dépend de la ville de Tainan qui détenait le titre depuis plus de 200 ans. Liu Ming-chuan, un fonctionnaire Qing, reçu la permission de superviser le développement de la région, lequel incluait la construction d'un chemin de fer traversant la ville[8]. Cependant, la capitale provinciale fut finalement déplacée à Taipei.

Taïwan sous domination japonaiseModifier

Après la défaite de la Chine des Qing lors de la guerre sino-japonaise de 1894-1895, Taïwan fut cédée au Japon par le traité de Shimonoseki, et le nom de la ville fut changé en Taichū (japonais: 臺中)[9]. Les japonais cherchèrent à développer la ville pour en faire la première région "moderne" de Taïwan en investissant dans les routes, barrages et les digues. En 1901, Taichū Chō (臺中廳) fut crée comme l'un des vingt districts administratifs de l'île. En 1904, la population de Taichū atteignait 6 423 habitants alors que celle du district de Taichū dépassait les 207 000[10].

Le parc de Taichū fut achevé en 1903. Une tour qui marquait l'ancienne porte nord fut déplacée au nouveau parc ou elle s'érige aujourd'hui. Le premier marché de Taichū fut construit en 1908, le long de la route Jiguang entre les routes Zhongzheng et Chenggong, et il est toujours utilisé de nos jours[11]. Les japonais entreprirent un projet de chemin de fer entre le nord et le sud de Taïwan. La gare de Taichū fut achevée et entra en service en 1917, et de nos jours, elle continue ses opérations[11] La ville de Taichū fut officiellement reconnue par les autorités impériales japonaises en 1920, et l'hôtel de ville fut achevée en 1924 après onze années de construction.[11]. L'aéroport de Kōkan (公館空港), connu aujourd'hui sous le nom d'aéroport de Taichung, fut construit sous domination japonaise.

Le collège de Taichū (aujourd'hui le lycée de Taichung) fut fondé en 1915 par l'élite de la bourgeoisie locale, comprenant Lin Hsien-tang et son frère Lin Lieh-tang, deux riches intellectuels taïwanais de cette période. Ceci fut un effort d'enseigner la culture de Taïwan aux enfants et de promouvoir l'esprit de taïwanisation[11]. L'Association culturelle taïwanaise, fondée en 1921 à Taipei par Lin Hsien-tang, fut déplacée à Taichū en 1927. La plupart des membres de cette association habitait Taichū et la région environnante. La ville devint un centre de la culture taïwanaise et du nationalisme[11].

De 1926 à 1945, la préfecture de Taichū couvrait la superficie de l'actuelle Taichung ainsi que celle du comté de Changhua et de Nantou réunis.

L'après guerreModifier

A la fin de la guerre, le Japon perdit le contrôle de Taïwan. En 1947, le premier maire du comté de Taichung (lequel incluait la municipalité de Taichung) fut Lai Tien Shen. La position fut nommée par le gouvernement pour diriger pendant la période d'intérim. Taichung et sa région environnante fut déclarée ville provinciale et comté en 1949. Depuis lors, la ville s'est développé en tant que centre universitaire, commercial et culturel, ou 70% des employés travaillèrent dans les industries de service. La région périphérique se concentra sur l'industrie manufacturière, employant 48% de la population active, en particulier sur le développement de machines de haute précision, des machines-outils jusqu'aux bicyclettes. Elle fut surnommée le "Royaume mécanique". Le 25 décembre 2010, la ville de Taichung fusionna avec le comté de Taichung pour créer une municipalité spéciale de 2,65 millions d'habitants qui s'étend sur une superficie de 2 214 km2.

GéographieModifier

 
La municipalité spéciale de Taichung formée en 2010.

La ville de Taichung est située dans et autour du bassin de Taichung qui s'étend sur 163 km2, le long de la côte occidentale de la partie centrale de l'île[12].

Elle est bordée au sud par les comtés de Changhua et de Nantou, à l'est par les comtés de Hualien et de Yilan, et au nord par les comtés de Hsinchu et de Miaoli.

La chaîne de montagnes centrale se trouve juste à l'est de la ville. Les collines ondoyantes s'étirent au nord vers le comté de Miaoli, tandis que les plaines côtières dominent le paysage au sud vers le comté de Changhua et à l'ouest vers le détroit de Taïwan[12].

ClimatModifier

Taichung a un climat chaud humide subtropical (Köppen Cwa) proche d'un climat tropical de mousson, d'une température annuelle moyenne de 23,3 °C. Les plus hautes températures de l'année sont enregistrées en juillet et aout, tandis que les températures les plus basses adviennent en janvier et février[13]. Les températures en journée restent chaudes tout au long de l'année, même si les nuits sont fraiches pendant l'hiver, d'autant plus qu'elles sont plus froides que les nuits d'été. La moyenne des précipitations annuelles dépassent les 1700 mm. L'humidité moyenne atteint 80%.

 
Localisation de l'ancienne ville de Taichung. L'ancien comté de Taichung qui l'entourait fait partie de la municipalité spéciale de Taichung depuis décembre 2010.

Protégée par la chaîne de montagnes centrale à l'est et par les collines de Miaoli au nord, Taichung est relativement à l'abri des typhons. Cependant, des typhons arrivent parfois de la mer de Chine méridionale et peuvent être une menace pour la ville comme l'a prouvé le typhon Wayne en 1986, qui frappa la côte ouest de Taïwan près de Taichung[14].

En raison de l'effet puissant de refroidissement radiatif de la plaine de Taichung, la municipalité de Taichung est l'une des villes de Taïwan ou la température annuelle moyenne tout au long de l'année tombe en-deçà des 20 °C. Elle est même plus froide que la plupart des villes du nord de Taïwan, telles que Taipei et Keelung qui possèdent une température moyenne basse supérieure à 20,5 °C.

Relevé climatologique de Taichung
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 12,9 13,9 16 19,6 22,6 24,4 25,2 25,1 24,1 21,8 18,2 14,2 19,8
Température moyenne (°C) 16,6 17,3 19,6 23,1 26 27,6 28,6 28,3 27,4 25,2 21,9 18,1 23,3
Température maximale moyenne (°C) 22 22,4 24,6 27,6 30,2 31,9 33 32,6 31,8 30,1 27 23,6 28,1
Ensoleillement (h) 176,6 140,6 149,9 137,8 158,7 160,1 199,6 178,7 175,8 203,7 179,4 182,3 2 043,2
Précipitations (mm) 30,3 89,8 103 145,4 231,5 331,2 307,9 302 164,5 23,2 18,3 25,9 1 773
Nombre de jours avec précipitations 6,6 9,2 11,2 11,8 12,2 14,6 12,8 15,4 9,2 2,6 3,7 4,3 113,6
Humidité relative (%) 74,6 76,8 76,6 77,3 77,1 77,9 75,6 77,6 75,8 72,6 72,7 72,3 75,6
Source : Central Bureau Weather 1981-2010[15]


DémographieModifier

La population de Taichung fut estimée à 2 778 182 habitants en juillet 2017. La répartition de la population par genre donne une faible majorité pour les femmes (50,97%). 24,32% de la population sont des enfants, tandis que 16,63% sont des adolescents voire des jeunes adultes ; 52,68% sont des adultes d'un age plutôt mature et 6,73% sont des personnes âgées[16]. Selon les statistiques du Ministère de l'Intérieur, le taux de fertilité de Taichung en 2007 atteignait 1,165 enfants par femme.

La ville a dépassé Kaohsiung pour devenir la deuxième plus grande ville de Taïwan en juillet 2017, dont le taux de progression démographique fut classé second à Taïwan entre 2012 et 2017[17] Les augmentations récentes de la population sont imputables à son accroissement naturel, aux migrations internes au pays, ainsi qu'aux subventions à l'immobilier[18]..

Divisions administrativesModifier

Carte des divisions administratives de la municipalité de Taichung

La municipalité de Taichung se décompose en 29 districts, dont un district autochtone montagneux[19].

Le centre de Taichung se réfère aux huit anciens districts de Taichung avant la fusion d'avec le comté de Taichung le 25 décembre 2010. Le Hakka est une langue statutaire dans les districts de Fengyuan, Shigang, Dongshi, Xinshe et Heping. Le district de Heping est également une zone autochtone pour les Atayal.

Avant la fusion de 2010, la ville était complètement entourée par le comté de Taichung ; les municipalités voisines étaient Tanzi (潭子鄉), Fengyuan (豐原市), Xinshe (新社鄉), Taiping (太平市), Dali (大里市), Wuri (烏日鄉), Dadu (大肚鄉), Longjing (龍井鄉), Shalu (沙鹿鎮) et Daya (大雅鄉). Depuis décembre 2010, l'ancienne ville de Taichung et l'ancien comté de Taichung ont fusionné pour former la municipalité spéciale de Taichung, et les municipalités mentionnées ci-dessus, tout comme les autres municipalités de l'ancien comté de Taichung, sont devenus des districts (區) de la nouvelle ville de Taichung agrandie.

Région Nom Chinois Taïwanais Hakka Population (Jan 2016) Superficie (km²)
Centre de Taichung District central 中區 Tiong Chûng 19 020 0,88
District Est 東區 Tang Tûng 75 171 9,29
District Sud 南區 Lâm Nàm 121 865 6,81
District Ouest 西區 Se 115 798 5,70
District Nord 北區 Pak Pet 147 570 6,94
District de Beitun 北屯區 Pak-tūn Pet-tun 265 497 62,70
District de Xitun 西屯區 Se-tūn Sî-tun 221 942 39,85
District de Nantun 南屯區 Lâm-tūn Nàm-tun 164 647 31,26
Grand Tuen Mun District de Taiping 太平區 Thài-pêng Thai-phìn 184 223 120,75
District de Dali 大里區 Tāi-lí Thai-lî 208 571 28,88
District de Wufeng 霧峰區 Bū-hong Vú-fûng 64 708 98,08
District de Wuri 烏日區 O·-ji̍t Vû-ngit 72 590 43,40
Montagnes de Taichung District de Fengyuan 豐原區 Hong-goân Fûng-ngièn 166 729 41,18
District de Houli 后里區 Aū-lí Heu-lî 54 313 58,94
District de Shigang 石岡區 Chio̍h-kng Sa̍k-kóng 15 277 18,21
District de Dongshi 東勢區 Tang-sì Tûng-sṳ 51 244 117,41
District de Xinshe 新社區 Sin-siā Sîn-sa 25 077 68,89
District de Tanzi 潭子區 Thâm-chú Thâm-tsṳ́ 106 613 25,85
District de Daya 大雅區 Tāi-ngé Thai-ngâ 93 751 32,41
District de Shengang 神岡區 Sin-kóng Sṳ̀n-kông 65 210 35,04
Littoral de Taichung District de Dajia 大甲區 Tāi-kah Thai-kap 77 765 58,52
District de Qingshui 清水區 Chheng-chúi Tshîn-súi 86 131 64,17
District de Shalu 沙鹿區 Soa-la̍k Sâ-lu̍k 89 783 40,46
District de Wuqi 梧棲區 Gō·-chhe Ǹg-tshi 57 159 18,40
District de Da'an 大安區 Tāi-an Thai-ôn 19 533 27,40
District de Dadu 大肚區 Tōa-tō͘ Thai-tú 56 654 37,00
District de Longjing 龍井區 Liông-chéⁿ Liùng-tsiáng 76 696 38,04
District de Waipu 外埔區 Goā-po͘ Ngoi-phû 31 868 42,41
District montagneux autochtone District de Heping 和平區 Hô-pêng Fò-phìn 10 707 1037,82

ÉconomieModifier

 
Vue sur le centre financier de Taichung - District de Xitun.

Taichung est un important centre économique et abrite plus de soixante gratte-ciel (immeubles d'au moins 100 mètres de hauteur), de plus elle est le siège de beaucoup d'entreprises industrielles. La zone industrielle de Taichung, située dans le district de Xitun, abrite de nombreuses usines, tandis que le quartier près du World Trade Center organise chaque année de nombreuses conventions industrielles. Taichung abrite également le parc scientifique du centre de Taïwan, célèbre pour ses nombreuses usines de semi-conducteurs, parmi lesquelles Taiwan Semiconductor Manufacturing Company[20]. Il faut noter des entreprises à la réussite remarquables telles que Giant Bicycles, SRAM et TRP Brakes[21],[22] ou encore Merida Bicycles, située près de Dacun dans le comté de Changhua.

Taichung est non seulement célèbre pour ses gâteaux de lune[23], mais aussi pour le thé aux perles inventé par la maison de thé Chun Shui Tang (春水堂)[24].

L'accroissement récent de la population a entraîné la croissance du secteur de la vente au détail, avec l'ouverture de grands centres commerciaux dans le district de Xitun.

EnseignementModifier

La municipalité de Taichung abrite un bon nombre d'universités d'enseignement supérieur public et privé

Universités publiquesModifier

 
Université nationale d'éducation de Taichung

Universités privéesModifier

HôpitauxModifier

TransportModifier

 
Gare de Taichung
 
Gare HSR de Taichung

Voie ferréeModifier

Deux voies ferrées, parallèles l'une de l'autre, traversent Taichung: la ligne Taichung, qui traverse les zones urbaines, et la ligne de la Côte ouest, qui traverse les zones rurales près du littoral. La gare de Taichung est située au cœur de la ville, au sein du district central et de nombreuses entreprises de transport de bus permet aux voyageurs de relier d'autres villes par le bus. La gare HSR de Taichung, située à Wuri, est desservie par des trains locaux et des navettes qui permet de rejoindre la ville.

PortModifier

Le port de Taichung, situé sur la côte de la municipalité de Taichung, comporte la deuxième plus grande installation de fret de l'île capable de manœuvrer le transport par container. Bien qu'il soit le deuxième plus grand port de l'île de Taïwan, il n'existe pas de services de transport de passagers et le port est interdit au personnel non autorisé.

RouteModifier

La municipalité de Taichung suit généralement une structure de routes radiales, avec en son centre la gare de Taichung. Les routes importantes débutent dans le district central pour partir vers l'extérieur. Elles incluent le boulevard de Taïwam, la route Xiangshang, la route Zhongqing et la route Zhongshan.

La Freeway 1 longe la rivière Fazi à la périphérie de la ville, tandis que la Freeway 3 longe la rivière Dadu pour partir vers les plaines côtières à l'ouest, ou elle est parallèle à la côte. La Freeway 4 débute dans le district de Qingshui et se termine dans le district de Fengyuan. La Highway 74, connue sous le nom de Taichung Ring Expressway, encercle la périphérie de la ville, tandis que la Highway 63, connue sous le nom de Zhongtou Expressway, part de Taichung et se dirige vers le sud à Caotun dans le comté de Nantou. Beaucoup d'autres routes nationales traversent la ville.

La plupart des panneaux dans la municipalité ont une traduction des lieux.

BusModifier

Le système de transport le plus fréquemment utilisé à Taichung est le bus, avec 18 compagnies de bus desservant 275 itinéraires qui couvrent tous les districts. Tous les noms de stations sont annoncés en chinois et en anglais, tandis que certains sont aussi annoncés en hokkien. Pour les passagers utilisant une carte à puce sans contact (par exemple, une Easycard), les premiers 10 kilomètres sont gratuits.

Transport en commun rapideModifier

 
Taichung BRT - Station de Bus Providence University

La municipalité ne possède actuellement aucun type de transport en commun rapide, bien qu'un système de métro est actuellement en construction et que l'achèvement de la ligne Wuri-Beitun est planifiée pour 2020.

Pendant une courte période, la municipalité avait mis en place un système de transport de bus rapide, appelé BRT Blue Line qui passait sur le boulevard de Taïwan. La ligne utilisait des bus articulés qui empruntait une voie spécialisée, une première à Taïwan. Ce système commença son service en juillet 2014 ; cependant, elle améliora à peine le trafic routier sujet aux embouteillages, et fut cessée au cours de l'année. La voie de bus et les stations sont empruntées par les lignes de bus 300 à 310.

Aéroport international de TaichungModifier

 
Aéroport de Taichung.

L'aéroport international de Taichung est le troisième et le plus récent aéroport international de Taïwan. Il occupe la partie ouest de la base aérienne de Ching Chuan Kang (CCK) et est situé à environ 20 kilomètres du centre ville de Taichung. L'aéroport actuel a remplacé l'aéroport de Shuinan en 2004.

Culture et attractions touristiquesModifier

Musées et centre culturelsModifier

  • Le musée national des beaux-arts de Taïwan couvre la plus grande collection d'objets d'art taïwanais.
  • Le musée national des sciences naturelles, le musée national du Palais à Taipei et le musée national des sciences et technologies à Kaohsiung sont appelés "les musées de Taïwan". A travers ses 89 000 m², le musée représente un complexe culturel divisé en six lieux: un cinéma Space IMAX, un centre scientifique, une salle des sciences naturelles, une salle concernant l'environnement mondial et un jardin botanique ; excluant le musée des tremblements de terre à Wufong, dédié à l'éducation au public sur la sismologie, situé seulement à 10 km à l'est du complexe principal du musée national des sciences naturelles. Plus de 30 zones d'expositions permanentes couvrent des sujets sur l'astronomie, les sciences spatiales, la paléontologie, l'écologie, les pierres précieuses et minéraux, les aborigènes taïwanais ainsi que les plantes tropicales. Il arrive souvent que des expositions spéciales s'alternent entre elles.
  • Le centre culturel municipal de Taichung: ce dernier est situé sur le route Yingcai sur des terrains privés aux abords du musée national des beaux-arts de Taïwan.
  • Le parc du folklore de Taichung: il est dédié à la présentation d'un mode de vie taïwanais plus traditionnel. Il comprend un mélange de bâtiments et de rues authentiques et restaurés dans une tentative de recréer un Taïwan plus rustique.
  •  
    Musée des Beaux-arts de Taïwan
    Le musée du tremblement de terre 921 de Taïwan: il est situé dans le district de Wufeng. Avec la reconstruction du collège Kwangfu sur son site actuel, le musée mémoriel du tremblement de terre fut renommé "musée du tremblement de terre de Taïwan" le 13 février 2001. Le nouveau plan conserve les sites d'origine comme un lieu mémoriel qui retrace les dommages causés par le séisme. De plus, le musée ajoute des équipements technologiques afin d'éduquer le public et les enfants sur la préparation aux tremblements de terres et autres catastrophes.
  • Le musée d'art moderne de l'Université d'Asie (亞洲大學現代美術館): il se trouve dans les locaux de l'Université d'Asie dans le district de Wufeng. Le 4 mai 2007, le Dr Tsai présenta le projet et invita officiellement Tadao Ando afin de concevoir un musée d'art pour l'Université d'Asie. Par conséquent, le principal objet de l'invitation de Tadao Ando pour concevoir le musée fut d'enseigner aux étudiants et de créer l'opportunité pour eux d'entrer en contact avec des œuvres d'art d'artistes internationaux. Le musée fournit des expositions nombreuses et étonnantes liées aux arts modernes et asiatiques.

TemplesModifier

On peut trouver des temples à travers toute la ville de Taichung. Tandis qu'un bon nombre d'entre eux s'avèrent de construction récente, les autres sont considérés comme historiques et indiquent les évolutions de l'histoire de Taichung.

  • Temple de Confucius
     
    Temple Jenn Lann de Dajia
  • Temple des Martyrs
  • Temple Cheng Huang
  • Temple Wan Chun
  • Temple ancestral Li
  • Temple Wen Chang
  • Temple Le Cheng
  • Temple Wan He
  • Temple Nantian
 
Temple des martyrs de Taichung

Sites historiques municipaux ou nationauxModifier

Sites historiques nationaux de catégorie 2

Sites historiques nationaux de catégorie 3

  • Temple de la famille Chang-Liao
  • Temples de Wenchang, temple de la famille Lin
  •  
    Manoir de la famille Lin
    Temple ancestral de la famille Chang
  • Temple de Wanhe
  • Temple de Lecheng

Sites historiques municipaux

  • Pavillon du lac dans le parc de Taichung
  • Porte Chishan
  • Batiment municipal de l'ère japonaise
 
Marché de nuit de Fengjia

AutresModifier

  • Hotel de ville de Taichung

Marchés de nuitModifier

Taichung comporte en son sein plusieurs marchés de nuit qui caractérisent la cuisine et les distractions locales[25]:

  • Marché de nuit de Fengjia: situé aux abords de l'Université Feng Chia, il a été considéré comme le meilleur marché de nuit de Taïwan.
  • Rue Yizhong: située dans le district Nord, proche du parc de Taichung, il est l'un des marchés de nuit les plus populaires de Taichung.
  • Marché de nuit de Zhong Hua: situé dans le coeur du district central, le long de la route Zhonghua.
  • Marché de nuit de Zhong Xiao: situé au sud de la gare de Taichung, aux alentours des intersections des routes Zhongxiao, Taichung et Guoguang.
  • Marché de nuit de Donghai: situé dans la partie ouest du district de Xitun, proche du district de Longjing, c'est une petite rue au nord-ouest de l'Université de Tunghai.
  • Marché de nuit de Hanxi: grand marché de nuit situé Section 1 Route Est de Hanxi, dans le district Est.

Sources chaudesModifier

Taichung possède une source chaude célèbre, celle de Gugan, dans le district de Heping.

MosqueModifier

Taichung possède une mosquée appelée mosquée de Taichung. Construite en 1951, elle est la quatrième mosquée de Taïwan et elle est située dans le district de Nantun.

Lieux de spectaclesModifier

  • Salle Zhongshan: c'est un lieu de spectacle célèbre pour de nombreux spectacles tels que concerts, opéras, ballets, dances, pièces de théatre et d'autres types de représentations artistiques. Le nombre de sièges s'élève à 1 692.
  • Amphithéatre de l'accomplissement: Cette salle de spectacle en plein air récemment achevée est située dans le parc forestier de Wenxin et s'avère convenable pour une grande variété de représentations en extérieur.

Autres activités annuellesModifier

  •  
    Festival de Jazz de Taïwan
    Le festival de jazz de Taichung se déroule au mois d'octobre. Elle se caractérise par un ensemble de représentations musicales interprétées dans les nombreuses salles culturelles à travers la ville.

Relations internationalesModifier

Taichung a signé depuis 1965 des accords de jumelages avec dix-neufs villes dans neuf pays. Elles sont listées dessous avec les dates de signatures des jumelages[26]:

Ville Province/Etat Pays Date de signature
New Haven Connecticut  États-Unis 29 mars 1965
Chungju Chungcheong du Nord  Corée du Sud 27 novembre 1969
Santa Cruz de la Sierra  Bolivie 21 novembre 1978
Tucson Arizona  États-Unis 31 aout 1979
Baton Rouge Louisiane  États-Unis 18 avril 1980
Cheyenne Wyoming  États-Unis 2 avril 1981
Winnipeg Manitoba  Canada 2 avril 1982
Pietermaritzburg KwaZulu-Natal  Afrique du Sud 9 décembre 1983
San Diego Californie  États-Unis 19 novembre 1983
Reno Nevada  États-Unis 8 octobre 1985
Austin Texas  États-Unis 22 septembre 1986
Manchester New Hampshire  États-Unis 8 mai 1989
North Shore City  Nouvelle-Zélande 17 décembre 1996
Tacoma Washington  États-Unis 19 juillet 2000
Kwajalein  Iles Marshall 19 juillet 2002
San Pedro Sula  Honduras 28 octobre 2003
Makati  Philippines 27 juillet 2004
Colombus Géorgie  États-Unis 11 novembre 2007
Auckland  Nouvelle-Zélande 14 octobre 2012
Caen  France 24 octobre 2012

Galerie photosModifier

 
Ouest ← Panorama de la ville de Taichung. → Est.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Jim Hwang, « Going bigger », sur taiwantoday.tw, (consulté le 13 novembre 2017).
  2. (en) « Government », sur english.ey.gov.tw (consulté le 13 novembre 2017).
  3. (en) CNA, « Taiwan sees birth of four special municipalities », sur www.taipeitimes.com, (consulté le 13 novembre 2017).
  4. Roy, Denny, Taiwan: A Political History, Ithaca:Cornell University Press, (ISBN 9780801488054), p. 27
  5. Roy, Denny, Taiwan: A Political History, Ithaca: Cornell University Press, (ISBN 9780801488054), p. 22
  6. Gardella, Robert, Taiwan: A New History, New York, In Rubinstein, Murry A. (ed.), (ISBN 9781563248160), « "From Treaty Ports to Provincial Status, 1860-1894" », p. 164
  7. Davidson, James W, The Island of Formosa, Past and Present : history, people, resources, and commercial prospects : tea, camphor, sugar, gold, coal, sulphur, economical plants, and other productions., London et New York, Macmillan, (OCLC 6931635M), « "Chapter XVII: Progressive Formosa: A Province of China. 1886-1894" », p. 245
  8. Davidson, James W., The Island of Formosa, Past and Present : history, people, resources, and commercial prospects : tea, camphor, sugar, gold, coal, sulphur, economical plants, and other productions, London et New York, Macmillan, (OCLC 6931635M), « "Chapter XVII: Progressive Formosa: A Province of China. 1886-1894" », p. 247-248
  9. Roy, Denny, Taiwan: A Political History, Ithaca: Cornell University Press, (ISBN 9780801488054), p. 36
  10. Takekoshi, Yosaburō, Japanese rule in Formosa, London, New York, Bombay et Calcutta, Longmans, Green, and co., (OCLC 753129), p. 199-200
  11. a b c d et e (en) « From Aboriginal Homeland to Modern City: A Look at Taichung's Rich History », sur taichung.gov.tw, (consulté le 24 novembre 2019)
  12. a et b (en) « Taichung Geography » (consulté le 25 novembre 2019)
  13. (en) « Taichung Monthly Climate Averages » (consulté le 28 novembre 2019)
  14. « Typhoon Wayne (12W) »
  15. http://www.cwb.gov.tw/V7e/climate/monthlyMean/meantxmax.htm
  16. (en) « Taichung's Population »
  17. (en) Juvina Lai, « Taichung, the second largest city in Taiwan », (consulté le 29 novembre 2019)
  18. (en) Light McCandless, « How housing policy helped Taichung top Kaohsiung », (consulté le 29 novembre 2019)
  19. (en) « Districts & Landmarks », (consulté le 29 novembre 2019)
  20. (zh-Hant) « 聯絡我們 [Nous contacter] »
  21. (zh-Hant) « 集團簡介 [Historique du groupe] »
  22. (en) « SRAM Opens Asia Development Center », (consulté le 30 novembre 2019)
  23. (en + zh-Hant) « Let’s Go On a Backpacking! – The Must-buy Taichung Local Specialties », (consulté le 30 novembre 2019)
  24. (zh-Hant) « 台式茶文化登陸──春水堂 [Chun Shui Tang: A la pointe de la culture du thé de Taïwan] »,‎ (consulté le 30 novembre 2019)
  25. (en) Lisa Chiu, « Hitting the Night Markets », Compass Magazine, (consulté le 8 décembre 2019)
  26. (en) « Taichung City Diplomacy » (consulté le 14 décembre 2019)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :