Tableau des médailles des Jeux olympiques d'été de 2012

Le tableau des médailles des Jeux olympiques d'été de 2012 donne le classement, selon le nombre de médailles gagnées par leurs athlètes, des pays participant aux Jeux olympiques d'été de 2012, qui se tiennent à Londres (Royaume-Uni) du 25 juillet au 12 août 2012.

ClassementModifier

D'après le règlement du Comité international olympique, aucun classement des pays n'est reconnu à titre officiel et le tableau des médailles n'est donné qu'à titre informatif. Les nations sont classées selon le nombre de médailles d'or, puis d'argent et de bronze de leurs athlètes. En cas d'égalité, les pays sont classés selon leur code CIO. Dans les sports par équipes, les victoires sont comptabilisées comme une seule médaille.

Le nombre total de médailles en or, argent et bronze est différent car plusieurs médailles du même métal peuvent être remises dans certaines épreuves ou lorsque des athlètes finissent ex-æquo. Cela a été le cas en natation où deux athlètes ont obtenu la médaille d'argent en 200 m nage libre hommes, et de même en 100 m papillon hommes. C'est pourquoi il y a 2 médailles d'argent de plus que de médailles d'or. Par ailleurs, trois athlètes ont été médaillés de bronze en saut en hauteur masculin.

En outre, dans les sports de combat boxe, judo, lutte, et taekwondo deux médailles de bronze sont remises dans chacune de ces catégories[1].

Note : Ce tableau reflète le classement final au terme des Jeux, sur le site officiel. Il a été mis à jour en , à la suite des innombrables sanctions suivies de retraits de médailles intervenues après 2012.

  • Pays organisateur (Royaume-Uni)
Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   États-Unis 46 28 30 104
2   Chine 38 31 22 91
3   Royaume-Uni 29 17 19 65
4   Russie 20 20 28 68
5   Corée du Sud 13 9 8 30
6   Allemagne 11 20 13 44
7   France 11 11 13 35
8   Australie 8 15 12 35
9   Italie 8 9 11 28
10   Hongrie 8 4 6 18
11   Japon 7 14 17 38
12   Iran 7 5 1 13
13   Pays-Bas 6 6 8 20
14   Nouvelle-Zélande 6 2 5 13
15   Ukraine 5 4 10 19
16   Cuba 5 3 7 15
17   Espagne 4 10 5 19
18   Jamaïque 4 5 3 12
19   République tchèque 4 3 4 11
20   Afrique du Sud 4 1 1 6
21   Corée du Nord 4 - 2 6
22   Brésil 3 5 9 17
23   Pologne 3 2 6 11
24   Éthiopie 3 2 3 8
25   Kazakhstan 3 1 7 11
26   Croatie 3 1 2 6
27   Canada 2 5 11 18
28   Biélorussie 2[2] 5 3 10
29   Roumanie* 2 5 2 9
30   Kenya 2 4 7 13
31   Danemark 2 4 3 9
32   Azerbaïdjan 2 2 5 9
33   Suisse 2 2 - 4
34   Norvège 2 1 1 4
35   Lituanie 2 0 3 5
36   Tunisie 2 - 1 3
37   Suède 1 4 3 8
38   Colombie 1 3 4 8
  Mexique 1 3 4 8
40   Géorgie 1 2 3 6
41   Irlande 1 1 4 6
42   Argentine 1 1 2 4
  Serbie 1 1 2 4
  Slovénie 1 1 2 4
  Trinité-et-Tobago 1 1 2 4
46   Turquie 1 1 1 3
47   République dominicaine 1 1 - 2
48   Taipei chinois 1 - 1 2
  Lettonie 1 - 1 2
50   Algérie 1 - - 1
  Bahamas 1 - - 1
  Bahreïn 1 - - 1
  Grenade 1 - - 1
  Ouganda 1 - - 1
  Venezuela 1 - - 1
56   Égypte - 3 1 4
57   Inde - 2 4 6
58   Mongolie - 2 3 5
59   Thaïlande - 2 2 4
60   Bulgarie - 2 1 3
  Finlande - 2 1 3
  Indonésie - 2 1 3
63   Slovaquie - 1 3 4
64   Belgique - 1 2 3
65   Arménie - 1 1 2
  Estonie - 1 1 2
  Malaisie - 1 1 2
  Porto Rico - 1 1 2
69   Botswana - 1 - 1
  Chypre - 1 - 1
  Gabon - 1 - 1
  Guatemala - 1 - 1
  Monténégro - 1 - 1
  Portugal - 1 - 1
75   Ouzbékistan - - 3 3
76   Grèce - - 2 2
  Qatar - - 2 2
  Singapour - - 2 2
79   Afghanistan - - 1 1
  Arabie saoudite - - 1 1
  Cameroun - - 1 1
  Hong Kong - - 1 1
  Koweït - - 1 1
  Maroc - - 1 1
  Vietnam - - 1 1
  Tadjikistan - - 1 1
Total 302 302 356 960
  • Bilan de la Roumanie en attente de remaniement, à la suite des sanctions récentes pour dopage.

Médailles retiréesModifier

Le , la fédération russe annonce qu'en raison de ses paramètres anormaux de son passeport biologique, Yuliya Zaripova est suspendue des compétitions pendant 30 mois à compter du . Ses résultats du au puis du au sont annulés, ce qui devrait lui faire perdre le titre olympique[3]. C'est l'athlète tunisienne Habiba Ghribi qui récupère la médaille d'or.

En , le relais américain du 4 × 100 m en athlétisme perd sa médaille d'argent après la disqualification de Tyson Gay pour dopage après un contrôle de et une sanction qui le prive de tous ses résultats à partir de [4],[5]. Fin juin, le CIO confirme la récupération de la médaille d'argent par Trinité-et-Tobago et de la médaille de bronze par la France[6].

Le , l’haltérophile roumain Razvan Martin est déchu de sa médaille de bronze (moins de 69 kg) par décision du C.I.O.[7] Roxana Cocos quant à elle est déchue de sa médaille d’argent obtenue dans la catégorie "moins de 69 kg". Les deux médailles sont vacantes au .[8]

RéférencesModifier

  1. http://fr.london2012.com/fr/medals/medal-count/
  2. (fr) La Biélorussie était 22e au classement avec 3 médailles d'or, mais celle de Nadzeya Astapchuk lui a été enlevée le 13 août pour dopage (« L'athlète bélarusse Nadzeya Ostapchuk perd son titre olympique pour dopage », La Croix, 13 août 2012).
  3. Dopage : deux athlètes russes suspendues, dont une championne olympique, Le Monde.
  4. « Une médaille sur tapis vert pour le 4x100 français? », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. « Le relais US perd sa médaille », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro,
  6. « Les Bleus récupèrent le bronze », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le )
  7. Voir décision de la commission de discipline (en)[1]
  8. Voir décision de la commission de discipline (en)[2]

Voir aussiModifier

Lien externeModifier