Syllabaire autochtone canadien

système d'écriture conçu pour les langues autochtones nord-américaine en 1840

Le syllabaire autochtone canadien est une famille d'alphasyllabaires utilisés pour écrire plusieurs langues autochtones du Canada des familles linguistiques algonquiennes et athapascanes. L'inuktitut l'a déjà utilisé, mais il utilise maintenant le syllabaire inuktitut. Le syllabaire a un statut officiel au Nunavut au même titre que l'alphabet latin. Il ne s'agit pas d'un syllabaire à proprement parler, mais d'un alphasyllabaire. Le syllabaire autochtone canadien tire ses origines du syllabaire cri dont le développement est généralement attribué au missionnaire anglais James Evans en collaboration avec des Cris en 1840. L'inventaire, la forme et l'orthographe utilisant le syllabaire diffèrent d'une langue à l'autre. Le syllabaire autochtone canadien est à l'origine de la création d'autres syllabaires tels que les syllabaires inuktitut et pied-noir.

Inscription en langue crie du dialecte des plaines se trouvant dans le parc La Fourche à Winnipeg au Manitoba

UnicodeModifier

La majorité des caractères utilisés pour le syllabaire autochtone canadien unifié sont dans deux tables de caractères Unicode : U1400 et U18B0.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Walter Strong, « A question of legacy: Cree writing and the origin of the syllabics », CBC,‎ (lire en ligne)